la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Acura TLX 2015

C'est à grands coups de publicité que la TLX se présente dans les foyers nord-américain. Acura ne lésine pas sur la promotion de ce modèle qui remplace la défunte TSX ainsi que la TL. Les publicités sont entrainantes avec de la musique à haute intensité et le mot passion s'y retrouve à outrance. C'est ce qu'on appelle placer la barre haute. Mes attentes étaient immenses face à cette voiture. Honda/Acura allaient-ils finalement ramener le plaisir de conduite au premier plan? La marque a su se créer une base d'inconditionnels durant les dernières décennies du 20e siècle. Mais les produits de ces marques se sont embourgeoisés depuis. La TLX est-elle une descente à quatre porte de l'Intégra ou de la Prélude?

  • acura-tlx2015-f1
  • acura-tlx2015-f2
  • acura-tlx2015-f3
  • acura-tlx2015-f4
  • acura-tlx2015-f5
  • acura-tlx2015-f6
  • acura-tlx2015-f7
  • acura-tlx2015-f8

C'est à grands coups de publicité que la TLX se présente dans les foyers nord-américain. Acura ne lésine pas sur la promotion de ce modèle qui remplace la défunte TSX ainsi que la TL. Les publicités sont entrainantes avec de la musique à haute intensité et le mot passion s'y retrouve à outrance. C'est ce qu'on appelle placer la barre haute. Mes attentes étaient immenses face à cette voiture. Honda/Acura allaient-ils finalement ramener le plaisir de conduite au premier plan? La marque a su se créer une base d'inconditionnels durant les dernières décennies du 20e siècle. Mais les produits de ces marques se sont embourgeoisés depuis. La TLX est-elle une descente à quatre porte de l'Intégra ou de la Prélude?

  • acura-tlx2015-f1
  • acura-tlx2015-f2
  • acura-tlx2015-f3
  • acura-tlx2015-f4
  • acura-tlx2015-f5
  • acura-tlx2015-f6
  • acura-tlx2015-f7
  • acura-tlx2015-f8

La conduite

Le modèle TLX a pour but de faire le pont entre le modèle d'entrée de gamme et la RLX. Acura a volontairement créé une voiture aux dimensions des intermédiaires d'il y a quelques années. Le but de cet exercice est d'en faire une voiture plus agile et qui saura animer les passions. Acura pourrait enfin prétendre de rivaliser avec la série 3 de BMW, modèles A4 de Audi et la IS de Lexus. La ILX, qui n'est qu'une Civic endimanchée, ne réussissant pas à remplir ce rôle. La TLX est certes plus légère que l'ancienne TL en conduite. Le potentiel de plaisir de conduite semble présent mais la voiture ne réussi pas à me faire vibrer dès les premiers kilomètres. Mais c'est alors que je m'aperçois que le conducteur précédent avait sélectionné le mode « économie d'essence ». Je passe donc au mode normal afin de voir ce que serait la différence. Le moteur de la TLX se réveil enfin. Bien qu'assez efficace en économie d'essence, le mode ECO supprime tout plaisir de conduite potentiel. Le passage des vitesses s'enchaine à un rythme effréné. Il n'est pas rare que le sixième rapport soit sélectionné lorsque la voiture roule à peine 60 km/h. Et lorsqu'on sollicite pour une accélération, la transmission s'obstinera à rester dans le rapport déjà sélectionné. La transmission robotisée à double embrayage possède huit rapports et se voit tout de même assez efficace. Les changements de rapports sont rapides, précis et doux.

Dès qu'on quitte le mode ECO, l'ordinateur de bord redonne un comportement plus normal à la transmission. Elle n'hésite pas à rétrograder lors des reprises. Elle permet aussi au moteur de pouvoir chatouiller les sphères supérieures des révolutions moteurs lors d'accélérations prononcées. C'est ici qu'on découvre l'agilité et la flexibilité de ce groupe motopropulseur à quatre cylindres. Ses 206 chevaux peuvent se dégourdir et démontrer leur potentiel. Le moteur Honda met en valeur son ADN. Il est à l'aise lorsque les tours/min grimpent. La puissance est disponible dans cette partie supérieure de la bande. Contrairement aux premières générations de VTEC, ce dernier est aussi à l'aise sous les 3000 trs/min. La puissance et la performance de ce moteur se compare avec celle des modèles d'entrée de gamme des berline luxueuse sport tel la BMW 320 et la IS250. Mais la TLX ne possède pas le plaisir de conduite et le côté dynamique des deux autres. Bien qu'elle soit plus agile que la berline typique de Honda, la TLX n'est pas aussi précise et communicative que ses rivales. Il manque cette communion avec la route. Elle sait se débrouiller tout en offrant une conduite plaisante mais elle ne suscite pas la passion.
La direction assistée est précise et directe mais reste sans vie. Elle exécute bien ce qu'on lui demande mais le fait machinalement. Il y a une dose de légèreté dans cette direction qui ne cadre pas avec la vocation de la voiture. Quant au freinage, il est stable, précis et puissant. La voiture garde sa stabilité en freinage appuyé et saura réagir de la façon dont vous lui demandez. C'est tout à son honneur.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • rapidité de la boîte de vitesse à huit rapports;
  • freinage stable et précis;
  • la faible consommation d'essence;
  • dossier arrière rabattable 60/40;
  • mode économie d'essence tout de même efficace;
  • dimensions intéressantes;
  • Intérieur et finition de qualité;
  • confort pour tous les occupants.

