la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Acura MDX 2015

Plus de 6 200 Acura MDX ont été vendus au Canada en 2014. Ceci représente près du tiers du total des ventes d’Acura dans notre pays. Ce n’est pas surprenant lorsqu’on considère ce que le MDX nous propose : un véhicule utilitaire sophistiqué, confortable tant dans sa conduite que dans son habitacle, un système de traction intégrale habile, une fiabilité exceptionnelle et une consommation adéquate. Le tout à un prix supérieur à la moyenne mais relativement compétitif. Il est difficile de trouver ailleurs tous ces attributs réunis, et c’est pour cette raison que le MDX est le meilleur vendeur chez Acura sans l’ombre d’un doute.

  • 2015_acura_mdx_ottawa1
  • 2015_acura_mdx_ottawa10
  • 2015_acura_mdx_ottawa11
  • 2015_acura_mdx_ottawa12
  • 2015_acura_mdx_ottawa13
  • 2015_acura_mdx_ottawa2
  • 2015_acura_mdx_ottawa3
  • 2015_acura_mdx_ottawa4

Plus de 6 200 Acura MDX ont été vendus au Canada en 2014. Ceci représente près du tiers du total des ventes d’Acura dans notre pays. Ce n’est pas surprenant lorsqu’on considère ce que le MDX nous propose : un véhicule utilitaire sophistiqué, confortable tant dans sa conduite que dans son habitacle, un système de traction intégrale habile, une fiabilité exceptionnelle et une consommation adéquate. Le tout à un prix supérieur à la moyenne mais relativement compétitif. Il est difficile de trouver ailleurs tous ces attributs réunis, et c’est pour cette raison que le MDX est le meilleur vendeur chez Acura sans l’ombre d’un doute.

  • 2015_acura_mdx_ottawa1
  • 2015_acura_mdx_ottawa10
  • 2015_acura_mdx_ottawa11
  • 2015_acura_mdx_ottawa12
  • 2015_acura_mdx_ottawa13
  • 2015_acura_mdx_ottawa2
  • 2015_acura_mdx_ottawa3
  • 2015_acura_mdx_ottawa4

Design


Moins large, moins haut et plus long, depuis l’an dernier ce nouveau MDX a finalement mérité sa propre plateforme qu’il n’a plus besoin de partager avec la Honda Odyssey. Le plus grand avantage lié à ce changement est une saine perte de poids, près de 300lbs– ce qui est non-négligeable. Les autres avantages sont un coefficient aérodynamique qui a gagné en fluidité et l’espace de chargement qui a légèrement gagné du volume.

Cependant il est difficile de plaire à tous sans devoir faire des compromis. Au chapitre du style, c’est quasiment le status quo avec la génération précédente. Même qu’à mon avis, le design de cette nouvelle cuvée est moins avant-gardiste que celui de la génération précédente. Chez Acura, on mise beaucoup sur les nouveaux phares avant, qui selon le manufacturier sont le nec le plus ultra de la sophistication et de la technologie. Permettez-moi d’en être sceptique. Il s’agit simplement de cinq phares DEL placés un à côté de l’autre. Si vous voulez des phares sophistiqués, allez voir ce qui se fait depuis tout récemment chez BMW, notamment avec la i8.

La conduite


Les compromis continuent au chapitre de la motorisation et du groupe motopropulseur, où la recette éprouvée de Honda se fait sentir : on ne change pas le menu - on l’améliore progressivement. Une seule motorisation est disponible, on a remplacé l’ancien V6 de 3,7litres par le V6 de 3.5 litres qui se trouvait sous le capot de la RLX. Dix chevaux de moins pour un total de 290 chevaux et 3lb-pi de couple de moins, pour un total de 267 lb-pi. Pas de transmission sept ou huit vitesses, simplement une version améliorée de la précédente transmission à six rapports.

