Objectif et impartial depuis 2001 

Guide d'achat

Mitsubishi Lancer 2016 - Guide achat

Une 9e année pour cette génération de la Lancer, ce qui est une éternité dans le monde automobile actuel. Au moins, pour 2016, on trouve quelques révisions visuelles au niveau de la partie avant du véhicule et quelques retouches dans son habitacle afin d’améliorer les matériaux. Il est dommage de voir aussi la version Ralliart qui a été enlevée du catalogue cette année avec son moteur turbo.

 

 

La gamme Lancer comporte donc seulement deux modèles cette année : Lancer berline et Sportback (à hayon). Le modèle de base est livré avec le 2,0 litres de 152 ch et il est intéressant d’avoir la possibilité d’opter pour une version à traction intégrale et un moteur 2,4 litres (168 ch) pour 22 998 $. Sûrement l’une des versions les plus intéressantes pour le Québec. Il faut avouer que le nombre de versions possibles au niveau de la berline Lancer est un point fort positif, tout comme la garantie de 10 ans.

Au-delà de cela, le reste du véhicule est maintenant désuet, mais les changements apportés à l’habitacle permettent à la Lancer d’être encore dans la moyenne face aux rivaux. Les tissus des sièges sont de meilleure qualité qu’avant, mais encore inférieurs à plusieurs autres compactes sur le marché. Les sièges avant sont mous et inconfortables dû au manque de support latéral et de fermeté.

Toutes les versions de la Lancer présentent une tenue de route agréable, la suspension est tout de même ferme et la direction précise. Le rayon de braquage des roues est court, ce qui augmente la précision de la direction. Il est également important de mentionner que la caisse est rigide et répond très bien dans les virages. Quant à son habitacle, il offre un volume généreux pour tous les occupants. Bref, elle est une voiture intéressante jusqu’à ce qu’on commence à comparer avec les ténors de la catégorie.

Mots-clés: compacte