la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Cadillac CTS-V coupé 2012 vs Jaguar XKR 2012

Ingénierie et technologie VS passion et émotion

Sur papier, ces deux coupés haute performance possèdent plusieurs similarités : moteur V8 suralimenté, format 2+2, transmission automatique à six rapports, et même la largeur de leurs pneus à l’avant et à l’arrière. Et comme si ces similitudes ne seraient pas suffisantes, les performances que nous avons enregistrées sont essentiellement identiques. Pourtant, après un certain temps au volant de ces deux véhicules, on se rend compte qu’ils sont réellement aux antipodes l’un de l’autre.

  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f1
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f10
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f11
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f12
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f13
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f14
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f15
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f18

Ingénierie et technologie VS passion et émotion

Sur papier, ces deux coupés haute performance possèdent plusieurs similarités : moteur V8 suralimenté, format 2+2, transmission automatique à six rapports, et même la largeur de leurs pneus à l’avant et à l’arrière. Et comme si ces similitudes ne seraient pas suffisantes, les performances que nous avons enregistrées sont essentiellement identiques. Pourtant, après un certain temps au volant de ces deux véhicules, on se rend compte qu’ils sont réellement aux antipodes l’un de l’autre.

  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f1
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f10
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f11
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f12
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f13
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f14
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f15
  • 2012-cadillac-cts-v-coupe-vs-2012-jaguar-xkr-match-comparatif-f18

Le match

Silhouettes diamétralement opposées

Lorsqu’on pose notre regard sur ce coupé de Cadillac, on remarque un véhicule unique et frappant avec des lignes dynamiques et des angles agressifs. La silhouette semble avoir été taillée au couteau considérant les lignes angulaires et droites. Ce design renforce les ressemblances de style entre cette voiture et l’avion furtif américain Stealth F-117. Le résultat est une voiture qui se fait remarquer, surtout avec cette couleur blanc diamant triple couche et les jantes noires de 19 pouces. Ce n’est ni la finesse ni la grâce de ses lignes qui rendent cette Cadillac si singulière mais plutôt son style agressif et même macho à la limite.

Lorsque l’on observe la Jaguar aux côtés de cette américaine, on constate que les créateurs de ces deux véhicules n’ont pas du tout les mêmes influences au niveau du design. La Jaguar est d’une sensualité difficile à battre. Son designer, Ian Callum, est aussi responsable de la robe de la superbe Aston Martin DB9. Ainsi, il est normal de voir une ressemblance entre les lignes de cette dernière et celle de la XKR. C’est tout un compliment et malheureusement, la CTS-V ne peut en dire autant. Cette Jaguar, bien que sur le marché depuis déjà 6 ans, est encore unique et attire le regard des gens de tout âge. Son charme est intemporel et elle ne semble pas avoir pris une seule ride depuis son arrivée sur le marché. D’ailleurs, je peux passer plusieurs minutes autour de cette voiture à simplement contempler les courbes de ce corps fait en aluminium. Le choix de ce matériel rend la Jaguar beaucoup plus légère que la plupart des voitures en compétition, incluant la CTS-V. Par contre, le prix de cette XKR à l’essai est environ 30 000$ de plus que la Cadillac. C’est toute une somme! Voyons donc voir si Jaguar peut réellement oser demander une telle somme supplémentaire face à la compétition américaine.

Cadillac CTS-V

Bien que nous avions déjà évalué la CTS dans sa version berline et coupé, il s’agit de la première fois que j’avais la chance de conduire une version V. Ce n’est pas comme si je n’avais jamais essayé d’en obtenir une auparavant mais bon, vaut mieux tard que jamais. Et tout de suite, je peux citer que la CTS-V coupé est beaucoup plus amusante à piloter que la version régulière équipée du V6. La motorisation V8 6,2 litres « supercharged » provient directement de l’impressionnante Corvette ZR1. Bien que cette dernière produit plus de 600 HP, la version que l’on retrouve dans cette Cadillac offre seulement (si je peux me permettre) 556 HP. Bien qu’une version manuelle soit disponible, notre voiture à l’essai était équipée de la boîte automatique à six rapports. Cette dernière est très robuste et son comportement est adéquat, tant et aussi longtemps qu’on s’abstient d’utiliser les palettes montées au volant. Si l’on tente l’expérience, le plaisir de conduite est alors affecté par la lenteur de la transmission à changer les rapports via ces mêmes palettes. Il est alors beaucoup plus sage et moins frustrant de laisser cette transmission sur le « D » et y aller à fond. C’est alors que l’immense couple produit par le compresseur volumétrique se fait ressentir par toutes les parties du corps. Que ce soit au niveau des accélérations à partir d’un arrêt ou lors de reprises, l’expérience est enivrante. Les mesures enregistrées soutiennent cette observation avec un 0-100 km/h en seulement 4,3 secondes et un quart de mile en 12,3 secondes à 190 km/h! Et tout ceci est possible malgré un poids de plus de 1900 kg. Oui, il s’agit bien de 4200 lbs une fois la mesure métrique convertie. On se demande pourquoi cette berline affiche une telle obésité. Bien que les performances en ligne droite ne semblent pas affectées, ce poids se fait ressentir dans les autres aspects de la conduite.

