la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Subaru WRX STI 2015

Tout nouveau? Pas tout à fait

Les versions WRX et WRX STI sont issues de l'Impreza, une voiture compacte qui réussit bien sur notre marché mais qui ne brise rien côté design. Le défi est donc encore plus grand de transformer cette berline un peu générique en bolide d'exception. Je précise le mot berline puisque Subaru n'offre plus les WRX et WRX STI en version à hayon pour 2015. Un risque osé à mon avis puisque cette configuration représentait au moins la moitié des ventes de la génération précédente. Par contre, la STI ne partage pas le même quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé de la plus calme WRX mais conserve sa propre motorisation issue de la génération précédente, soit le 2,5 litres turbocompressé de 305 chevaux et 290 livres de couple.

  • 2015-subaru-wrx-sti-f1
  • 2015-subaru-wrx-sti-f10
  • 2015-subaru-wrx-sti-f11
  • 2015-subaru-wrx-sti-f2
  • 2015-subaru-wrx-sti-f3
  • 2015-subaru-wrx-sti-f4
  • 2015-subaru-wrx-sti-f5
  • 2015-subaru-wrx-sti-f6

Tout nouveau? Pas tout à fait

Les versions WRX et WRX STI sont issues de l'Impreza, une voiture compacte qui réussit bien sur notre marché mais qui ne brise rien côté design. Le défi est donc encore plus grand de transformer cette berline un peu générique en bolide d'exception. Je précise le mot berline puisque Subaru n'offre plus les WRX et WRX STI en version à hayon pour 2015. Un risque osé à mon avis puisque cette configuration représentait au moins la moitié des ventes de la génération précédente. Par contre, la STI ne partage pas le même quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé de la plus calme WRX mais conserve sa propre motorisation issue de la génération précédente, soit le 2,5 litres turbocompressé de 305 chevaux et 290 livres de couple.

  • 2015-subaru-wrx-sti-f1
  • 2015-subaru-wrx-sti-f10
  • 2015-subaru-wrx-sti-f11
  • 2015-subaru-wrx-sti-f2
  • 2015-subaru-wrx-sti-f3
  • 2015-subaru-wrx-sti-f4
  • 2015-subaru-wrx-sti-f5
  • 2015-subaru-wrx-sti-f6

La conduite

Toujours un icône de la route?

En héritant de la caisse plus rigide de la nouvelle Impreza, les ingénieurs de Subaru ont pu profiter d'une plus grande marge de manœuvre pour jouer avec les suspensions et ainsi grandement améliorer le comportement routier de la voiture. Certes, il nous aurait fallu une séance sur piste pour prendre la juste mesure des limites de la STI mais nous avons tout de même passé une semaine au volant sur des routes peu achalandées, ce qui nous a permis d'en faire une évaluation assez réaliste. Pari gagné pour les ingénieurs puisque la voiture est simplement brillante sur une route sinueuse à revêtement de bonne qualité (oui, ça existe et j'en garde le secret) tout comme sur des revêtements ordinaires (à peu près partout ailleurs). Contrairement au 2,0 litres de la WRX dont le couple se manifeste dès 2 000 tours, celui de 2,5 litres se présente à 3 500 tours et il faut s'assurer de tenir le régime moteur au-delà de ce régime pour bien sortir d'un virage serré. Les accélérations sont vives, la sonorité de la mécanique boxer est des plus plaisantes et le passage des rapports demeure un jeu d'enfant grâce au levier à course rapide. Par contre, à bas régime, l'échappement manque de subtilité et produit un effet de résonance comme si on était à l'intérieur d'une grosse caisse. Désagréable.

Tout comme la WRX, il est possible de choisir parmi trois modes de conduite qui modifient la cartographie du moteur de façon substantielle. Ainsi, en mode Intelligent (ou confort), la voiture est plus douce à conduire alors qu'en mode Sport, on la sent plus nerveuse. En mode Sport Sharp, on sent toute l'agressivité dont elle est capable au point où un départ en premier rapport demande un certain doigté. Gardez une réserve de Gravol sous la main pour vos passagers si vous comptez utiliser ce mode en ville. La STI bénéficie par contre de certains éléments de suspension et du rouage intégral qui lui sont propres. La calibration des ressorts et des amortisseurs est plus ferme et certaines pièces sont d'aluminium. Le rouage intégral comporte un différentiel arrière autobloquant TORSEN et il est possible d'ajuster manuellement le glissement du différentiel central.

