Objectif et impartial depuis 2001 

Dernières nouvelles et commentaires

Volkswagen Atlas Execline 2018

Rodrigo Rosales-List

Y a de la place en masse dans mon Atlas

Dans la mythologie grecque, Atlas a été condamné à soutenir la voûte céleste pour l'éternité. En grec, Atlas veut dire « le porteur ». Ce n’est donc pas une coïncidence que Volkswagen ait décidé de nommer ainsi cet SUV aux dimensions titanesques.

 

  • 1-IMG_1390
  • 2-IMG_1393
  • 3-IMG_1397
  • 4-IMG-7620
  • 5-IMG_1406
  • 7-IMG_1379
  • 8-IMG_1381
  • 9-IMG_1405

 

Y a de la place en masse dans mon Atlas

Dans la mythologie grecque, Atlas a été condamné à soutenir la voûte céleste pour l'éternité. En grec, Atlas veut dire « le porteur ». Ce n’est donc pas une coïncidence que Volkswagen ait décidé de nommer ainsi cet SUV aux dimensions titanesques.

 

  • 1-IMG_1390
  • 2-IMG_1393
  • 3-IMG_1397
  • 4-IMG-7620
  • 5-IMG_1406
  • 7-IMG_1379
  • 8-IMG_1381
  • 9-IMG_1405

 

L'anti mini-fourgonnette

Si vous avez des jeunes enfants, vous savez donc qu’il peut parfois être difficile de tout transporter ce qu’on a à déplacer lorsqu’on se déplace en famille : poussette, parc, nourriture, chariots, jouets, bagages, sac à couches, etc. Vous savez aussi que même l’espace pour les parents peut devenir assez restreint lorsqu’on installe les sièges d’auto pour enfant. C’est sous cette optique et suite à notre essai initial, qu’on a décidé d’aller faire un deuxième essai du Volkswagen Atlas 2018.

Je ne vous apprends rien en vous disant que les mini-fourgonnettes ne sont pas si populaires que ça. Malgré qu’elles soient l’outil idéal pour déplacer une famille, elles ont un « je-ne-sais-quoi » qui rend certains parents allergiques à ça. D’un autre côté, les VUS ont la cote et ils gagnent tellement en popularité que certains manufacturiers considèrent ne fabriquer que ça. Le Volkswagen Atlas se trouve à l’intersection de ces deux segments. Il s’agit tout bonnement d’une mini-fourgonnette habillée en VUS; ou attendez, serait-t-elle plus un VUS avec cœur de mini-fourgonnette?

Aussi stylé qu’une livre de beurre, cet Atlas ne gagnera pas de prix pour son design. Il est tellement cubique et imposant qu’à première vue on pourrait être portés à croire qu’il serait difficile à conduire, surtout à garer. Cependant, par le fait qu’il est très carré et à l’aide de ses grandes surfaces vitrées, on peut voir où il termine, le rendant facile à positionner. Notre version en essai était équipée de multiples caméras de stationnement qui ont rendu la tâche facile, malgré sa taille.

L’espace intérieur est abondant dans l’Atlas, et pour des pères de famille comme moi, c’est son plus grand attrait. Il est près de quatre pouces plus long que le Honda Pilot, et son empattement est près de six pouces plus grand. Les roues se situant plus dans les coins que son rival nippon, l'Atlas offre un volume intérieur utile plus grand. Partout où vous regardez à l’intérieur de l’Atlas, il y a de la place en masse. Comme dirait Radio Radio : « Y'a d'la place en masse dans mon jacuzzi ».
Il y a à ce point de la place, que c’est le seul véhicule que j’ai essayé à ce jour dans lequel je peux reculer au maximum le banc conducteur, sans toucher le dossier de notre grand siège pour enfant, qui présentement se trouve dans la position face vers l’arrière.

La deuxième rangée peut, en option, avoir deux bancs capitaines au lieu de la banquette. Si vous êtes prêts à sacrifier une place assise, je vous recommande fortement cette option. Non seulement elle augmente l’espace pour les passagers, mais aussi elle facilite le passage par le milieu vers la troisième banquette. Cette troisième banquette est un peu basse, mais le dégagement une fois assis est ample dans toutes les directions, incluant le dégagement pour les genoux et la tête. C’est une vraie troisième rangée, totalement convenable pour des adultes.

 

Place à l'amélioration

Au niveau des technologies à bord, Volkswagen n’a pas hésité de mettre le paquet, cependant il faudra aller dans les versions les plus cossues pour pouvoir en bénéficier. Le système d’info divertissement est parmi les meilleurs de l’industrie, et certaines versions peuvent être équipées du tableau de bord électronique, qui à mon humble avis est un gadget qui ne vaut pas l'extra. Vu la vocation familiale de ce véhicule, il est surprenant qu'on n’ait pas un système de divertissement pour les enfants, même en option.

La qualité des matériaux intérieurs est adéquate, mais je m’attendais à un peu mieux, compte tenu de son prix. C'est comprenable dans le cas du modèle d’entrée de gamme qui oscille autour des 36 000$, cependant à 53 165$ pour le Execline, j'aimerais de quoi de mieux que le simili bois bon marché qu'on retrouve sur le tableau de bord.

Derrière le volant, le bon vieux 3,6-litres V6 de 276 chevaux réussit tant bien que mal à déplacer la masse de ce mastodonte. Le couple de 266 lb-pi est disponible dès très tôt, donc à l’aide de sa transmission automatique huit vitesses on réussit à obtenir des accélérations et des reprises bien acceptables. Avec le sélecteur de modes, on peut ajuster le style de conduite en fonction des conditions routières. La capacité de remorquage est respectable à 5,000lbs, ce qui vous permettra de tirer une petite roulotte ou votre bateau pour aller au chalet, de plus l'Atlas vient équipé de série avec l'attelage de remorquage.

 

Conclusion et fiche technique:

Somme tout, malgré son arrivée tardive dans le marché, l’Atlas n’a pas tardé à se tailler une place dans ce créneau ultra compétitif. Volkswagen a toujours été référence en termes d’agrément de conduite, et cet Atlas ne déçoit pas - la conduite est dynamique, même pour un mastodonte. Côté pratique, le volume de l’Atlas lui confère un argument de poids et deviendra rapidement un ami de la famille. Cependant, il reste à parler de fiabilité, ce qui a toujours été une bête noire pour Volkswagen. Conscients de ça, VW offre une garantie de base de 4 ans ou 80,000km. Il reste à savoir si les acheteurs seront prêts à supporter le poids d’un engagement avec Volkswagen à long terme.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Atlas
Marque :  Volkswagen
Version :  Execline
Autres versions disponibles :  Trendline, Comfortline, Highline
Catégorie :  VUS
Nombre de place assises : 6 ou 7
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 35 690$ à 53 165$
Prix de la version à l'essai : 53 165$
Transport et préparation : 1795 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6
Cylindrée : 3.6 litres
Puissance (ch) : 276 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 266 lp-pi @ 2750 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission variable continue : ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 8.3 sec.
Accélération 400m 16.6 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 14 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : oui
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 12
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui

Dimensions

Longueur : 5036 mm
Largeur : 1978 mm
Hauteur : 1778 mm
Empattement : 2979 mm
Garde au sol : 203 mm
Poids à vide : 2042 kg
Volume du coffre : 583 L
Capacité maximale de chargement : 2741 L
Capacité de remorquage : 2270 Kg

Garanties

Générale :  4 ans ou 80 000km
Assistance routière : oui

Mots-clés: VUS