Au niveau du freinage, les immenses freins et étriers Brembo permettent d’obtenir des arrêts étonnamment courts et leur puissance est sans reproche. Par contre, on ressent définitivement la masse du véhicule être transférée vers l’avant et on se doit de remercier la suspension magnétique et la rigidité des ressorts car les 1920 kg ne font pas plonger l’avant autant qu’on serait en droit de s’attendre. La tenue de route est elle aussi plus que surprenante avec un niveau d’adhérence qui semble beaucoup plus habituel avec une BMW M3 ou autre bolide similaire. Cette comparaison est la preuve que les ingénieurs de GM ont vraiment fait preuve de sérieux dans le développement de cette Cadillac et de ses amortisseurs magnétorhéologiques. Et pour mettre la cerise sur le sundae, le confort est fort respectable sur notre réseau routier québécois en mode Tour, et le mode Sport est parfait pour les circuits routiers. Le seul hic de l’expérience de conduite de la CTS-V est le manque de sensation général et de « feedback ». On dirait que l’on conduit un train surpuissant : rapide, rivé aux rails, efficace mais qui ne donne pas vraiment de frissons à son conducteur. Ici, le surplus de poids y est définitivement pour quelque chose, comme quoi on ne peut cacher cette caractéristique éternellement.

L’habitacle est essentiellement la même chose que la CTS coupé essayée l’an dernier. Les changements sont au niveau de l’équipement de série qui est plus étoffé, et de certaines touches haut de gamme. Par exemple, l’unité en essai possédait des sièges Recaro en cuir et suède, procurant un support latéral idéal. D’autres ajouts à la CTS-V incluent un volant gainé en Alcantara, un écran central escamotable logeant le système de navigation ainsi qu’un système audio Bose 5.1 Les places arrière sont un peu étroites au niveau de la tête mais le dégagement pour les jambes est adéquat.

Le prix de base de cette super Cadillac débute légèrement au-dessus des 70 000 $, et la version à l’essai affichait un prix de 82 000 $. Bien qu’il s’agisse d’un montant important, cette somme est beaucoup moins chère que les berlines sport allemandes offrant des performances similaires, et aussi que les 115 000 $ demandés pour acquérir la seconde voiture de ce match comparatif.

Jaguar XKR

Il aurait effectivement été plus approprié de comparer la Cadillac à la Jaguar XK si l’on s’en tient uniquement au prix. Par contre, la XK n’aurait pas fait le poids au niveau des performances avec son V8 atmosphérique n’atteignant même pas les 400 chevaux. Il faut donc fouiller beaucoup plus profondément dans le fond de nos poches afin de trouver un vrai comparable à la CTS-V coupé. Avec un prix de base de 109 000 $, la XKR est définitivement beaucoup plus dispendieuse. Tel que je l’ai mentionné dans l’introduction et lors de mon essai de la version anniversaire de la XKR en 2011, cette voiture est une expérience unique en soi. Son moteur V8 de 5 litres est lui aussi marié à un compresseur volumétrique et la seule transmission au catalogue est une boîte automatique à six rapports. Le comportement de cette boîte est beaucoup plus rapide et plaisant que ce que l’on retrouve dans la Cadillac, et l’utilisation des palettes montées au volant nous fait constater l’efficacité de la boîte même si elle n’est pas à double embrayage électronique. En surplus, l’échappement de cette XKR est une pure jouissance auditive. Il serait plutôt difficile d’imaginer que cette sonorité peut s’échapper de l’arrière d’une Jaguar.

