Objectif et impartial depuis 2001 

  • Accueil
  • Pneus
  • Évaluation du pneu d’hiver Toyo Observe GSi-6 HP

Évaluation du pneu d’hiver Toyo Observe GSi-6 HP

Le feeling des rubbers ultra-minces

Dans le marché des produits à base de caoutchouc, il existe une variété impressionnante de produits de toutes sortes de grandeurs et de styles pour satisfaire vos goûts et besoins. Toyo clame que ces nouveaux Observe GSi-6 HP sont capables de vous offrir toute la protection complète d’un pneu d’hiver sans compromettre le feeling de conduite. Enfilons-les pour voir ce qui en est réellement!

 

  • 2-IMG_1714_Cover
  • 3-IMG_1716
  • 4-IMG_1720
  • 5-IMG_1727
  • 6-IMG_9119
  • 7-IMG_9121
  • 8-IMG_9123
  • 9-IMG_1702

Le feeling des rubbers ultra-minces

Dans le marché des produits à base de caoutchouc, il existe une variété impressionnante de produits de toutes sortes de grandeurs et de styles pour satisfaire vos goûts et besoins. Toyo clame que ces nouveaux Observe GSi-6 HP sont capables de vous offrir toute la protection complète d’un pneu d’hiver sans compromettre le feeling de conduite. Enfilons-les pour voir ce qui en est réellement!

 

  • 2-IMG_1714_Cover
  • 3-IMG_1716
  • 4-IMG_1720
  • 5-IMG_1727
  • 6-IMG_9119
  • 7-IMG_9121
  • 8-IMG_9123
  • 9-IMG_1702

Microbit

Vous aimez conduire et vous appréciez le plaisir que ça vous procure de vous retrouver en contrôle de votre engin. Après tout, c’est pour cette raison que vous avez acheté une berline ou un coupé sport. Cependant, on ne se le cachera pas : lorsqu’on enfile certains pneus d’hiver, c’est comme si on venait de couper le son sur la musique. Le plaisir n’est pas le même et la connexion que vous ressentez est atténuée. C’est comme enfiler des galoches après avoir marché nu pieds.

Grâce à une bonne dose de technologie et engineering, Toyo semble avoir trouvé une solution à ce problème avec la sixième génération de leur pneu d’hiver de performance sans crampon, l'Observe GSi-6 HP, qui est disponible dans la plupart des dimensions utilisées par les voitures sport, coupés sport et certains VUS (16 à 19 pouces).

Comme vous pouvez l’imaginer, beaucoup de recherche et technologie sont versées dans les pneus d’hiver. Comparativement à la version précédente, cette sixième génération du Observe GSi a subi des changements au niveau des matériaux utilisés, du design de sa bande de roulement et de l’agencement de ses blocs pour améliorer la tenue de route par temps froid, dans la neige et sur la glace.

Pour qu’un pneu ait du mordant en hiver, il doit demeurer assez souple même par temps froid. S’il devient dur, il ne sera pas aussi efficace. La recette de base de Toyo est sensiblement la même que la plupart de ses compétiteurs. En utilisant des taux élevés de silice, et des polymères à haute adhérence dans le mélange de caoutchouc, on permet à la bande de roulement de rester souple à basse température.

Là où Toyo fait les choses différemment que les autres est par l’ajout de noix dans leur mélange. Oui, c’est vrai, Toyo écrase des noix, et utilise cette poudre de noix moulues dans sa gomme. Ils appellent ça Microbit, et ça prend un microscope pour la voir. Tous ces petits morceaux d’écaille de noix ultra fins et pointus agissent comme des milliers de crampons sur la glace. En plus c’est biodégradable.

Nervuré pour mieux éjecter l’eau

L’Observe GSi-6 HP présente de nombreuses caractéristiques pour faciliter l’évacuation d’eau et de la gadoue, dans le but de préserver la traction et garder l’adhérence en virage et au freinage.

Dès le premier coup d’œil à sa bande de roulement, vous remarquerez que c’est un design agressif et sportif. Une caractéristique unique à ce pneu est la présence de petites étoiles sur les blocs. Ces étoiles sont en fait des lamelles à arêtes hélicoïdales, et leur but premier est d’améliorer la traction en situation de virage. Ces lamelles en étoile vous donnent un peu plus de mordant, même lorsque le pneu n’est pas parallèle à la route.

Si vous vous demandez c’est quoi des lamelles, il s’agit de rainures de différentes profondeurs sur les blocs et la bande de roulement d’un pneu. Sur ces Toyo, les lamelles sont profondes et ondulées, elles contribuent à la souplesse du pneu, tout en veillant à ce que les blocs soient assez fermes lorsqu’on freine, accélère, ou on tourne. Les lamelles réduisent l'usure irrégulière et sont essentielles dans un pneu d’hiver à vocation de performance.

L’autre caractéristique essentielle sur un pneu d’hiver est d’avoir une bonne évacuation. Pour ce faire, sur ce Observe GSi-6 HP, on trouve quatre grandes rainures qui font toute la circonférence du pneu. De par leur design et configuration, les blocs et lamelles acheminent l’eau soit vers l’extérieur du pneu ou vers ces grandes rainures formées par des nervures dentelées. Ces dents vous donneront de la traction dans de la neige épaisse et la gadoue.

Chose surprenante pour un pneu de cette catégorie est qu’on ne retrouve pas d’indicateurs de profondeur. Habituellement, dans des pneus haut de gamme ou de performance, on peut les trouver moulés dans la bande de roulement et ils vous permettent de savoir quand viendra le temps de penser à les remplacer.

Plaisir et sensations

L’hiver québécois 2019 s’est avéré le meilleur environnement possible pour faire l’essai de ces pneus d’hiver. Nous avons eu droit à toutes sortes de conditions en très peu de temps. Verglas, gadoue, glace noire, grosse bordée de neige collante, poudrerie, et tout ça dès les premières semaines du mois de janvier. Notre berline quatre roues motrices ferrée de ces pneus a pu affronter toutes ces conditions avec assurance.

Sur pavé sec, la tenue de route est exceptionnelle et très silencieuse. Ce pneu est facilement comparable à d’excellents pneus quatre saisons, et même certains pneus d’été en termes d’adhérence en accélération, virage et freinage.

De par leur prix, ces pneus se situent en compagnie de la crème des pneus d’hiver. Tout dépendamment de votre détaillant et de la grandeur que vous cherchez, ils se situent de 120 $ à 350 $ le pneu. Compte tenu de leur prix, il est bien de savoir que la garantie de Toyo sur ces pneus couvre les défauts de fabrication et les matériaux pendant 5 ans. Étrange par contre que nulle part ils stipulent le kilométrage garanti qu’on pourrait potentiellement soutirer de ces pneus. Chez Michelin, un pneu comparable en termes de prix et performance, le Michelin X-Ice Xi3, offre une garantie de vie de 60 000km.

Peu importe les conditions météo, les Observe GSi-6 HP nous ont permis d’apprivoiser l’hiver. Un peu plus de pogne dans de la grosse neige aurait été bienvenue, mais la confiance qu’ils procurent lorsqu’on se retrouve sur un terrain glissant est surprenante. La chose la plus importante est que ces Toyo Observe vous permettront de prolonger le plaisir peu importe l’humeur de Mère Nature.

Pour plus de détails sur l’Observe GSi-6 HP, consultez le site web de Toyo.

Mots-clés: pneu hiver