la source en matière d'essai-auto

Actualités

Kia Niro Hybride 2017

Un hybride un peu différent

Kia continue de compléter son offre de véhicules verts en nous présentant son premier hybride conçu dès le départ pour accueillir une motorisation de ce type. Les dimensions du Niro le placent entre le Soul et le Sportage dans la gamme de VUS de Kia qui a décidé de le doter d’une carrosserie qui camoufle intentionnellement la nature verte de ce petit véhicule bien dessiné. Conçu pour offrir un équilibre parfait aux consommateurs urbains qui ont des activités de plein air, le Niro veut aussi leur procurer un certain plaisir de conduire en dotant le véhicule d’une motorisation qui totalise 146 chevaux et 195 livres de couple jumelé à une boite à double embrayage à six rapports et non une CVT.

 

 

  • _05
  • _07
  • _08
  • _10

 

Kia a choisi de dessiner un véhicule aux proportions larges et relativement basses tout en tenant les porte-à-faux très courts pour accentuer les lignes athlétiques du Niro. L’avant arbore la signature visuelle de la marque avec une grille inspirée d’un museau de tigre, des phares qui s’étirent loin dans les ailes et un bouclier au style un peu chargé mais qui confère beaucoup de dynamisme dans l’ensemble. À l’arrière, son apparence robuste et sportive est accentuée par une voie large, une plaque protectrice, ainsi que des feux arrière horizontaux à DEL.

Les dimensions de l’intérieur du Niro ne souffrent aucunement de la présence d’une batterie au lithium-ion polymère de 1,56 kWh puisque les ingénieurs l’ont située sous la banquette arrière laissant ainsi un plancher de chargement bien plat et sans encombre. Kia a apporté une attention particulière au silence de l’habitacle en ajoutant un amortisseur à l’intérieur du moyeu de la direction, afin de minimiser les vibrations pouvant être ressenties dans le volant. L’insonorisation de la structure avant du Niro, la rigidité optimisée des bagues de suspension, l’étanchéité soignée de la carrosserie et l’application de mousse expansive dans les piliers A et B empêchent la pénétration du bruit provenant de la route et des pneus dans l’habitacle. De plus, le pare-brise acoustique et la forme bien pensée des rétroviseurs extérieurs contribuent à réduire le bruit du vent.

Le Niro est propulsé par un groupe motopropulseur composé tout d’abord d’un tout nouveau moteur Kappa évolué à GDI et 4 cylindres de 1,6 litre créé spécifiquement à l’intention des véhicules hybrides. Générant 104 chevaux, le moteur allie, pour la première fois, un cycle Atkinson, la recirculation des gaz d’échappement refroidis (EGR), l’injection directe d’essence et une spécification à course longue et alésage étroit maximisant l’efficacité, pour obtenir jusqu’à 4,7L/100km.

La consommation d’énergie et l’émission de gaz polluants sont également réduites grâce au système de récupération de la chaleur des gaz d’échappement qui accélère le réchauffement du moteur en faisant passer le liquide de refroidissement par un échangeur thermique situé dans le système d’échappement. Le moteur tractif de 43 chevaux, connu sous le nom de dispositif électrique fixé sur la transmission (TMED), fonctionne en tandem avec le moteur à essence pour produire une puissance de 146 chevaux et un couple de 195 lb-pi de couple.

Cette puissance est ensuite retransmise aux roues par le biais d’une transmission à double embrayage (DCT) nouvellement conçue. Cette boîte à six vitesses de deuxième génération optimise non seulement l’efficacité du moteur, mais contribue également à sublimer l’expérience de conduite du Niro. Offrant des passages de vitesse rapides et souples, elle délivre une conduite naturelle et nerveuse contrastant radicalement avec celle des autres hybrides dotés de transmissions à variation continue.

La gamme de prix du Niro commence à 24 995$ pour la version de base L, suivi du modèle EX proposé à 27 495$, ensuite l’EX Premium à 29 095$ et finalement la version SX Touring vient clore la parade pour la somme de 32 995$.