la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Volkswagen Jetta TDI 2015

Une mise à jour esthétique subtile

Volkswagen se devait de rajeunir la Jetta qui nous est apparue sous cette forme en 2011 mais devait toutefois ne pas trop risquer de compromettre son succès commercial. Les retouches esthétiques sont sobres et confèrent à la compacte un style élégant qui emprunte des touches Audi ici et là. La grille avant adopte trois simples lignes horizontales et les phares de certaines versions plus luxueuses incorporent des feux de jour aux DEL d’un très bel effet. Le fabriquant mentionne que les modifications apportées à la carrosserie améliorent le coefficient de trainée ce qui aide à la consommation de carburant et rend l’habitacle plus silencieux. Les retouches apportées à l’arrière sont encore plus subtiles à première vue et c’est à ce chapitre que les emprunts à Audi sont plus frappants. La ligne du coffre et les feux aux DEL sont très semblables à ceux de l’A4. La Jetta se donne des airs de noblesse et devrait encore faire la fortune de VW Canada.

  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f1
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f10
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f2
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f3
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f4
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f5
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f6
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f7

Une mise à jour esthétique subtile

Volkswagen se devait de rajeunir la Jetta qui nous est apparue sous cette forme en 2011 mais devait toutefois ne pas trop risquer de compromettre son succès commercial. Les retouches esthétiques sont sobres et confèrent à la compacte un style élégant qui emprunte des touches Audi ici et là. La grille avant adopte trois simples lignes horizontales et les phares de certaines versions plus luxueuses incorporent des feux de jour aux DEL d’un très bel effet. Le fabriquant mentionne que les modifications apportées à la carrosserie améliorent le coefficient de trainée ce qui aide à la consommation de carburant et rend l’habitacle plus silencieux. Les retouches apportées à l’arrière sont encore plus subtiles à première vue et c’est à ce chapitre que les emprunts à Audi sont plus frappants. La ligne du coffre et les feux aux DEL sont très semblables à ceux de l’A4. La Jetta se donne des airs de noblesse et devrait encore faire la fortune de VW Canada.

  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f1
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f10
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f2
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f3
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f4
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f5
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f6
  • 2015-volkswagen-jetta-tdi-f7

À l'intérieur

 C’est l’intérieur qui est selon moi le plus réussi de cette nouvelle évolution. L’espace habitable a toujours été la force de la Jetta et cette année le constructeur s’est efforcé de la rendre plus accueillante tout en conservant son caractère discret, à la limite austère, caractéristique typique de la marque. Les matériaux sont de meilleure qualité et l’assemblage soigné, du moins sur notre version Highline. Les surfaces de la planche de bord sont de plastiques et vinyles souples mais les surfaces moins visibles des portières et de la console sont beaucoup plus dures et rayent facilement. Le tableau de bord est maintenant beaucoup plus chic avec ses ajouts de plaques noires lustrées,  l’instrumentation est encore plus facile à consulter et l’ergonomie générale bien pensée en plaçant toutes les commandes de façon logique et claire. Tout n’est pas parfait par contre et la fonctionnalité de l’écran principal fait défaut. Le système est d’une lenteur désespérante lors de la mise en marche et met de longues secondes avant de vous offrir quelques fonctions que ce soit. Il en résulte que la caméra de recul sera hors fonction lors de votre première manœuvre mais pourra peut-être vous offrir une vue superbe lors de vos premiers mètres parcourus en avançant! Lors d’un matin assez froid (-15C), le système a tout simplement été inopérant pour les vingt premières minutes de mon trajet. Donc pas de chaine audio, ni navigation, aucun réglage de disponible et la caméra de recul manquant toujours à l’appel.

Les sièges de cuir de qualité assurent un confort pour tous les passagers, tant à l’avant qu’à l’arrière en offrant assez d’espace pour la tête et les jambes. L’assise des sièges est bien conçue et peut accueillir des conducteurs de tous les gabarits lors de long trajets. Le chauffage prend par contre un certain temps avant de réchauffer l’habitacle lorsque le mercure descend sous les -15C. Le coffre est grand, profond avec un plancher plat et le style conservateur de cette berline permet une ouverture de coffre beaucoup plus accommodante que ses rivales.

