Objectif et impartial depuis 2001 

Guide d'achat

BMW Série4 2016 - Guide achat

La Série 4, relativement nouvelle chez BMW, reste un super coupé sport qui est à la foi sobre et classique. La version de base 428i est offerte sous les 50 000 $ en version propulsion et représente un choix très intéressant avec de bonnes performances de la part du 4 cylindres turbo même si la sonorité laisse sur sa faim. Elle offre de plus un bel environnement intérieur (même si ce n’est pas révolutionnaire au niveau de la planche de bord) et elle est beaucoup plus désirable que la Série 3 avec son design plus distinctif.

 

  • 2014-bmw-435i-xdrive-f1
  • 2014-bmw-435i-xdrive-f2
  • 2014-bmw-435i-xdrive-f3
  • 2014-bmw-435i-xdrive-f4

Par contre, même la version 435i de 300 ch m’a légèrement laissé sur mon appétit. Elle est plus puissante et plus dispendieuse que la version 428i sans être pour autant beaucoup plus rapide et elle ne sera pas assez sportive pour les amateurs cherchant une conduite plus dynamique. Tout comme la Série 6, cette 435i me parait être plus une GT qu’une sportive, ce qui est loin d’être négatif. D’ailleurs, la plupart des consommateurs vont de loin préférer une telle monture qui est souvent plus civilisée. Il faut simplement être conscient de cet aspect avant d’oser la comparer avec des sportives plus pointues.

Les rivales japonaises offrent des voitures à des prix inférieurs et leur compétitivité ne cesse d'augmenter du côté des berlines. Cependant, l'offre est plutôt mince chez les coupées. La 428i rivalisera plutôt avec les autres Allemandes comme la Audi A5 et le tout nouveau coupé sport RC de Lexus. Les coûts d’entretien des voitures allemandes sont plus élevés, c’est un fait. Par contre, le plaisir de conduire est lui aussi plus élevé.

Mots-clés: luxe