la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Ford Mustang Shelby GT500 vs Mustang Boss 302 2013

Une piste, deux Mustang, 1100 HP

Voici donc l’essai de cette nouvelle Ford Mustang Shelby GT500 2013, celle qui fait tant jaser sur tous les forums et blogues dédiés au domaine automobile. Et pour cause! Cette nouvelle Shelby 2013 possède le moteur V8 de production le plus puissant sur la planète. Assez impressionnant comme caractéristique, et très intimidant pour la compétition! Afin d’évaluer les aptitudes et performances de ce monstrueux 5,8 litres « supercharged » produisant 662 HP et 631 lb-pi de couple, rien de mieux qu’un circuit routier afin de sortir le plein potentiel de la bête. C’est ce qu’on vous présente dans cet article.

  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f1
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f10
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f12
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f13
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f16
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f2
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f3
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f4

Une piste, deux Mustang, 1100 HP

Voici donc l’essai de cette nouvelle Ford Mustang Shelby GT500 2013, celle qui fait tant jaser sur tous les forums et blogues dédiés au domaine automobile. Et pour cause! Cette nouvelle Shelby 2013 possède le moteur V8 de production le plus puissant sur la planète. Assez impressionnant comme caractéristique, et très intimidant pour la compétition! Afin d’évaluer les aptitudes et performances de ce monstrueux 5,8 litres « supercharged » produisant 662 HP et 631 lb-pi de couple, rien de mieux qu’un circuit routier afin de sortir le plein potentiel de la bête. C’est ce qu’on vous présente dans cet article.

  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f1
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f10
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f12
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f13
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f16
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f2
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f3
  • ford-mustang-shelby-gt500-2013-vs-contre-ford-mustang-boss-302-comparatif-f4

Le match

Pour rendre la chose encore plus palpitante, pourquoi ne pas comparer cette Shelby 2013 avec la Mustang Boss 302. Cette dernière, disponible depuis 2012, a été spécialement développée pour performer sur circuits routiers et embarrasser des pointures beaucoup plus exotiques. Sur papier, cette comparaison semble ridicule car la Shelby produit exactement 50% plus de puissance que la Boss 302 avec ses 444 HP, représentant une différence de 218 HP. Mais tel que c’est souvent le cas, il ne faut pas seulement se fier aux chiffres pour juger des compétences d’une voiture sport.

Des changements pour 2013

Toute la gamme des Mustang reçoit des changements visuels pour 2013. La partie avant a été redessinée au niveau du pare-choc et des phares, et l’arrière reçoit aussi un nouveau traitement. De petits changements sont aussi visibles dans l’habitacle. Pour ce qui est de nos deux pugilistes, ils offrent plus que des changements visuels. La première chose que l’on remarque chez la Shelby est l’énorme calandre sans grille. Très agressif comme résultat! Et quand on regarde la fiche technique, on voit bien que ce n’est pas uniquement un nouveau moteur plus puissant qui caractérise cette voiture. Par rapport à la Shelby 2011 et 2012, elle a été complètement repensée afin d’offrir une endurance à toute épreuve. Les systèmes de refroidissement sont plus efficaces, les freins sont de plus grandes dimensions et plus puissants, le différentiel et la transmission ont été renforcés, et l’arbre de transmission est maintenant en fibre de carbone. Ce nouveau V8 5,8 litres est aussi plus robuste possédant un vilebrequin en acier forgé ainsi que des pistons et bielles forgés. On peut aussi opter pour deux options si l’on désire visiter les circuits routiers. Tout d’abord, un ensemble Piste SVT est offert poussant d’un cran le refroidissement de diverses composantes avec l’aide des refroidisseurs pour la boîte de vitesse, le différentiel et un élément externe pour l’huile moteur. Le second ensemble disponible est le groupe Hautes performances SVT qui comprend des amortisseurs à sélection électronique Bilstein, des jantes en aluminium forgé peint, un différentiel Torsen ainsi qu’un tableau de bord réglable pour mesurer les performances (accélération, freinage, adhérence en virage). La version à l’essai était équipée de ces deux groupes optionnels.

De son côté, la Boss 302 revient pratiquement inchangée mécaniquement. De série, elle est livrée avec son moteur 5.0 litres de 444 HP à 7400 trs/min et 380 lb-pi à 45000 trs/min, une boîte manuelle à six vitesses à course réduite et rapports courts, un pont arrière à glissement limité et rapport de 3,73 utilisant un embrayage en fibre de carbone, des ressorts hélicoïdaux fermes et bagues de suspension aux quatre coin, des barres stabilisatrices arrière à large diamètre, des amortisseurs et jambes de suspension à réglage manuel, des disques avant ventilés de 14 pouces avec étriers à 4 pistons Brembo, et j’en passe. Bref, elle est prête pour la piste dès qu’elle sort de la salle de montre.