La conduite

Une mécanique raffinée

Autant vous l’avouer dès maintenant, j’ai été séduit par le raffinement de la combinaison moteur TDI et la boite de vitesse DSG. Tout nouveau pour 2015, ce 2.0 litre turbodiesel de VW est un peu plus puissant que son prédécesseur avec ses 150 chevaux et son plus que généreux couple de 236 livres étagé de 1 750 à 3 000 tours. Fait à noter, ce nouveau moteur requiert maintenant l’ajout de 14 litres d’urée AdBlue aux 15 000 Km pour obtenir des gaz d’échappement encore plus propre. Lorsque ce moteur est jumelé à la boite à double embrayage DSG, vous aurez entre les mains une voiture tout-à-fait adaptée à toutes les conditions de conduite et de surcroit extrêmement silencieuse. Il est toujours surprenant pour les non-initiés à ce type de motorisation de constater le couple disponible à bas régime et le 2,0 TDI en offre beaucoup tout en douceur la plupart du temps. Le moteur a tellement de couple qu’une simple pression de l’accélérateur peut vous apporter plus d’élan que vous ne le souhaitez en certaines circonstances. Il faut donc ajuster sa conduite au début...

La Jetta fait partie de la classe des compactes mais derrière le volant, on a plutôt l’impression de conduire une intermédiaire de par son comportement routier et son grand confort. La tenue de route est honnête sans plus et les réglages des suspensions vous faciliteront la tâche sur mauvais revêtements. Il ne s’agit pas d’une voiture à vocation sportive mais elle tient bien en virage, endure les mauvais revêtements et vous cajolera sur de longs trajets. Il faut aussi noter que les systèmes anti-patinage et du contrôle de la stabilité ne peuvent pas être désactivés mais sont, nous dit-on, plus intelligents et peuvent se moduler en fonctions des conditions comme faire patiner les roues pour se sortir d’un banc de neige.

Une compacte économique?

Bien que la Jetta soit toujours offerte en trois livrées : Trendline, Comfortline et Highline pour des prix allant de 14 990 $ à 29 690 $, notre modèle d’essai Highline TDI doté de toutes les options au catalogue valait tout de même 32 185$. Il faudra donc être prudent lors de la sélection du modèle et des options puisque le prix final de notre voiture s’apparente plus à celui d’une intermédiaire bien équipée, telle une Honda Accord Touring qui se vend environ 31 000$. Pour les passionnés de voitures plus vives, sachez que la version GLI avec son 2.0 L turbo de 210 chevaux est disponible à compter de 29 990 $. Quant à la version turbo hybride, elle vous arrachera rien de moins que 36 890$ !

Le choix de la motorisation Diesel devient plus difficile lorsque le litre de carburant, pourtant moins raffiné, coute 25% plus cher (à l’écriture de ces lignes, le diesel affichait 1,26$ le litre alors que le litre d’essence se vendait environ 1$) et que l’option TDI rajoute 3 250$ à votre facture d’achat. Ce choix est rendu encore plus difficile cette année lorsqu’on peut choisir la version Comfortline munie du 1,8l Turbo à la fois puissant avec ses 170 chevaux et une consommation observée en 2014 par Essai-auto de 8.2 litres aux 100 km. Je crois qu’il serait plus juste de situer le débat au niveau écologique plutôt qu’économique puisque la consommation réduite de carburant du TDI est gage d’une plus faible émission de gaz à effet de serre. Il m’a été possible de constater une consommation de 5,1 litre aux 100km sur autoroute à vitesse raisonnable et de 7,4 en ville. La moyenne de la semaine composée de trajets 50% ville et 50% autoroute se situait à 6,7 L/100km, en hiver, dans la neige et avec des pneus d’hivers.

Plus et moins

Essai-auto a aimé

  • Combinaison très raffinée du moteur TDI et boite DSG
  • Moteur Diesel plus propre
  • Habitacle volumineux et matériaux de qualité
  • Silence de roulement
  • Économie de carburant de beaucoup supérieur à la concurrence

Essai-auto a moins aimé

  • Système d’information central extrêmement lent et trop sensible au froid
  • Impossible de désactiver le contrôle de la stabilité
  • Version Highline coûte le prix d’une « vraie » intermédiaire

Conclusion

VW avait amorcé le renouvellement de la gamme Jetta en 2014 en remplaçant le vétuste cinq cylindres de 2,5L par le quatre cylindres turbo de 1,8L beaucoup plus moderne et économe de carburant et persiste cette année en offrant une série de retouches tant esthétiques que mécaniques. Cette stratégie devrait non seulement satisfaire les amateurs de la marque mais en convaincre d’autres d’y voir de plus près. Il est possible de se procurer une Jetta TDI pour environ 25 500 $ et ainsi bénéficier des avantages de cette motorisation raffinée à un prix plus raisonnable.

Fiche technique

 

Fiche Technique (Jetta TDI)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Compacte
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 25 495$ - 32 185 $
Prix du modèle essayé 32 185 $
Transport et préparation 1 395 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl. turbo diesel
Cylindrée 2,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 150 ch.
Accélération 0-100 km/h 8.5 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 236 lb.pi@ 1750 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 225/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 6,7 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 659 mm
Largeur 1 778 mm
Hauteur 1 453 mm
Empattement 2 651 mm
Poids à vide 1 495 kg
Volume du coffre 440 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui