la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Ford Mustang GT vs Ford Shelby GT350 - Performance

L'intention première était de faire un match comparatif entre la Shelby GT350 et la nouvelle Camaro ZL1 (ou bien la Camaro SS 1LE). Malheureusement, GM Canada n'avait aucun exemplaire de Camaro de disponible à l'exception de versions avec le 2 litres turbo. Alors le plan initial fût repensé et on s'est dit: "pourquoi pas faire un match comparatif 100% Ford?". Voici donc un combat entre celle que nous avons nommé voiture sport de l'année l'an dernier, soit la Shelby GT350, et une version toute équipée d'une Mustang GT 2017.  La différence de prix entre les deux pugilistes présents est de près de 20 000$. La question est don: est-ce justifié comme différence? Voilà ce à quoi Éric et moi tenterons de répondre....

 

  • 2017_ford_mustang_gt_engine
  • 2017_ford_mustang_gt_track_package
  • 2017_ford_mustang_gt_vs_ford_shelby_gt350_rear
  • 2017_ford_shelby_gt350_engine
  • 2017_ford_shelby_gt350_essai-auto
  • 2017_ford_shelby_gt350_interior
  • calabogie
  • comparo-photo
  • duo-mustang
  • ford_mustang_gt_interior
  • ford_mustang_gt_vs_ford_shelby_gt350_front
  • shelby_gt350_brake

L'intention première était de faire un match comparatif entre la Shelby GT350 et la nouvelle Camaro ZL1 (ou bien la Camaro SS 1LE). Malheureusement, GM Canada n'avait aucun exemplaire de Camaro de disponible à l'exception de versions avec le 2 litres turbo. Alors le plan initial fût repensé et on s'est dit: "pourquoi pas faire un match comparatif 100% Ford?". Voici donc un combat entre celle que nous avons nommé voiture sport de l'année l'an dernier, soit la Shelby GT350, et une version toute équipée d'une Mustang GT 2017.  La différence de prix entre les deux pugilistes présents est de près de 20 000$. La question est don: est-ce justifié comme différence? Voilà ce à quoi Éric et moi tenterons de répondre....

 

  • 2017_ford_mustang_gt_engine
  • 2017_ford_mustang_gt_track_package
  • 2017_ford_mustang_gt_vs_ford_shelby_gt350_rear
  • 2017_ford_shelby_gt350_engine
  • 2017_ford_shelby_gt350_essai-auto
  • 2017_ford_shelby_gt350_interior
  • calabogie
  • comparo-photo
  • duo-mustang
  • ford_mustang_gt_interior
  • ford_mustang_gt_vs_ford_shelby_gt350_front
  • shelby_gt350_brake

Design

Benjamin:

On ne peut pas dire grand chose de négatif sur cette nouvelle génération de la Mustang introduite en 2015. Les lignes sont beaucoup plus épurées et réussies qu'auparavant, et notre Mustang GT jaune avait un look qui attirait l'attention. Le devant est à la fois agressif et moderne, et l'arrière est enfin à sa place et parfaitement en équilibre avec le reste du véhicule. Avec les générations précédentes, je trouvais justement que la partie arrière n'était pas très réussie...

La Mustang GT impressionne les passants mais lorsqu'elle est stationné au côté d'une Shelby GT350, elle semble devenir rapidement frêle et intimidée. Plusieurs éléments distinguent rapidement la Shelby: la partie avant redessinée et plus agressive, le capot unique, les ailes élargies afin d'accueillir de larges jantes et pneus (295mm comme largeur à l'avant et 305mm à l'arrière), son aileron arrière et sa partie arrière repensée avec, entre autre, ses quatre gros embouts d'échappements. Bref, elle semble plus large, plus basse, plus menaçante. Superbe. Point final!

Éric:

Je suis d’accord avec ton évaluation du design de la GT Benjamin et j’avoue que le jaune criard quasi radioactif de notre voiture d’essai attirait beaucoup d’attention, mais pas toujours de façon positive. Tous les gouts sont dans la nature mais j’aurais apprécié une GT plus sobrement habillée pour mieux faire ressortir ses traits de carrosserie. Cela dit, le design rétro est tout-à-fait réussi avec le long capot et l’arrière bien ramassé qui rappellent les lignes de la version originale de ce pony car mythique. L’ensemble Performance ajoute de très sportives jantes de 19 pouces noires qui donnent un caractère menaçant de la voiture. Ford se devait de concevoir un coupé sport homogène pour être en mesure d’en faire une voiture mondiale. On sait que la Mustang est maintenant disponible en Europe depuis le lancement de cette génération. L’importation d’une Mustang était l’affaire d’importateurs privés jusqu’à ce moment.

