la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Acura TLX SH-AWD 2016

Cela faisait un certain temps que je n’avais pas eu la chance de faire l’évaluation d’une Acura alors quand l’opportunité s’est présentée, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. Au menu, cette TLX SH-AWD 2016. À date les choses s’annoncent bien. Allons voir un peu plus loin ce qui en est ressorti.

 

  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f1
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f10
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f2
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f3
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f4
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f5
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f6
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f7

Cela faisait un certain temps que je n’avais pas eu la chance de faire l’évaluation d’une Acura alors quand l’opportunité s’est présentée, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. Au menu, cette TLX SH-AWD 2016. À date les choses s’annoncent bien. Allons voir un peu plus loin ce qui en est ressorti.

 

  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f1
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f10
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f2
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f3
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f4
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f5
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f6
  • 2016-acura-tlx-sh-awd-f7

La conduite


Commençons tout de suite par dire que nous ne pouvons être déçus de l’Acura TLX en version SH-AWD car il s’agît tout de même d’une voiture de luxe affichant des caractéristiques intéressantes. Tant au niveau de l’équipement ultra complet, de la motorisation V6 de 296 chevaux ou de sa traction intégrale, la TLX demeure un véhicule intéressant. Néanmoins, on aurait dit que je n’ai pas ressenti ce petit quelque chose qui autrefois, rendait par exemple, l’Acura TL plus excitante, sans parler de la feu TSX qui se voulait très agréable à conduire. On dirait qu’Acura s’enfonce tranquillement dans une ère beaucoup trop aseptisée à mon goût. En fait, la TLX est un peu le croisement entre les feux TL et TSX. Acura se disait peut-être alors que de combiner deux excellentes voitures donnerait certainement un résultat exceptionnel. Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples et personnellement, je me répète mais je trouve que l’âme des voitures précédentes n’y est plus. En plus, pour être certain de me donner un préjugé défavorable, la transmission se contrôle maintenant avec des foutus boutons. Dieux que je déteste cela! Je sais, je sais, nos deux mains sont censé demeurer sur le volant en conduisant. Hors, pour ma part, j’aime toujours à l’occasion poser ma main droite sur le bras de transmission et mon cerveau est incapable de s’ajuster lorsqu’il n’en a pas. Je vis un peu le syndrome du membre amputé!

Impression de conduite


Bon, je crois que la partie sombre de l’article est maintenant terminé et concentrons-nous sur les aspects positifs. À l’intérieur, la TLX est vraiment dur à prendre en défaut. Tout d’abord, les sièges sont vraiment très confortables et offrent un excellent support au niveau lombaire et pour les épaules. En fait, le design de ceux-ci me fait penser à ceux de la première génération de la NSX. Au niveau du tableau de bord, on remarque chez Acura qu’ils ont fait un peu de ménage. Alors que certains modèles des années précédentes ressemblaient à de véritables cockpits d’avion, le tout est beaucoup plus sobre maintenant. Les commandes sont donc bien disposées et le soir venu, le tableau de bord n’est pas aveuglant. Pour ce qui est de la qualité des matériaux, cette Acura pourrait servir d’exemple. Il n’y aucun plastique bon marché, le revêtement de celui-ci est feutré et de qualité, tout comme la qualité d’assemblage. Nos sièges en cuir brun sur fond noir donnaient du caractère à la voiture, la rendant beaucoup plus racée.

Pour ce qui est de l’extérieur, personne ne pourrait dire que cette TLX n’est pas jolie. Toutefois, le manque de saveur que j’invoquais au début se retrouve également à ce niveau. Je n’ai jamais vraiment été un fan du mi-figue mi-raisin et quand je regarde cette voiture, c’est la première expression qui me vient en tête. Les lignes aimeraient être sportives mais l’ensemble nous donne un véhicule à l’allure conventionnelle. En revanche, je suis convaincu que c’est une voiture qui vieillira vraiment bien en raison de son style très équilibré. C’est d’ailleurs un commentaire que l’on peut faire à tous les produits Honda et Acura en général.

En début d’article j’ai évoqué rapidement ce qui se cachait sous le capot de notre voiture d’essai. Premièrement, notons que deux choix sont offerts dans la gamme TLX, soit un 4 cylindres de 2,4 litres développant 206 chevaux (voir notre essai de cette version). Nous avons toutefois eu plus de chance cette fois-ci car notre modèle d’essai était la version SH-AWD avec son V6 3,5 litres de 296 chevaux et 267 lb-pi. Ce moteur est d’une douceur exceptionnelle et offre toute la puissance nécessaire pour ce type de voiture. Malgré cela, la consommation d’essence demeure dans les limites acceptables, spécialement pour une voiture de ce gabarit, muni d’un rouage intégral par-dessus le marché. En utilisation urbaine, j’ai obtenu une moyenne d’environ 9,2 litres aux 100 km. Ce résultat n’est sans doute pas étrangé à la transmission automatique à 9 rapports. Rendu là, on s’approche quasiment des transmissions à variation continue… Cette transmission peut également être configuré en trois modes, soit normal, sport et sport +. Pour ma part, c’est le mode sport que j’ai trouvé le plus agréable car honnêtement, le mode Sport+ est trop extrême. Je comprendrais s’il s’agissait d’une voiture apte pour une piste de course mais cette configuration n’est pas adaptée pour la route. Le problème est que le tachymètre demeure tellement haut lorsqu’on sollicite la puissance que la situation devient un peu ridicule lorsqu’on relâche l’accélérateur. Le mode sport, quant à lui, offre le parfait équilibre entre puissance et civilité.

Avant de conclure, parlons rapidement des différentes versions offertes pour la TLX. À la base, vous pouvez vous procurez une TLX à traction avant équipé du moteur 4 cylindres et ce, à partir de 35 290$. La version technologie est aussi offerte en traction avant et par la suite, trois différentes versions en traction intégrale s’offrent à vous. La plus dispendieuse est la SH-AWD Elite se détaillant à 47 790$. Pour ma part, c’est le modèle SH-AWD Technologie que j’ai eu le plaisir de conduire.

Conclusion

Bref, cette TLX est certainement une voiture fiable, procurant une satisfaction générale étant dans la bonne moyenne. Je continu de croire qu’Acura doivent redoubler d’effort s’ils veulent garder leur statut de voiture de luxe, titre que plusieurs remettent de plus en plus en doute. Nous n’avons qu’à penser à Lexus qui est une marque de luxe japonaise concurrente pour qui nous n’avons jamais remis en question le statut. Il n’y a jamais de fumée sans feu…

Fiche technique

Fiche Technique (TLX SH-AWD)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Luxe
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 40 290$ - 47 790 $
Prix du modèle essayé 44 190 $
Transport et préparation 2 210 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V6
Cylindrée 3,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 290 ch.
Accélération 0-100 km/h 6.1 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 267 lb.pi@ 450 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 9
PNEUS
Grandeur des pneus 18 pouces
Dimension des roues 225/50
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 9,2 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 832 mm
Largeur 2 091 mm
Hauteur 1 447 mm
Empattement 2 775 mm
Poids à vide 1 710 kg
Volume du coffre 405 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui

Mots-clés: intermediaire