la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Subaru BRZ 2013

Plaisir de conduite

Après avoir vu disparaître à peu près toutes les voitures de ce créneau une à la fois durant les dernières 10 années, il faut avouer que l'acheteur de ce type de voiture n'a maintenant que très peu de choix. Je ne sais pas si c'est une conséquence de la mode du tuning où les gens préféraient modifier des voitures existantes au caractère semi-sportif en des bolides exotiques? Mais la réalité a durement frappé le marché. Subaru fut un des seuls manufacturiers à résister à la vague en continuant d'offrir une version WRX et STi de l'Impreza. Puis Hyundai a introduit deux modèles avec succès : premièrement, la Genesis coupé à propulsion puis la séduisante Veloster. Ce même Hyundai dont plusieurs doutes encore du sérieux de leur démarche... et bien c'est un autre sujet qui reste à suivre. Mais sachez que cette BRZ 2013 est le fruit d'une coopération entre deux constructions japonais de renom, soit Subaru et Toyota. Les deux manufacturiers se sont partagés les tâches afin de produire cette voiture à un moindre coûts. Sachez donc que la BRZ possède une demi-soeur nommée FR-S chez Scion.

  • 2013-subaru-brz-f1
  • 2013-subaru-brz-f10
  • 2013-subaru-brz-f2
  • 2013-subaru-brz-f3
  • 2013-subaru-brz-f4
  • 2013-subaru-brz-f5
  • 2013-subaru-brz-f6
  • 2013-subaru-brz-f7

Plaisir de conduite

Après avoir vu disparaître à peu près toutes les voitures de ce créneau une à la fois durant les dernières 10 années, il faut avouer que l'acheteur de ce type de voiture n'a maintenant que très peu de choix. Je ne sais pas si c'est une conséquence de la mode du tuning où les gens préféraient modifier des voitures existantes au caractère semi-sportif en des bolides exotiques? Mais la réalité a durement frappé le marché. Subaru fut un des seuls manufacturiers à résister à la vague en continuant d'offrir une version WRX et STi de l'Impreza. Puis Hyundai a introduit deux modèles avec succès : premièrement, la Genesis coupé à propulsion puis la séduisante Veloster. Ce même Hyundai dont plusieurs doutes encore du sérieux de leur démarche... et bien c'est un autre sujet qui reste à suivre. Mais sachez que cette BRZ 2013 est le fruit d'une coopération entre deux constructions japonais de renom, soit Subaru et Toyota. Les deux manufacturiers se sont partagés les tâches afin de produire cette voiture à un moindre coûts. Sachez donc que la BRZ possède une demi-soeur nommée FR-S chez Scion.

  • 2013-subaru-brz-f1
  • 2013-subaru-brz-f10
  • 2013-subaru-brz-f2
  • 2013-subaru-brz-f3
  • 2013-subaru-brz-f4
  • 2013-subaru-brz-f5
  • 2013-subaru-brz-f6
  • 2013-subaru-brz-f7

La conduite

Subaru a été chargée de la conception mécanique de la voiture tandis que Toyota s'est occupé du design et des relations avec les fournisseurs. Le moteur de la BRZ est donc un moteur Boxer de quatre cylindres. Ce moteur de 2 litres produit 200 chevaux et 151 lb-pi de couple. Les habitués de la marque Subaru reconnaîtront immédiatement les qualités dynamiques et la sonorité tout à fait particulière de ce moteur. Pour les non-initiés à la marque, le son rauque et rugueux du moteur ne pourra passer inaperçu. Un de mes voisins qui m'avait quémandé une balade est allé jusqu'à dire que le son du moteur lui faisait penser à celui d'un tracteur... Les faits sont que les 200 chevaux du moteur sont accessibles dans les hautes sphères du régime moteur, soit à 7000 trs/min. Le moteur est jumelé à une boite manuelle à six rapports. Cette boîte manuelle est à l'image du moteur. Elle effectue efficacement son boulot mais elle manque un peu de raffinement. Elle possède un petit côté rugueux qui ne plaira pas à tous. Pour ma part, je m'en suis bien accommodé. Pour l'instant, la BRZ n'est offerte qu'avec un seul choix de moteur mais sachez qu'elle sera éventuellement dotée d'un moteur à turbo compression. Il est à prévoir que le moteur de l'Impreza WRX devrait s'y retrouver. La puissance est présentement juste et correcte. Les accélérations sont franches mais ne sont pas foudroyantes. Le moteur turbo apportera cette puissance manquante. Mais il faut avouer que la qualité principale de cette voiture est sans contredit le plaisir de conduite qu'elle offre et sa tenue de route. La BRZ est une vraie sportive qui ne demande qu'à être conduite comme telle. Son comportement routier est vif. Les suspensions absorbent assez bien les imperfections de la route malgré la fermeté de celles-ci. C'est une approche nouvelle pour Subaru car même la WRX possède une suspension aux ajustements plutôt mous. La BRZ a été réglée afin de placer le plaisir de conduite en premier lieu. La puissance du moteur est ainsi passée aux roues arrière. Cette propulsion est assez nerveuse malgré la présence d'un moteur quatre cylindres. Elle est donc assez facile à faire décrocher lors des reprises en courbe. Le pilote doit rester vigilant et redoubler de prudence par temps humide. Cependant, elle décroche de façon graduelle et il est facile de la corriger. La direction de cette BRZ est aussi dynamique que la voiture et les sportifs ne s'en plaindront pas.