La Shelby t’emballe à ce point Benjamin? Je trouve le look agressif à souhait mais ce look la fait paraitre plus massive et d’une certaine manière plus lourde qu’une GT. Son museau et ses ailes exclusives y sont pour quelque chose mais la partie que je préfère demeure l’arrière complètement business avec le diffuseur et les quatre embouts de l’échappement. Tous les éléments qui diffèrent de la GT ont un but et une fonction précise sur cette Shelby alors que certains éléments de la GT n’y sont que pour le look.

Habitacle

 Éric:

L’habitacle de la Mustang commence à dater un peu. Oui Ford a tenu le système d’infodivertissement à jour avec Sync 3 mais le reste de la cabine contient encore beaucoup trop de plastiques durs désagréables au toucher et la finition pourrait être plus sérieuse. Ce n’est pas la fin du monde mais dans une voiture à l'essai qui frôle les 57 000$ avec tous les ensembles optionnels au catalogue, on est en droit de s’attendre à mieux. Qui plus est les magnifiques (à regarder) sièges Recaro de cuir n’offrent que les ajustements les plus rudimentaires et vous devrez procéder à ces ajustements de façon manuelle. Donc si vous placer des objets ou des gens (ne faites pas ça) aux places arrière, vous devrez dérégler les ajustements du siège avant. Je ne fais pas 6 pieds et j’ai un poids presque santé et j’ai trouvé les Recaro trop étroits. Probablement utile en piste, mais pas vraiment sur de longues distances.

Bon, si je n’ai pas aimé les Recaro de la GT, que dire de ceux de la Shelby encore plus étroits avec des supports latéraux si longs qu’on doit se plier à toute une gymnastique pour s’y installer. Une fois cet exercice accompli, on trouve un intérieur quasi industriel tout noir. On n’acquiert pas une Shelby pour son intérieur luxueux mais à ce chapitre la voiture est au bas de l’échelle. Le système d’infodivertissement du modèle de base se limite à Bluetooth et un minuscule écran qui ne sert que pour la caméra de recul. Au moins, le coffre est de bonne dimension pour la vocation de course de la voiture.

Benjamin:

Tel que mon collègue le mentionne, on ne se procure pas une Shelby pour son habitcle. Ceci dit, c'est beaucoup mieux que les anciennes générations de Shelby (GT500) mais pour le même prix ou presque, une BMW M4 offre quelque chose beaucoup plus impressionnant et agréable au toucher. Les bancs Recaro sont tout simplement parfait pour mon format, et aident à tenir en place de façon exemplaire, même lors de longues escapades. Les places arrière peuvent accueillir de jeunes enfants sans problème mais pour des adultes, on repassera. Cette observation est la même avec la Mustang GT. Ce qui n'est pas le même est la sensation d'exclusivité qu'on retrouve derrière le volant d'une Shelby.

Performance

Benjamin:

Avec ses 435 chevaux, on pourrait s'attendre à des performances qui intimident avec la Mustang GT. Étonnamment, ce n'est pas le cas du tout. Tout d'abord, le son du V8 5 litres n'est pas aussi présent que je l'aurais souhaité, même avec le Groupe Performance GT inclus dans les nombreuses options. L'embrayage est tout de même léger et doux, et le levier de vitesse tombe en main naturellement. Par contre, les changements de rapports pourraient être définitivement plus précis et moins rugueux par moment. Les performances enregistrées sont très bonnes en acccélérations (0-100km/h en 5.0 sec, et le quart de mile en 12.9 secondes à 176 km/h) mais on dirait qu'il manque quelque chose pour vraiment être impressionné. Il faut dire que la course aux chevaux est lancée depuis quelques années, et la Mustang GT n'est pas un poids plume. D'ailleurs, on le remarque au freinage et en virage à l'occasion, alors que l'on ressent la suspension travaillée très fort. L'arrivée d'une suspension indépendance fût un pas dans la bonne direction, il est juste dommage que le poids fût négativement affecté par ce changement.

On saute ensuite dans la Shelby et il ne faut que quelques secondes pour constater qu'on est ailleurs complètement! Pas pour rien qu'on ne retrouve nulle part l'inscription "Mustang" dans ce véhicule. Tout d'abord, la sonorité de l'échappement de ce V8 5,2 litres à vilebrequin à plat ne peut être comparé à rien d'autre sur le marché. Et le plaisir de faire révolutionner ces 526ch jusqu'à la ligne rouge de 8250 trs/min à quelque chose de divin! L'excellente boîte de vitesse permet de rehausser l'expérience de conduite, procurant des changement de rapports beaucoup plus fluides qu'avec la GT. Il faut savoir qu'il s'agit d'une transmission totalement différente aussi... En plus de la motorisation unique, l'autre point qui impressionne est le comportement routier. Avec sa suspension magnétique ajustable et ses énormes freins Brembo, cette GT350 peut tourner tour après tour sur un circuit routier et afficher des temps plus rapides que des voitures affichants un prix deux fois élevé, tel que je l'ai constaté sur le circuit du Calabogie Motorsports Park. Aucun roulis, aucun tangage, totalement stable, et une communication vraiment surprenante. Oui ce n'est pas un poids plume donc on ressent aussi le poids à l'avant en milieu de virage mais on peut facilement lui pardonner ce petit défaut.

