la source en matière d'essai-auto

Guide d'achat

Cadillac SRX 2016 - Guide achat

L’année 2016 sera définitivement la dernière année de production de cette seconde génération du SRX, le tout confirmé par GM. Cette génération a souvent reçu des mises à jour majeures comme l’addition du moteur V6 3,6 litres, du système de contrôle CUE et du système 4G LTE. Par contre, dans l’ensemble, le véhicule actuel n’est pas totalement dépassé, mais disons que la compétition est plutôt féroce.

Sous le capot de tous les SRX, on trouve un moteur V6 de 3,6 litres. D’une puissance de 308 chevaux, ce dernier est parfaitement adapté à ce type de véhicule. Sans être une bombe foudroyante, ce qui serait inutile d’ailleurs, la puissance de ce V6 permet de faire de très bonnes accélérations, tout en conservant la douceur civilisée que l’on s’attend à trouver dans une Cadillac. Au chapitre de l’économie d’essence, j’ai réussi sur l’autoroute à stabiliser une cote de 9,2 litres aux 100 km, ce qui est très bien pour un VUS à traction intégrale de plus de 300 chevaux.

En prenant place derrière le volant, on remarque rapidement la beauté générale du tableau de bord même si, selon moi, une touche accrue de luxe aurait pu mieux représenter la marque au niveau des matériaux utilisés et de l’aspect général se voulant dans les normes d’un véhicule de cette catégorie. Que dire également des cadrans à rétro-éclairage blancs; ceux-ci ajoutaient, le soir venu, une touche distinctive de très bon goût. Le système infodivertissement CUE est toujours aussi beau, mais comporte encore certains irritants dans son utilisation au quotidien. Mais bon, on constate que même en fin de carrière, le SRX n’est pas un mauvais choix, mais il faut éviter de le comparer aux nouvelles générations de véhicules en compétition dans cette catégorie.

Mots-clés: VUS