Plus aérodynamique, moins lourd, plus efficace sur le plan mécanique. Tous les changements de cette nouvelle génération semblent donc indiquer la priorité des ingénieurs chez Acura : augmenter l’économie de carburant. Et c’est réussi! Ce n’est pas le VUS le plus rapide, ni le plus sportif, cependant je m’avoue surpris du rendement que j’ai obtenu sur la durée de mon essai : 11.5L/100km. C’est remarquable pour un VUS sept passagers qui est tout de même capable de boucler le zéro à cent en moins de 7.0 secondes. Preuve que la perte de puissance n’a pas beaucoup affecté ses performances, et a augmenté son économie de carburant.

Oui le MDX offre des accélérations linéaires dignes d’une voiture sport, oui il est doté d’un système de traction intégrale sophistiqué et oui il est aussi doté d’un système de vectorisation de la puissance pour améliorer la tenue de route. Cependant c’est sur le plan de la conduite que le MDX connaît son plus grand compromis. La technologie joue tellement un rôle de premier plan que le sentiment derrière le volant est artificiel, voir gommé. La direction est sur-assistée dans les modes Normal et Comfort, et dans le mode Sport elle est tellement rigide que c’est déplaisant. Un autre point qui joue à son désavantage est le fait que malgré qu'il a perdu du poids, les freins sont trop justes pour la masse du véhicule.

À l'intérieur



Heureusement, la vie à bord du MDX est cossue au point qu’on oublie la plupart des compromis. Le confort des sièges et l’insonorisation sont numéro un. L’espace est vaste pour tous les occupants, incluant pour ceux dans la troisième rangée qui ne se plaindront pas d’être là, une fois qu’ils auront réussi à s’y rendre. La qualité des matériaux est satisfaisante : le cuir est de bonne qualité mais certains plastiques d’imitation aluminium laissent à désirer (particulièrement les poignées de porte extérieures). Les appliqués de bois donnent une touche chaleureuse et de première classe à l’habitacle. La disposition des commandes pourrait être mieux par contre car certaines fonctions sont difficiles à accéder et le fait qu’on a trois écrans d’information, deux dans la console centrale et un dans le tableau de bord, se traduit souvent par des cafouillages interminables pour obtenir certaines informations.

En termes de technologie à bord, le MDX est vraiment une vitrine du futur. Tous les gadgets que vous désirez s’y retrouvent : alerte aux collisions, alerte à l’écartement de voie, alerte aux angles morts, etc. De plus, le véhicule était équipé d’un système qui tourne légèrement le volant pour vous lorsqu’il détecte que vous êtes en train de vous écarter de votre voie. C’est épeurant de se fier à la technologie, surtout à des vitesses d’autoroute, mais sachez qu' il fonctionne bien.

Conclusion


Somme tout, Acura a décidé de faire preuve de prudence et de retenue avec la nouvelle génération du MDX. Le pari d’Acura de miser sur l’économie de carburant et un design sobre semble payer. Ce n’est donc pas surprenant d’apprendre que les ventes du MDX continuent à augmenter d’année en année. Malgré ces compromis, ce VUS continue à briller et à offrir un des meilleurs rapports luxe-performance-prix du marché.

Fiche technique

 

Fiche Technique (2015 Acura MDX)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : VUS
Places assises 7
Nombres de portes 5
PRIX
Gamme de prix 52 441$ - 66 441 $
Prix du modèle essayé 66 441 $
Transport et préparation 2 110 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V6
Cylindrée 3,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 290 ch.
Accélération 0-100 km/h 6.8 sec.
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
PNEUS
Grandeur des pneus 19 pouces
Dimension des roues 245-55
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Nombre de hauts-parleurs 11
Puissance : 529 watts
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 11,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 917 mm
Largeur 1 962 mm
Hauteur 1 716 mm
Empattement 1 684 mm
Garde au sol 185 mm
Poids à vide 1 970 kg
Volume du coffre 2 364 L
Capacité de remorquage 1 588 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui
Perforation due à la corrosion 5 ans kilométrage illimité

Mots-clés: Acura, VUS