la source en matière d'essai-auto

Guide d'achat

Mini Cooper Roadster 2016 - Guide achat

Ce véhicule est en fait le MINI Cooper Coupé, mais en version décapotable. Aussi simple que cela! Avec ce modèle, MINI est seul dans ce nouveau segment et malheureusement peu de gens ont répondu à l’appel, les ventes étant négligeables. Il faut savoir que cette version Roadster deux places n’a pas de toit qui s’ouvre de façon électrique. La capote en tissu se manipule manuellement et se replie derrière les sièges. Comme toutes les autres versions de MINI, il est possible de personnaliser la voiture à l’infini : garnitures intérieures, jantes, couleurs, finition, options, etc.

 

Tout n’est pas parfait sur la route par contre. Avec le groupe Sport offert en option, la tenue de route est superbe sur un circuit, mais le confort l’est pas mal moins sur nos routes cahoteuses. Disons que ça cogne dur et on se demande parfois si l’on vient de défoncer un amortisseur tellement les suspensions sont sèches. De plus, si vous devez monter d’un cran votre discussion sur autoroute, vous n’êtes pas fou, car le niveau sonore est beaucoup plus élevé que la moyenne, surtout pour la facture demandée!

Les performances sont très similaires à la version coupée, donc c’est très positif. Le caractère sous-vireur habituellement associé aux voitures à traction est presque inexistant ici. On l’aperçoit rendu à la limite d’adhérence, mais il suffit alors de relâcher légèrement l’accélérateur et le tout se replace immédiatement. La tenue de route est neutre et sans surprise et le petit 4 cylindres turbocompressés de la version S est une petite merveille avec son gros couple à bas régime et son échappement procurant un plaisir auditif. Mais en fin de compte, je suggère fortement la toute nouvelle Mazda Miata pour quiconque recherchant ce type de plaisir. Elle est à la fois moins chère et encore plus grisante à conduire.

Mots-clés: sous-compacte