la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Toyota FJ Cruiser 2013

Malgré qu'il fasse partie du paysage depuis plus de cinq ans maintenant, le FJ Cruiser continue à sillonner routes et sentiers avec son style rétro qui ne laisse personne indifférent.

L'inspiration pour ce petit camion "Tonka", qui nous rappelle le carré de sable de notre enfance, est le légendaire FJ40 Landcruiser, qui 50 ans auparavant définissait de nouvelles normes de durabilité et de capacité hors route. Les deux phares ronds, la grille avant au lettrage Toyota, le pare-brise vertical à trois essuie glaces, la peinture du toit blanche, le porte-bagages tubulaire, ainsi que les accents robustes dans l'habitacle et sur la carrosserie sont tous des éléments qui nous rappellent la légende d'antan.

  • 2013-toyota-fj-cruiser-f1
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f2
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f3
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f4
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f5
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f6
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f7
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f8

Malgré qu'il fasse partie du paysage depuis plus de cinq ans maintenant, le FJ Cruiser continue à sillonner routes et sentiers avec son style rétro qui ne laisse personne indifférent.

L'inspiration pour ce petit camion "Tonka", qui nous rappelle le carré de sable de notre enfance, est le légendaire FJ40 Landcruiser, qui 50 ans auparavant définissait de nouvelles normes de durabilité et de capacité hors route. Les deux phares ronds, la grille avant au lettrage Toyota, le pare-brise vertical à trois essuie glaces, la peinture du toit blanche, le porte-bagages tubulaire, ainsi que les accents robustes dans l'habitacle et sur la carrosserie sont tous des éléments qui nous rappellent la légende d'antan.

  • 2013-toyota-fj-cruiser-f1
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f2
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f3
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f4
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f5
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f6
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f7
  • 2013-toyota-fj-cruiser-f8

La conduite

Le FJ Cruiser a été introduit en 2007, cependant peu a changé depuis son introduction. Le FJ approche sa fin de carrière, et les ventes se sont estompées, passant de près de 60,000 véhicules vendus en Amérique du Nord en 2007, à un peu plus de 14,000 l'an dernier. Malgré ce fait, même aujourd'hui, c'est un des rares véhicules sur le marché qui est capable d'affronter les sentiers les plus accidentés qu'il soit, tout en étant étonnamment civilisé et confortable en conduite urbaine.

Avec sa garde au sol de 9,6 po, son angle d'attaque de 34 degrés, sa suspension indépendante à l'avant et rigide à l'arrière, ainsi qu'avec son différentiel arrière verrouillable et son système sophistiqué de traction, le FJ est une bonne référence auprès des enthousiastes de hors route. Cependant, sur la route, sa suspension a tendance à devenir molle en virage et on doit gérer l'abondance de roulis.

Son V6 de quatre litres, qui développe 260 chevaux et 271 lb/pi de couple, permet des accélérations et des reprises adéquates pour ce genre de véhicule. Cependant, l'intensité sonore et l'efficacité énergétique ne sont pas ses premières priorités, sa moyenne de consommation de 14L/100km en est preuve à l'appui.

En ce qui concerne la vie à bord, le tableau de bord est visuellement robuste et viril, les commandes sont surdimensionnés pour nous permettre de les actionner avec nos gants d'hiver et la qualité des matériaux fait très plastique mais ça l'a l'avantage d'être facile à nettoyer si on utilise le FJ loin des routes asphaltées. Les portières arrière du FJ s'ouvrent grand pour faciliter l'entrée et la sortie, cependant il faut que la porte avant soit ouverte avant de pouvoir ouvrir les portières arrières.

De l'intérieur le plus grand défaut du FJ devient évident: il s'agit du manque de visibilité extérieure! Que ça soit directement en avant du capot, ou trois-quart arrière, les angles morts sont dangereusement présents.

En bref, le FJ est une machine exceptionnellement versatile, cependant ses plus grands atouts sont aussi la source de ses plus grands désagréments. Mais dans ce créneau, ni le Jeep Wrangler, ni le Nissan Xterra accotent la proposition de valeur du FJ, et ce même si ce dernier est le plus dispendieux du lot avec son prix de base de $33,400.

 

Fiche technique

Fiche Technique (FJ Cruiser)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : VUS
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 33 400$ - 41 995 $
Prix du modèle essayé 33 400 $
Transport et préparation 1 560 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V6
Cylindrée 4,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 260 ch.
Accélération 0-100 km/h 8.0 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 271 lb.pi@ 4400 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 5
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 265/70
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Tissu
Sièges chauffants Non
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Non
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 14,0 l/100km
DIMENSIONS
Empattement 2 690 mm
Garde au sol 245 mm
Poids à vide 1 960 kg
Volume du coffre 790 L
Capacité maximale de chargement 1 890 L
Capacité de remorquage 2 270 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km