Mustang Shelby GT500

Débutons par la plus puissante des deux. Avec plus de 650 HP sous le pied droit, je m’attendais bien sûr à des accélérations incroyables. Et ce fût le cas, vous pouvez en être certain. Le 0-100 km/h est un exercice plutôt impressionnant et très simple avec le « Launch Control ». Ce module nous permet de régler le régime du moteur au départ. Une fois cela fait via l’ordinateur de bord, il suffit alors de presser à fond sur l’embrayage et sur l’accélérateur, et puis simplement lâcher d’un coup l’embrayage. Le patinage des roues arrière est réduit au minimum via le module de contrôle de la traction. Qui plus est, le premier rapport de la boîte de vitesse est assez long pour atteindre les 100 km/h en première vitesse. Bref, cette mesure du 0-100 km/h s’est bouclée tout juste sous les 4 secondes! Et si l’on refuse de relâcher l’accélérateur, cette Shelby affiche alors un quart de mile en 11,8 secondes tout en atteignant 200 km/h à la fin de cette distance!! Ces mesures d’accélérations sont similaires à plusieurs voitures très exotiques offertes à deux, trois et même quatre fois le prix de cette GT500. Et si l’on compare à l’ancienne Shelby GT500 avec son 5,4 litres, c’est aussi substantiellement plus rapide. Donc à ce niveau, c’est mission accomplie pour Ford!

Malgré ces prouesses, la Shelby reste une voiture drôlement civilisée au quotidien. Le ronronnement de son échappement est toujours bien présent lorsque l’on accélère. Par contre, en vitesse de croisière sur l’autoroute, le niveau de décibels n’est pas trop élevé. Les superbes sièges Recaro procurent un excellent confort et un support latéral difficile à prendre en défaut. La boite de vitesse demande une certaine adaptation car son passage des rapports n’est pas le plus fluide que j’ai expérimenté. Mais considérant la puissance disponible et la robustesse des éléments mécaniques, c’est tout de même fort louable. Nous avons donc affaire à une voiture offerte à partir de 61 699$ (ajouter environ 6000 $ pour les deux groupes optionnels de notre véhicule d’essai) qui affiche des performances stratosphériques tout en pouvant loger des passagers à l’arrière. Elle est donc parfaite vous dites! Malheureusement, ce n’est pas le cas. Et ses quelques rares défauts, on les découvre sur piste lorsqu’on la pousse à fond.

Il faut savoir que malgré tout le travail effectué par les ingénieurs de Ford, il reste que le poids de la Shelby GT500 est de plus de 1740 kg, ce qui est fort considérable pour une voiture sport. En ligne droite, on ne ressent nullement ce poids car le V8 permet d’atteindre des vitesses incroyablement élevées en peu de temps. Mais lorsque vient le temps de freiner et d’entrer en virage, le poids est alors transférer vers l’avant et la voiture affiche alors un sous-virage évident. On peut alors remédier à la situation en appuyant sur l’accélérateur et ainsi faire chasser un peu l’arrière mais il faut avoir tout un coup de volant pour gérer cela tour après tour. Par chance que les amortisseurs sont parfaitement ajustés et évitent le tangage et roulis de la voiture sinon l’expérience ne serait pas vraiment intéressante. Il est évident que l’on peut s’amuser avec une Shelby sur un circuit et qu’elle sera à la hauteur sans jamais surchauffé ou faiblir au niveau du freinage. Mais si l’on veut vraiment s’éclater sur un circuit routier et non sur une piste d’accélération, Ford offre une Mustang qui est spécialement conçue pour cette tâche avec la Boss 302.

Ford Mustang Boss 302

Dans un certain sens, cette voiture est à l’opposé de la Shelby. Elle n’est pas aussi confortable au quotidien, son échappement émet un son qui peut devenir dérangeant à la longue, et sa suspension est trop ferme pour nos routes en piteux état. Et malgré tout cela, elle est bien moins rapide avec des accélérations de 0-100 km/h en 4,6 secondes et un quart de mile en 12,7 secondes. Je sais que ces temps sont excellents si l’on compare cette Boss 302 à 99% des voitures sur le marché mais face à la surpuissante Shelby, elle ne fait pas le poids. Alors pourquoi je préfère cette Mustang à la Shelby sur une piste? La réponse se trouve derrière le volant, tout simplement.

