Objectif et impartial depuis 2001 

Guide d'achat

Cadillac CTS VSport 2015

Aucun complexe!

Tant pis pour le suspense, je ne peux attendre plus longtemps! Cette nouvelle Cadillac CTS est vraiment impressionnante à plusieurs égards et j’oserais même dire que la version Vsport est probablement l’une des meilleures voitures de cette catégorie, capable de tenir la comparaison avec les BMW Série 5, Audi A6, Lexus GS350 et autres de ce statut. Donc, c’est vraiment du sérieux ce que Cadillac vient de présenter.

  • 2014_cadillac_cts_vsport_f1
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f10
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f11
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f2
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f3
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f4
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f5
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f6

Aucun complexe!

Tant pis pour le suspense, je ne peux attendre plus longtemps! Cette nouvelle Cadillac CTS est vraiment impressionnante à plusieurs égards et j’oserais même dire que la version Vsport est probablement l’une des meilleures voitures de cette catégorie, capable de tenir la comparaison avec les BMW Série 5, Audi A6, Lexus GS350 et autres de ce statut. Donc, c’est vraiment du sérieux ce que Cadillac vient de présenter.

  • 2014_cadillac_cts_vsport_f1
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f10
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f11
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f2
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f3
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f4
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f5
  • 2014_cadillac_cts_vsport_f6

La conduite

CTS Vsport et non CTS-V

Cette 3e génération de la CTS vient d’apparaitre l'an dernier (2014). La voiture est maintenant plus imposante dans toutes les mesures, plusieurs centimètres ayant été ajoutés. Mais lors du développement de cette berline, le but principal fût de maintenir le poids le plus bas possible. Ainsi, on obtient une berline qui est environ 200 kg plus légère qu’une BMW 550i comparable, ce qui est loin d’être négligeable.

Plusieurs motorisations sont offertes au menu dans la gamme CTS. Les versions de base (à partir d’environ 50 000 $) offrent le 4 cylindres 2.0T de 274ch que l’on retrouve dans la plus petite ATS. Par la suite, on retrouve l’excellent moteur 3,6 litres atmosphérique de 320ch qui est optionnel. La traction intégrale est offerte en option avec ces deux motorisations. Les fervents de sensations fortes seront heureux de savoir qu’une version biturbo de ce V6 est offerte pour la première fois. Développant 420ch et 430 lb-pi de couple, la Vsport est seulement livrée en une seule version, à propulsion et transmission automatique à huit rapports. De plus, on y retrouve un différentiel électronique à glissement limité, des freins Brembo de plus grandes dimensions avec quatre pistons à l'avant et deux à l'arrière, une suspension magnétique qui ajuste les paramètres des amortisseurs 1000 fois par seconde, des pneus Pirelli PZero très large ainsi qu’un châssis plus rigide avec quatre modes de conduite. Elle est aussi complètement équipée, aucune option n’est disponible. On y retrouve donc tous les gadgets que vous pouvez imaginer et tout le luxe que l’on doit s’attendre d’une berline de luxe de 75 000 $, incluant un système de visualisation tête haute couleur configurable, des sièges chauffants à l’avant et arrière, un toit panoramique, etc. D’ailleurs, les voitures européennes devraient suivre cette formule au lieu d’offrir des options onéreuses à ne plus finir! Certains diront que ce n’est pas aussi puissant que les 556ch qui était sous le capot de la CTS-V qui existait jusqu’à tout récemment. Mais sachez que cette CTS Vsport à l’essai ne remplace pas l’ancienne CTS-V; il y aura donc dès l’an prochain une CTS-V de cette troisième génération qui supposément offrira environ 600ch!

Des performances à faire rougir la compétition

Que ce soit au niveau des accélérations, du freinage, de la tenue route et même du plaisir de conduite, cette CTS Vsport est tout simplement au sommet pour la somme exigée. Bien sûr qu’il s’agit d’une grande berline mais considérant sa taille, on ne peut qu’être épaté par les performances offertes. On parle ici d’un 0-100 km/h sous les 5 secondes, un quart de mile sous la barre des 13 secondes, une adhérence en virage qui s’approche du 1G et un freinage puissant sans aucun signe de faiblesse au niveau de l’endurance. J’irais même jusqu’à dire que le plaisir ressenti par le conducteur se situe parmi les meilleures berlines du genre. On peut donc remercier ici la rigidité du châssis ainsi que le poids relativement faible de l’ensemble. Le seul point que j’ai noté qui n’était pas parfait concerne le niveau de rétroaction au pilote qui pourrait être légèrement meilleur. Disons que j’ai gratté loin pour trouver cette observation!