Plus et moins

Essai-auto a aimé:

  • dynamisme et maniabilité de la voiture;
  • tenue de route;
  • les réglages de la suspension qui permettent de prendre avantage de la propulsion;
  • la côté propulsion;
  • le prix de base de 27 995$;
  • la direction précise et agréable;
  • le freinage linéaire et prévisible;

Essai-auto a moins aimé :

  • commandes du système sonore tout à fait inadéquates;
  • pilier B beaucoup trop large, la visibilité est faible au niveau des angles morts;
  • qualité hivernale de la voiture considérant la propulsion qui décroche facilement;
  • la sonorité du moteur ne plaira pas à tous;
  • la boîte manuelle un peu trop rugueuse;
  • les sièges avant étroit, culturiste s'abstenir;
  • le pédalier mal ajusté pour le talon pointe.

À l'intérieur

Autant la BRZ est une réussite avec ses lignes extérieures subtiles, ses performances intéressantes et sa tenue de route des plus intéressante, autant l'intérieur nous laisse indifférent. Il y a du bon et du moins bon dans le cockpit de cette voiture. Les commandes et la manipulation du système sonore sont totalement ratées. À prime à bord, on a l'impression que la radio d'origine a été enlevée et puis remplacée par un modèle trop petit et bas de gamme. Les boutons y sont tellement petits qu'il est presque impossible d'en toucher un à la fois. Les commandes ne sont pas intuitives non plus. Il est très difficile de les manipuler lorsque la voiture roule. Vous devrez attendre un long feu rouge. Le design de la planche centrale et du tableau de bord reste conventionnel avecdes cadrans visibles et facile à consulter.

Le confort des sièges est tout à fait convenable pour une voiture à vocation sportive. Les sièges avant vous enrobent et supportent bien. Ils offrent un bon compromis entre fermeté et confort. Mais le gros défaut de ses sièges est le dossier très étroit. Je suis fait dans le moule des pilotes de F1 alors j'y prends place avec facilité et je trouve que les dossiers me supportent très bien mais il est évident que les personnes aux épaules larges ne partageront pas mon avis au sujet des sièges. Pour ce qui est des places arrière, et bien comme dans la plupart des 2 + 2, elles sont présentes afin de dépanner mais ne doivent pas être considérées comme une alternative à une berline ou même à un coupé moins sportif.

Conclusion

La Subaru BRZ apporte un vent de fraicheur sur une industrie automobile un peu moribonde et qui se cherche encore après les débacles financières de plusieurs grands manufacturiers. La BRZ emboîte donc le pas et offre une alternative à la Hyundai Genesis coupe en tant que petite sportive abordable à propulsion. La Genesis coupe connait un certain succès sur nos routes malgré la réticence de plusieurs acheteurs face aux qualités hivernales des propulsions, alors on verra si la BRZ connaîtra le même genre de succès. Elle possède les atouts pour le faire puisqu'elle offre une tenue de route à la hauteur, un plaisir de conduite au rendez-vous, un emballage attrayant et un prix de vente compétitif.

Fiche technique

 

Fiche Technique (BRZ)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 27 295$ - 29 295 $
Prix du modèle essayé 27 295 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cylindres
Cylindrée 2,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 200 ch.
Accélération 0-100 km/h 7.1 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 151 lb.pi@ 6400 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 215/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Tissu
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 9,0 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 235 mm
Largeur 1 775 mm
Hauteur 1 425 mm
Empattement 2 570 mm
Garde au sol 125 mm
Poids à vide 1 250 kg
Volume du coffre 196 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km
Assistance routière Oui