Le moteur V8 de ce coupé anglais possède un charisme, un caractère que l’on ne retrouve que dans peu de voitures sport. Celui-ci affiche des performances sensiblement identiques à celles de la CTS-V, ce qui prouve que le manque de 50 HP est compensé par un poids plus léger de près de 200 kg. Merci à l’aluminium! Et ce poids plus faible se fait aussi ressentir dans toutes les situations de conduite. La XKR semble plus maniable, légère, agile et le freinage n’est pas aussi lourd qu’avec l’américaine. On se rend compte rapidement par contre que les suspensions de cette Jaguar ne sont pas aussi élaborées que sa compétitrice. En virage, on atteint la limite plus rapidement et le roulis est légèrement présent. Bref, elle est moins dynamique que la Cadillac. Donc, on n’amène pas ce félin sur un circuit routier, à moins d’opter pour le Groupe Dynamique offert à 10 900 $ ou la version XKR-S de 550 HP offerte à 139 000 $. Le comportement routier est tout de même fort plaisant grâce à de bons freins et la facilité à faire dérober le train arrière tout en gardant le plein contrôle. Ce n’est peut-être pas la façon la plus rapide d’aborder de longs virages mais on recommence à chaque fois tellement l’expérience est grisante.

L’habitacle de cette anglaise est à la fois plus simple et luxueux. Les sièges sport optionnels de notre voiture enrobent le corps tel qu’un gant de cuir fait sur mesure le fait pour nos mains. Les divers matériaux sont de haute qualité. Partout où l’on regarde, on ne voit que du cuir et des coutures faites à la main. La finition est parfaite et l’attention aux détails est évidente. Bref, c’est à la hauteur de ce que l’on est en droit de s’attendre d’une voiture de ce prix. Par contre, il manque peut-être un certain panache à l’habitacle en général, surtout lorsqu’on le compare aux superbes lignes de sa carrosserie. Et svp, n’essayez surtout pas de loger qui que ce soit aux places arrière, même un jeune enfant. Ces places sont purement symboliques.

Plus et moins

Cadillac CTS-V coupé

Essai-auto a aimé :

  • volume intérieur suffisant pour 4 passagers
  • design moderne et unique
  • rapport prix / performance difficle à battre
  • performance du moteur V8 suralimenté
  • suspension ferme et confortable à la fois
  • tenue de route impressionnante compte tenu du poids

Essai-auto a moins aimé :

  • qualité de certains matériaux dans l’habitacle
  • échappement trop restrictif (manque de sonorité)
  • poids très élevé affectant l’expérience de conduite
  • transmission automatique décevante
  • visibilité arrière limitée
  • consommation d'essence colossale

Jaguar XKR

Essai-auto a aimé :

  • carrosserie sensuelle et exotique
  • confort des sièges avant
  • sonorité magique de l’échappement sport
  • reprises dignes des meilleures voitures sport
  • habitacle ergonomique / commandes simples d’utilisation
  • plaisir de conduite élevé
  • transmission automatique rapide et performante

Essai-auto a moins aimé :

  • prix élevé face à la CTS-V
  • suspension manquant de fermeté en conduite agressive
  • places arrière symboliques
  • aucune boîte manuelle au catalogue
  • habitacle pas aussi exclusif que les lignes de la carrosserie

Conclusion

Alors que la CTS-V tente d’offrir un mélange de confort, de luxe et de performances ultimes sur route ou circuit, la XKR joue la carte de la parfaite GT. Et c’est là la différence fondamentale entre ces deux superbes créations. La Jaguar est alors difficile à prendre en défaut dans son approche, alors que la CTS-V offre des performances incroyables mais manque de caractère. Est-ce qu’un tel caractère vaut 30 000 $? Disons que c’est difficile de répondre positivement en utilisant la raison. Mais quand on achète une telle voiture, la raison n’a définitivement pas sa place dans l’équation.

 

Fiche technique

Fiche Technique (CTS-V coupé)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport exotique
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 72 230$ - 85 690 $
Prix du modèle essayé 82 350 $
Transport et préparation 1 595 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V8 suralimenté
Cylindrée 6,2 litres
Puissance (ch@tr/min) 556 ch.
Accélération 0-100 km/h 4.3 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 551 lb.pi@ 3800 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 19 pouces
Dimension des roues 285/35
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Suède
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 18,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 789 mm
Largeur 1 882 mm
Empattement 2 880 mm
Poids à vide 1 925 kg
Volume du coffre 298 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui

Fiche Technique (XKR)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport exotique
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 109 125$ - 129 600 $
Prix du modèle essayé 115 725 $
Transport et préparation 1 350 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V8 suralimenté
Cylindrée 5,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 510 ch.
Accélération 0-100 km/h 4.4 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 461 lb.pi@ 2500 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 285/30
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Puissance : 525 watts
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 14,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 794 mm
Hauteur 1 322 mm
Empattement 2 752 mm
Garde au sol 119 mm
Poids à vide 1 775 kg
Volume du coffre 330 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui

Mots-clés: Sport