la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Volvo S60 T5 2012

C’est en plein milieu d’une des plus fortes tempêtes hivernales qui s’est affaissée sur nous cette année que j’ai reçu la clé de cette nouvelle Volvo S60 T5. Des vents violents, de la neige et du grésil sur 200 km de routes glissantes me séparaient de ma destination.

On m’a déjà dit que les eaux calmes ne font pas les meilleurs marins, et quoi de mieux pour affronter cette tempête qu’une Volvo neuve. Après tout, les Suédois font aussi face à des hivers comme les nôtres et la marque suédoise a bâti sa réputation à l’aide de leurs systèmes de sécurité.

  • 2012-volvo-s60-t5-f1
  • 2012-volvo-s60-t5-f2
  • 2012-volvo-s60-t5-f3
  • 2012-volvo-s60-t5-f4
  • 2012-volvo-s60-t5-f5
  • 2012-volvo-s60-t5-f6
  • 2012-volvo-s60-t5-f7
  • 2012-volvo-s60-t5-f8

C’est en plein milieu d’une des plus fortes tempêtes hivernales qui s’est affaissée sur nous cette année que j’ai reçu la clé de cette nouvelle Volvo S60 T5. Des vents violents, de la neige et du grésil sur 200 km de routes glissantes me séparaient de ma destination.

On m’a déjà dit que les eaux calmes ne font pas les meilleurs marins, et quoi de mieux pour affronter cette tempête qu’une Volvo neuve. Après tout, les Suédois font aussi face à des hivers comme les nôtres et la marque suédoise a bâti sa réputation à l’aide de leurs systèmes de sécurité.

  • 2012-volvo-s60-t5-f1
  • 2012-volvo-s60-t5-f2
  • 2012-volvo-s60-t5-f3
  • 2012-volvo-s60-t5-f4
  • 2012-volvo-s60-t5-f5
  • 2012-volvo-s60-t5-f6
  • 2012-volvo-s60-t5-f7
  • 2012-volvo-s60-t5-f8

Design


Nouveaux propriétaires 

Avant d’affronter la route, j’ai appris que la S60 est la première Volvo à être lancée depuis que la compagnie suédoise a passée aux mains du conglomérat chinois Geely. Ça n’en fait pas pour autant une suédo-chinoise, car la S60 a été développée pendant que Ford dirigeait encore Volvo. Qui plus est, cette suédoise est fabriquée en Belgique, preuve ultime de la globalisation.

La seule motorisation disponible l’an dernier, était un six cylindres de 300 chevaux à traction intégrale, avec un prix de base qui frôlait les $46,000. Dans l’intérêt de rendre la S60 plus accessible, Volvo élargit sa gamme vers le bas avec la S60 T5 qui fait l’objet de cet essai. Avec un prix de base de $38,300 Volvo tente de convaincre les consommateurs que sa S60 est digne de concurrencer ses rivales européennes, telles que la Audi A4 et la BMW 328. Les Suédois la présentent même comme la plus « naughty », soit la plus vilaine des Volvo. Allons voir.

Mannequin suédois 

Après avoir déblayé les quelques centimètres de neige qui cachaient la silhouette de cette Volvo, j’ai découvert un vrai mannequin suédois. J’avais vu les photos de cette nouvelle venue, mais la carrosserie de cette Volvo est beaucoup plus attrayante en personne, au point qu’elle attire de nombreux regards enthousiastes tant sur la route comme à l’arrêt, et ce malgré la sobriété de sa robe bleue foncée. Je ne dirais pas « naughty », mais ça fait sexy, surtout avec les bas de caisse contrastants de couleur aluminium brossé.

En ouvrant la portière, le plaisir visuel continue. L’intérieur élégant et soigné confère une allure luxueuse à cette berline, et la couleur orange brulée du cuir lui donne un petit côté passionnel et sportif. Les cadrans, l’écran de navigation et la console centrale font très tendance mais les commandes sont un peu trop empilées et les boutons un peu trop petits, surtout en hiver lorsqu’on porte des gants. Une fois assis, les sièges baquets sont très confortables, et je dois avouer qu’ils ont parmi les meilleurs appuie-têtes que j’ai eu à essayer. Cependant, une fois sur la route, on réalise qu’un peu plus de support lombaire serait bienvenu et la bordure de la console centrale s’avère quasiment coupante contre mon genou droit.

Continuant à l’intérieur, les choses se gâtent un peu en termes d’habitabilité. On avait hâte d’y embarquer tellement le coup d’œil était attrayant, mais une fois à l’intérieur on réalise que ce n’est pas une voiture spacieuse. Oui c’est une européenne qui enveloppe bien son conducteur, mais l’espace pour vos passagers est très limité à l’arrière. Si vous avez des jeunes enfants ça va, mais le dégagement pour les jambes et pour la tête est très serré pour des adultes.