Éric:

Un instant Benjamin! Depuis quand 435 chevaux et un 0-100 en 5.0 secondes ne suffisent plus au commun des mortels? Je suis de ceux qui croient que le juste équilibre pour une voiture de route se définit dans ces quelques paramètres : environ 300 chevaux, pas plus de 1500 kg et le tout pour environ de 40 000$. Oui je sais, je viens de décrire une Golf R mais la Mustang GT a un rapport poids/puissance plus avantageux et en version pas hyper équipée comme la nôtre, elle peut avoisiner les 45 000$. Je me suis bien amuser au volant de la GT et je trouve les performances très acceptables pour ne pas dire suffisamment effrayantes lorsqu’on sollicite toute la cavalerie. L’ensemble Performance offre un pont relativement court si bien qu’en ville on a tendance à utiliser la seconde pour nos départs tant la première est courte. Mais la boite est bien étagée pour offrir des sorties de virages serrés avec aplomb. Les suspensions ajustables selon le mode de conduite choisi conviennent autant sur mauvaises routes que sur de belles routes peu achalandées en mode Sport +.

Je n’ai pas grand-chose à rajouter aux éloges de mon collègue à l’égard de la Shelby outre que la voiture devient rapidement exténuante à conduire au quotidien. Tout ce qui la rend hyper performante sur circuit peut devenir lassant à la longue même dans sa configuration « confort » qui relève plus de l’euphémisme que de la réalité. Si vous décidez de rouler en mode « sport » avec les échappements libres, vous risquez d’y laisser quelques obturations dentaires au compte tellement les amortisseurs se raidissent et la galerie sera soit épatée par le son du merveilleux V8, ou franchement agacée tellement la sono est au volume max! Ce n’est que sur une piste de course que cette voiture peut totalement exprimer son talent et ses performances. Mais il y a encore quelques bouts de routes secondaires en bon état dans certains racoins de ma région que les gendarmes ignorent qui peuvent mettre à l’épreuve les meilleurs caisses.

Prix

Éric:

L’épineux sujet du prix de ces deux voitures risque d’alimenter bien des discussions autour d’une bière entre « gens de chars ». La GT de notre essai était équipée du catalogue entier des options et commandait un prix de 55 700$ alors que celui de la Shelby débute à 76 600$ mais peut grimper à plus de 86 000$ pour la version R. Il est donc préférable de comparer une GT de base équipée du groupe performance et des sièges Recaro en tissu qui coûte environ 44 000$ à la Shelby de base. On se retrouve avec un écart de plus de 30 000$ entre les deux voitures ou près de 75% du prix de la GT. C’est beaucoup. Si vous ne faites pas ou peu de circuit de course, la GT pourra satisfaire la très grande majorité d’adeptes de voitures performantes. On le rappelle, 435 chevaux, une tenue de route solide et des performances qui peuvent vous mettre dans la m… assez vite pour moins de 45 000$. Par contre, la Shelby même à plus de 76 000$ demeure une aubaine tant les performances et la tenue de route sont impressionnantes. Faut conduire la Shelby avant de se lancer dans ce genre de discussions parce que la raison n’a rien à y voir.

Benjamin:

Pour une fois dans cette évaluation, je suis parfaitement d'accord avec mon vieux collègue.. je crois qu'on devra régler cela aussi autour d'une bonne bière! Ceci dit, est-ce qu'une Shelby GT350 vaut vraiment le 75% de plus au niveau du PDSF versus une GT de base? Comme mon collègue le mentionne, c'est une question qui ne peut être répondu par la logique mais par la passion. Dans mon cas, la réponse est clairement positive car à son volant, je ressens un plaisir de conduite, des performances, une communication et une exclusivité qui n'ont quasi aucune comparaison dans le marché, sauf si l'on regarde au niveau des voitures exotiques comme la Porsche 911 GT3. Rien de moins! Quant à la Mustang GT, elle représente encore un excellent rapport performance/prix sous les 50 000$ mais rendu à un prix de détails qui avoisine les 60 000$ comme dans le cas de notre exemplaire, c'est trop demandé à mon avis. À noter que les versions GT 2018 recevront des modifications esthétiques ainsi qu'un léger bond en niveau de la puissance. 

 

 

 

Mots-clés: Sport