Objectif et impartial depuis 2001 

  • Accueil
  • Pneus
  • Évaluation de pneus: Toyo Proxes Sport vs Michelin Pilot Sport 4S

Évaluation de pneus: Toyo Proxes Sport vs Michelin Pilot Sport 4S

Match comparatif entre deux pneus ultra-haute performance

Voici un match comparatif plutôt intéressant entre deux nouveaux pneus ultra-haute performance, soit le tout nouveau Toyo Proxes Sport (remplaçant l’ancien Proxes T1 Sport) et le Michelin Pilot Sport 4S (remplaçant le Pilot Super Sport).  Même si les deux semblent être de parfaits rivaux, il est rapidement évident qu’ils ne s’adressent pas au même auditoire.

 

  • 1_michelin_vs_toyo
  • 2_michelin_pilot_4s_toto_proxes_sport
  • 3_toyo_vs_michelin
  • 4_toyo_proxes
  • 5_toyo_proxes_sport
  • 6_michelin
  • 7_michelin_pilot_sport_4s
  • 8_pilot

Match comparatif entre deux pneus ultra-haute performance

Voici un match comparatif plutôt intéressant entre deux nouveaux pneus ultra-haute performance, soit le tout nouveau Toyo Proxes Sport (remplaçant l’ancien Proxes T1 Sport) et le Michelin Pilot Sport 4S (remplaçant le Pilot Super Sport).  Même si les deux semblent être de parfaits rivaux, il est rapidement évident qu’ils ne s’adressent pas au même auditoire.

 

  • 1_michelin_vs_toyo
  • 2_michelin_pilot_4s_toto_proxes_sport
  • 3_toyo_vs_michelin
  • 4_toyo_proxes
  • 5_toyo_proxes_sport
  • 6_michelin
  • 7_michelin_pilot_sport_4s
  • 8_pilot

Conception Toyo

Débutons tout d’abord avec le plus abordable des deux ainsi que le plus récent, soit le Toyo Proxes Sport qui est environ 30% moins dispendieux à l’achat que le Michelin. Il faut savoir que Toyo possède une gamme très complète de pneus de compétition et que ce Proxes Sport n’est pas axé sur cet aspect mais plutôt de livrer de hautes performances principalement sur la route aux amateurs les plus exigeants.

Lorsqu’on observe le dessin de ce pneu classé 240/AA/A selon le système de classement international (UTQG), on remarque rapidement trois nervures droites qui ont pour but d’augmenter la stabilité en ligne droite réduisant le risque de louvoyage tout en permettant qu’une plus large surface de la bande de roulement reste en contact avec la route pour assurer une direction plus précise. Sa bande de roulement à dessin asymétrique permet d’avoir une partie intérieure qui offre une meilleure performance en situation de freinage et de virage, et une partie extérieure distincte pour une réponse précise de la direction et de la stabilité de conduire.  Finalement, la performance sur la chaussée mouillée ne fût nullement oubliée avec l’insertion d’encoches angulaires exclusives au centre des nervures ayant pour function une amelioration de la performance du pneu sur chaussée mouillée tout comme la presence de quatre rainures larges aidant à évacuer l’eau pour une meilleure traction par mauvais temps.

À noter que ce Toyo est disponible dans plus de 60 dimensions variant de 17 à 20 pouces.

Conception Michelin

Introduit l’an dernier, ce nouveau Michelin Pilot Sport 4S prend la relève du Pilot Super Sport qui fût une des références du segment des pneus ultra-haute performance depuis quelques années. Tout comme chez Toyo, Michelin offre aussi une gamme de pneus principalement axée sur les performances sur circuit routier. On peut rapidement penser au Pilot Sport Cup 2 testé l’an dernier qui est légal pour la route mais conçu pour la piste. Donc ce Pilot Sport 4S s’adresse lui aussi aux propriétaires de voitures sport qui désirent aller chercher le maximum de performance de leur véhicule sur la route.

Avec un prix substantiellement plus élevé que le Toyo et même l’un des plus dispendieux dans ce créneau, on se doit d’obtenir une technologie plus avancée. Chez Michelin, on a vraiment investi de grandes sommes d’argent pour rester en tête dans ce créneau alors que la compétition est de plus en plus féroce.  S’inspirant de leur technologie développée en Formule E (Formule Électrique), la conception de ce pneu à la particularité d'être composé de deux types de gommes  (Multi-compound) soit la partie extérieure du pneu qui favorise l’adhérence sur chaussée sèche, tandis que la partie intérieure optimise la performance sur sol mouillé. Qui plus est, on présente aussi une nouvelle technologie, soit le Dynamic Response. Cette technologie permet au pneu de s’adapter continuellement à la route, procurant ainsi une direction ultraprécise, une puissance en virage exceptionnelle et une durabilité accrue.  Finalement au niveau esthétique, on retrouve un flanc avec un fini Premium Touch qui reproduit l’aspect du velours grâce à un laser ultra précis. Fait intéressant : ce pneu est homologué par Ferrai et Mercedes-Benz AMG.