Ce moteur biturbo est très linéaire et doux tout en procurant une expérience auditive qui surprend pour un véhicule Cadillac. Aucun temps de réponse n’est perceptible au niveau des turbos et la voiture bondit vers l’avant à la moindre demande de puissance. La transmission à huit rapports passe les rapports avec douceur et rapidité, et jamais je n’ai souhaité avoir une transmission à double embrayage lors de mon essai.

À l'intérieur

Un habitable de classe mondiale
Je vais tout de suite parler de l’interface CUE (Cadillac User Experience) vu qu’il s’agit de l’une des rares améliorations que je souhaiterais apporter à l’habitacle de cette Cadillac. Visuellement, c’est très joli ce CUE et l’effet est éussi. Et je dois avouer que l’expérience est tout de même mieux calibrée que lors de mon essai des deux dernières ATS, le système réagissant plus rapidement aux diverses commandes. Par contre, une fois de plus, il faut toujours porter attention lorsqu’il est temps de changer la température, de station de radio, de manipuler le système GPS, et autres. Le fait que le tout est totalement tactile, qu'il n’y a pas de commande en soi, il faut toujours s’assurer d’apposer notre doigt au bon endroit sur cette façade toute noire. Disons que ce n'est pas un exemple de sécurité lorsqu’on conduit…

Pour ce qui est des autres éléments de l’habitacle, encore une fois cette berline épate ses occupants. Le volume est irréprochable à l’avant tout comme à l’arrière, le confort des sièges est excellent et le maintien offert est suffisant lorsque l’on décide de s’amuser un peu en virage. Les matériaux (coutures à la main, cuir d'excellente qualité, appliqués de fibre de carbone, etc.), l’assemblage et la présentation générale sont tous au-delà de mes attentes. Peu importe où l’on porte le regard, on apprécie le résultat. Bref, les designers de la CTS ont prit le mandat au sérieux à tous les niveaux et le résultat est probant. Et je n'ai pas encore parlé du tableau de bord complètement numérique que l'on peut personnaliser selon l'information que nous désirons visualiser. Il s'agit donc d'un sans faute ici car tout aussi convivial que joli à regarder.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  •  Comportement routier sans faille
  •  Motorisation V6 biturbo impressionnante
  •  Équipement ultra complet
  • Volume offert à tous les passagers
  •  Qualité des matériaux et présentation
  • Silhouette élégante

Essai-auto a moins aimé :

  • Prix tout de même élevé qui très similaire à l'ancienne CTS-V.
  • Larges pneus suivants les imperfections de la route
  • Système CUE nécessitant encore toute notre attention
  • Un petit manque de rétroaction de la direction

Conclusion

Ma semaine au volant de cette CTS Vsport semble avoir passée si rapidement. Comme le dicton le dit, le temps passe si vite quand on a du plaisir. Cette nouvelle voiture est tout simplement une révélation pour moi. Je m’attendais à une voiture intéressante mais pas à ce point! Tout comme c’est le cas avec la nouvelle Chevrolet Corvette, cette CTS représente actuellement le meilleur de ce que GM peut offrir lorsque les ingénieurs prennent au sérieux la tâche qui leur est donnée. Et ces deux voitures peuvent lever la tête très haute sans aucun complexe; à prix égal, rien de peut les surpasser!

Fiche technique

 

Fiche Technique (CTS Vsport)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Luxe
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 50 895$ - 74 495 $
Prix du modèle essayé 74 495 $
Transport et préparation 1 900 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V6 biturbo
Cylindrée 3,6 litres
Puissance (ch@tr/min) 420 ch.
Accélération 0-100 km/h 4.8 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 430 lb.pi@ 3500 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 8
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 18 pouces
Dimension des roues 275/35
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Nombre de hauts-parleurs 13
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 14,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 966 mm
Largeur 1 833 mm
Hauteur 1 454 mm
Empattement 2 910 mm
Poids à vide 1 798 kg
Volume du coffre 388 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui