la source en matière d'essai-auto

Guide d'achat

Volvo XC90 2016 - Guide achat

Nous l'attendions depuis plusieurs années! Notre en guide en parlait déjà l'an passé et le voici enfin. Le XC90 2016 incorpore tous ce qu'il y a de nouveau chez Volvo et se veut être le phare d'une autre renaissance.

 

  • 2016-volvo-xc90-t6-f1
  • 2016-volvo-xc90-t6-f10
  • 2016-volvo-xc90-t6-f2

Il ne suffit que de quelques minutes afin de constater le design raffiné de ce tout nouveau VUS. Il faut avouer que la partie arrière aurait pu offrir un peu plus de nouveauté car elle semble beaucoup plus une évolution de l’ancienne génération. Quant au reste du véhicule, tout spécialement le partie avant, c’est très bien réussi. Si l’extérieur impressionne, attendez de prendre place à bord. Vous y trouverez des matériaux de grande qualité, des cuirs perforés sur toutes les surfaces qui risquent d’être touchées par une main ou un postérieur humain, des boiseries blondes laissées au naturel, sans laque et un assemblage parfait. Les sièges avant allient confort et style qu’on ne retrouve pas chez BMW, Mercedes ou Audi et, comble de marketing d’image de marque, portent une petite étiquette du drapeau de la Suède.

Malgré les dimensions accrues, le XC90 est moins lourd que son prédécesseur. Ceci est en parti possible avec la présence d’une motorisation quatre cylindres de 2.0 litres dans toute la gamme du XC90. Avant de tirer vos conclusions par rapport à la présence d’un petit moteur dans un gros VUS, sachez que celui-ci livre 320ch et 295 lb-pi dès 2200 trs/min. Pour arriver à tirer autant de chevaux d’un quatre cylindres de 2,0 litres, Volvo innove en greffant non seulement un turbo au moteur, mais en y ajoutant aussi un compresseur volumétrique.

En courbes, on remarque que le XC90 est davantage axée sur le confort que sur la conduite sportive. Il est possible d’ajuster le dynamisme du véhicule en choisissant le mode Sport et ainsi on dénote une différence au niveau de la direction, des suspensions et du temps de réponse de la motorisation.

Mots-clés: VUS