Affichant un poids d’environ 1640 kg, la Boss est définitivement plus légère et cela se ressent au premier virage. Sa direction est aussi plus communicative, procurant toute l’information nécessaire au pilote pour la placer idéalement en virage. Avec son moteur V8 atmosphérique pouvant révolutionner à très haut régime sans offrir un trop grand niveau de couple, la voiture ne surprend jamais son conducteur. L’avant reste bien en place, et le train arrière suit sans problème la ligne de course choisie. C’est clair qu’elle a été conçue pour enfiler les virages un à la suite de l’autre, sans jamais montrer de signe de faiblesse ou d’intimider son pilote. Vraiment, c’est une des rares voitures américaine à propulsion que l’on peut pousser à la limite sur un circuit sans avoir constamment l’attention porté sur une éventuelle dérobade du train arrière, et tout cela sans suspension arrière indépendante. Quelle agréable surprise! Tout dépendant du type de circuit, cette Boss 302 peut être plus rapide que l’intimidante Shelby GT500.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • Motorisation monstrueusement puissante
  • Carrosserie agressive
  • Accélérations et reprises impressionnantes
  • Prix tout de même abordable compte tenu des performances offertes
  • Excellents sièges Recaro
  • Robustesse des éléments mécaniques
  • Confortable au quotidien

Essai-auto a moins aimé :

  • Poids élevé
  • Conduite pointue sur circuit routier
  • Différentiel Torsen à glissement limité qui est optionnel
  • Direction manquant de rétroaction
  • Embrayage demandant un temps d’adaptation

Ford Mustang Boss 302

Essai-auto a aimé :

  • La tenue de route sur circuit
  • Plaisir de conduite élevé
  • De la salle de montre à la piste, sans aucune modification nécessaire
  • Superbe sonorité du V8
  • Comportement routier neutre et prévisible
  • Direction plus communicative que les autres Mustang
  • Excellents sièges Recaro
  • Prix sous les 50 000$

Essai-auto a moins aimé :

  • Conduite un peu trop extrême pour tous les jours
  • Choix de couleurs de style « m’as-tu vu »
  • Levier de vitesse récalcitrant par moment
  • Comme la GT500, l'embrayage est difficile à moduler

Conclusion

Ai-je eu du plaisir à conduire ces deux véhicules et à les évaluer sur circuits?Je ne crois pas que j’ai besoin de répondre à cela. La Shelby GT500 procure une puissance difficile à imaginer, et les accélérations (et reprises) rejoignent les voitures les plus rapides au monde. Malgré cela, elle est facilement utilisable au quotidien avec son niveau de confort et son équipement de série. De l’autre côté, la Boss 302 est un bolide de course qui peut être utilisé sur la route. D’ailleurs, il est dommage que plusieurs propriétaires de Boss ne visiteront jamais les circuits routiers. La raison d’être de cette Mustang n’est que pleinement découverte sur un circuit.

Alors voilà, deux Mustang affichant des tempéraments totalement différents. Le choix revient aux consommateurs de choisir celle qu’ils préfèrent tout dépendamment de l’utilisation qu’ils en feront. Vive la variété!

 

Fiche technique

Fiche Technique (Mustang Shelby GT500)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 61 699$ - 70 599 $
Prix du modèle essayé 67 899 $
Transport et préparation 1 500 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V8 suralimenté
Cylindrée 5,8 litres
Puissance (ch@tr/min) 662 ch.
Accélération 0-100 km/h 3.9 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 631 lb.pi@ 2500 trs/min
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 285/35
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Non
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 14,0 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 780 mm
Largeur 1 877 mm
Hauteur 1 412 mm
Empattement 2 720 mm
Poids à vide 1 745 kg
Volume du coffre 380 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km
Assistance routière Oui

Fiche Technique (Mustang Boss 302)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 48 799$ - 50 899 $
Prix du modèle essayé 50 899 $
Transport et préparation 1 500 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V8
Cylindrée 5,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 444 ch.
Accélération 0-100 km/h 4.6 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 380 lb.pi@ 4500 trs/min
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 285/35
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Non
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 13,8 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 778 mm
Largeur 1 877 mm
Empattement 2 720 mm
Poids à vide 1 640 kg
Volume du coffre 380 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km

Mots-clés: Sport