Quant aux dimensions de ce pneu, il y en a plus de 70 au catalogue pour des jantes de 17 et 22 pouces.  Son indice UTQG est de 300/AA/A (donc usure 300, traction AA et température A).

Performances

Notre évaluation de ces deux pneus s’est effectuée sur la route au quotidien ainsi que sur un circuit routier afin de mesurer les réelles performances de chacun de ces deux pneus.

Tel que vous le remarquerez dans les observations détaillées plus bas, nous avons été surpris par les performances générales des deux marques, tout spécialement en ce qui concerne les temps obtenus sur une chaussée détrempée tout comme les faibles distances de freinage dans des conditions similaires. L’évolution de la technologie permet aussi d’offrir à la fois un pneu performant et confortable, ce qui était pratiquement impossible il y a quelques années. Autant le Toyo que le Michelin offrent un roulement tout de même silencieux considérant la vocation du produit.

Les différences dans la performance du Toyo face au Michelin se remarquent lorsque l’on pousse le produit à la limite de son adhérence sur chaussée sèche. Le circuit routier est ici l'environnement idéal pour tester ces aspects. On note alors que le Toyo ne peut tenir le rythme du Michelin, ce dernier pouvant aller chercher plus de G latéral en virage ainsi qu’en freinage d’urgence même lorsque la semelle atteint des températures très élevées. Une rétroaction moins vive et une usure plus rapide de la gomme furent aussi observés pour le Proxes Sport tandis que le Pilot Sport 4S impressionnait sur tous les chapitres, sauf peut-être au niveau du dessin de sa semelle qui n’est pas très « cool » pour les amateurs de tuning. Détails plutôt négligeable à mon avis…

Toyo Proxes Sport

Forces:

  • Disponible en plusieurs dimensions populaires
  • Très bon comportement sur la route, peu importe les conditions
  • Confort de roulement surprenant
  • Pneu sport tout de même silencieux
  • Prix intéressant et compétitif

Faiblesses:

  • Usure plus rapide que prévue
  • Pas à son meilleur sur piste
  • Adhérence moyenne (pour la catégorie) sur chaussée sèche lorsque poussé à la limite

Michelin Pilot Sport 4S 

Forces :

  • Niveau élevé de technologie dans sa conception
  • Excellente rétroaction au pilote
  • Adhérence de haut niveau sur chaussée sèche et mouillée
  • Très compétent sur route comme sur piste
  • Roulement silencieux

Faiblesses:

  • Prix élevé
  • Semelle affichant un design plutôt ordinaire

Conclusion

En conclusion, on peut alors résumer que ce nouveau Toyo est définitivement à son meilleur sur la route et son prix relativement abordable lui permet d’afficher un excellent rapport qualité/performance/prix à condition de ne pas exploiter son potentiel sur un circuit routier. Il ne faut pas oublier non plus les très bons résultats sur chaussée mouillée. Quant au Pilot Sport 4S, Michelin vient de prouver une fois de plus leur savoir-faire en éclipsant les performances de l’ancien (et excellent) Pilot Super Sport avec un pneu qui défie les règles établies dans l’industrie. Il est à la fois extrêmement compétent sur une chaussée sèche comme mouillée, silencieux, et offre une rétroaction parfaite à son pilote tout comme un roulement plutôt confortable. Son prix élevé n’est pas à la portée de toutes les bourses mais il en vaut pleinement chaque $. Le meilleur pneu ultra-sport à ce jour, peu importe l’utilisation qu’on désire en faire.  

Pour plus de détails techniques sur ces deux pneus, veuillez consulter le www.toyotires.ca et le www.michelin.ca

Pour ceux et celles désirants d’autres alternatives, voici quelques essais de pneus haute performance :

Michelin:

http://essai-auto.com/pneus/898-michelin-pilot-sport-a-s-3.html

http://essai-auto.com/pneus/827-michelin-pilot-sport-cup-2.html

Bridgestone Potenza RE-71R:

http://essai-auto.com/pneus/812-evaluation-du-pneu-bridgestone-potenza-re-71r.html

Yokohama:

http://essai-auto.com/pneus/398-evaluation-yokohama-advan-v105.html

http://essai-auto.com/pneus/397-evaluation-yokohama-advan-neova-ad08r.html

http://essai-auto.com/pneus/392-evaluation-yokohama-advan-s-4.html

Pirelli:

http://essai-auto.com/pneus/395-evaluation-pire-pzero-trofeo-r.html

 

Mots-clés: pneus performance