Essai-auto a moins aimé :

  • les performances correctes, sans plus, du moteur à quatre cylindres;
  • le fait qu'on doit sélectionner le mode sport ou sport + avant que la voiture ne s'anime un peu;
  • look trop conservateur;
  • bien que plus simple qu'auparavant, le système de commande centrale n'est pas aussi intuitif qu'on le voudrait
  • le manque de passion dans la conduite.

À l'intérieur


L'intérieur de la TLX 2015 est assez réussi. Les concepteurs ont réussi à créer une ambiance de cocooning tout en confort et en design avec son rétroéclairage bleu. L'insonorisation de la voiture est adaptée à la catégorie. Les bruits de vent et de la route sont bien maitrisés. Le confort des sièges avant est sans reproche. Les sièges s'ajustent facilement afin de trouver une position de conduite idéale. Les passagers arrière ne sont pas en reste. La banquette offre un excellent confort aux deux occupants des extrémités. Le dégagement des épaules, de la tête et des jambes n'est pas un problème malgré les dimensions réduites de la voiture. L'occupant central trouvera peut-être qu'il est un peu à l'étroit mais seulement les longs trajets pourraient devenir un problème dans ce cas. Le coffre arrière offre un volume de 405 litres. C'est dans la moyenne supérieure de la catégorie.

La présentation de la console centrale suit le design amorcé par Acura depuis quelques années. Deux larges écrans occupent une majeure partie de cette console. L'écran supérieur est utilisé pour afficher de l'information sur le véhicule qui sera utile au conducteur tandis que l'écran du bas est tactile et permet de contrôler le système de navigation, sonore et autre. Honda a finalement simplifié l'utilisation de leur interface de navigation dans cet écran. C'était auparavant compliqué à y perdre son latin. Bien que grandement amélioré, il y a toujours quelques fonctions qui ne sont pas tout à fait intuitives au départ. La TLX possède aussi quelques larges boutons sous l'écran inférieur qui permettent la navigation de l'interface. Ils sont larges et faciles de manipulation : parfait pour l'hiver.

Conclusion


Pour conclure, cette toute nouvelle TLX 2015 marque un pas dans la bonne direction pour Acura. C'est finalement le retour des voitures permettant de créer une certaine émotion en conduite. C'est une bonne base de départ. Cependant, ils devront l'exploiter et la raffiner avant de pouvoir affirmer que la TLX suscite la passion. À un prix de base de 34 990$, cette traction est en compétition direct avec des poids mi-moyen d'envergures tel la série 3 de BMW, la A4 d'Audi, la IS de Lexus et les Cadillac ATS. La version V6 de la TLX est munie du moteur 3,5 litres de 290 chevaux jumelé à une boîte automatique à neuf rapports. Cette version de la TLX est offerte à partir de 43 841$. Ce qui pourrait refroidir certains consommateurs est la version V6 Tech SH-AWD à 49 641$! Mais il faut savoir qu'à équipement égal, les européennes disponibles avec traction intégrale exigent un prix beaucoup plus élevé! Bref, la TLX possède amplement de qualités mais aussi des d'adversaires de qualité...Nous verrons si les consommateurs se laisseront charmer.

Fiche technique

 

Fiche Technique (TLX)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Luxe
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 34 999$ - 49 641 $
Prix du modèle essayé 40 841 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cylindres
Cylindrée 2,4 litres
Puissance (ch@tr/min) 206 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 182 lb.pi@ 4500 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 8
Freins antiblocage Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
DIMENSIONS
Longueur 4 832 mm
Largeur 2 091 mm
Hauteur 1 447 mm
Empattement 2 775 mm
Garde au sol 147 mm
Poids à vide 1 579 kg
Volume du coffre 405 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui

Mots-clés: Acura, Berline