La conduite

Sportive et frugale

Temps de démarrer cette beauté suédoise. La S60 T5 est munie d’un moteur cinq cylindres turbo de 2,5 litres qui développe 250 chevaux et 266 livres-pied de couple, lié à une boîte six rapports automatique qui entraîne les roues avant, pour le moment. Je dis pour le moment, car des rumeurs circulent comme quoi Volvo s’apprête à lancer une T5 à traction intégrale pour remplir le vide entre la T5 et la T6. Ceci dit, je suis un peu déçu que malgré ses prétentions sportives, la S60 ne puisse pas être équipée d’une boîte manuelle, et ne possède pas de palettes de changement de vitesse pour sa transmission automatique, comme la plupart de ses concurrentes. Les performances sont en ligne avec celles des autres constructeurs et le zéro – cent se boucle en sept secondes.

Bon, traction intégrale ou pas, on y va! Même en pleine tempête de neige, la conduite est inspirante. Le châssis est rigide et la direction est précise. J’ai senti la suspension arrière un peu trop sèche et sautillante, mais la qualité de nos routes et les températures froides peuvent avoir un rôle à jouer là-dedans.

Même s’il s’agit du « petit » moteur, cette S60 n’est pas lente, elle s’emballe de façon linéaire et le moteur cinq cylindres turbo fournit une puissance suffisante pour nous mettre un petit sourire aux lèvres. Pas de lag perceptible, et l’effet de couple est facilement gérable. De plus, lors de votre visite à la pompe, votre sourire restera sur vos lèvres : nous avons obtenu une moyenne de 10.2 litres/100km sur la durée de notre essai en plein hiver, ce qui s’avère bien raisonnable.

Le prix de la sécurité

Ayant récemment conduit une BMW 328, je peux vous dire que la S60 n’est pas aussi sportive que sa rivale teutonne, mais elle offre définitivement une plus grande panoplie de gadgets sécuritaires. De la même façon que Toyota fait de la fiabilité sa proposition de valeur, Volvo a décidé de faire de la sécurité la sienne. Parmi les systèmes de sécurité uniques dans ce segment de marché, la S60 peut être équipée d’un système de détection de piétons avec avertisseur de collision et freinage automatique. À l’aide de son radar et de ses caméras, la S60 détectera si un piéton décide à la dernière minute de croiser votre chemin, la voiture appliquera les freins pour vous dans le but de minimiser ou éviter l’impact.

Naturellement, on retrouve bien d’autres systèmes de sécurité active et passive. On a une alerte de franchissement de ligne, un témoin lumineux qui s’allume lorsque l’auto juge que vous suivez de trop près la voiture qui vous devance, et un autre qui vous indique lorsqu’une voiture se trouve dans votre angle mort. Au-dessus de tous ces systèmes de sécurité active, la sécurité passive de la Volvo est aussi remarquable. Cette S60 est une des premières voitures, toutes marques confondues, à obtenir la note parfaite de cinq étoiles dans toutes les épreuves de simulation d’accidents, conduits par l’agence américaine de sécurité routière, la NHTSA.

Tous ces systèmes sont utiles, et leur valeur est non-négligeable. Cependant, ce sont tous des gadgets électroniques qui fonctionnent bien lorsqu’ils fonctionnent, et Volvo n’a pas toujours jouit d’une fiabilité exemplaire. Lors de ma traversée en pleine tempête de neige, les caméras, le radar et les indicateurs d’angle mort se sont inévitablement couverts de neige, les rendant inefficaces et devenant plus des distractions que des outils, car le tableau de bord me rappelait constamment que ces gadgets étaient bloqués ou en besoin d’entretien. De plus, lorsqu’on équipe cette S60 avec ces dispositifs de sécurité, le prix d’achat qui semblait raisonnable à $38,300 fait un bond ahurissant à $44,450. Ajoutez la navigation, le cuir et la caméra de recul, et vous voilà avec une facture de $50,425, le prix de notre voiture à l’essai. Le tout bien sûr, plus taxes et frais de livraison; mais bon, la sécurité n’a pas de prix n’est-ce pas?

Garantie

 Pour vous aider à avaler la pilule, Volvo offre une garantie cinq ans sur la S60, ce qui à mon avis est une preuve de bonne-foi et démontre la volonté de la compagnie à refaire son image. Cependant, des petits irritants électriques, comme le fait que l’écran de navigation a arrêté de fonctionner dans notre voiture d’essai après une froide journée hivernale, n’aident pas leur cause. Nous avons trouvé plus tard qu’il s’agissait simplement d’un fusible brulé, mais le doute était déjà semé dans nos esprits.
Raffinée et sexy, cette suédoise est une excellente porte-parole pour la sécurité routière. Elle n’est pas aussi vilaine que Volvo aimerait nous faire croire et elle n’est pas aussi dynamique que ses rivales allemandes, mais soyez convaincu que la paix d’esprit que vous procure son arsenal de systèmes de sécurité vous aidera à vous rendre à destination, tempête du siècle ou pas.

 

Fiche technique

Fiche Technique (S60 T5)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Luxe
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 38 300$ - 49 800 $
Prix du modèle essayé 49 800 $
Transport et préparation 1 095 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 5 cyl. turbo
Cylindrée 2,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 250 ch.
Accélération 0-100 km/h 7.1 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 266 lb.pi@ 2500 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 215/50
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 10,2 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 628 mm
Hauteur 4 628 mm
Empattement 2 776 mm
Garde au sol 136 mm
Poids à vide 1 575 kg
Volume du coffre 339 L
Capacité de remorquage 750 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km