Une impression de grande stabilité se dégage de la conduite aussi bien sportive que lors de randonnées plus tranquilles quoique pour la solidité, les défauts d'une caisse rigide et des suspensions fermes peuvent apporter certains inconvénients. Tout ce qui est boulonné à la caisse doit l'être fermement pour éviter certains craquements au niveau du tableau de bord et de la console centrale. Cela était peut-être le lot de notre voiture d'essai sinon Subaru devra porter une attention à ce détail.

Design et intérieur

Belle voiture? Bof...

Sans aucun doute, la STI est une voiture sport douée mais son allure est une toute autre histoire. Personnellement, je préfère la sobriété dans le design automobile et je choisirais le modèle de base de la STI, la seule version sans cette planche à repasser qui fait office d'aileron sur le coffre arrière. Trop juvénile pour moi mais visiblement au goût de certains puisque j'ai été bombardé de questions de la part de plusieurs ados et ados dans l'âme. Tous les goûts sont dans la nature disait le poète.

Les dessinateurs et designers de la STI n'ont pu profiter d'une feuille blanche et ont fait des efforts remarquables pour nous donner une voiture pas trop fardée d'artifices (outre ce fameux aileron). La calandre est relativement sobre tout en présentant des caractéristiques sportives tels des phares anti-brouillard et de route, un becquet plus prononcé et un capot muni d'une immense prise d'air pour le refroidisseur de charge du turbo. L'ajout de bas de caisse profilés vient compléter les lignes initiées à arête extérieur du becquet et s'étirent jusqu'au début du pare-choc arrière. Les roues de 18 pouces gris foncé confèrent un air menaçant à l'ensemble de la voiture. La partie arrière, abstraction faite de l'aileron, est assez réussi et sobre. Les quatre embouts d'échappement sont situés dans un diffuseur de plastique noir qui, souhaitons le, résistera au temps.

Pratique?


C'est à ce chapitre que la nouvelle STI brille et souffre à la fois. L'absence d'une version à hayon vient quant à moi réduire l'attrait du véhicule. Je concède que les ingénieurs ont préféré la rigidité d'un châssis de berline pour nous offrir une voiture plus raffinée à des coûts de production raisonnables mais la versatilité manquera à certains acheteurs potentiels. L'intérieur de la STI est bien loin du look agraire de sa devancière et propose un habitacle confortable, logeable et d'une bonne finition. Les sièges sport enveloppent le conducteur et sont recouvert d'un matériel agrippant (Alcantara) qui devrait bien résister à l'usure. Par contre, ils se sont avérés plutôt chauds. Le coffre est de dimension respectable vue la vocation de la voiture et les occupants arrière pourront y demeurer sans problème lors de longs trajets, le dégagement pour la tête et les jambes étant plus que raisonnable.

Plus et moins



Essai-auto a aimé
:

  • Voiture « viscérale » exclusive à bon prix
  • Sportivité assurée
  • Intérieur beaucoup plus moderne
  • Voiture agréable à l'année


Essai-auto a moins aimé
:

  •  Sonorité agaçante à bas régime
  •  Aileron disproportionné (juvénile)
  •  Écran tactile trop petit

Conclusion et autre commentaire

Alors, on l'achète, la loue ou l'oublie?

À partir de 38 000 $, vous aurez une voiture sport viscérale que vous pourrez utiliser et apprécier à l'année grâce à son excellent rouage aux quatre roues. Soyons honnêtes, à ce prix, la STI en offre beaucoup et n'a pas de concurrence directe. Bien qu'il soit possible de consommer moins de 10,0 L/100 sur autoroute à vitesse raisonnable, je n'ai pu faire mieux que 12,3 L/100 lors de ma semaine d'essai passée à 50% sur routes de campagne et 50% en ville. Pas mal compte tenu des performances. Donc on l'achète? Tout à fait!

Autres commentaires : Benjamin


La nouvelle WRX 2015 est une voiture qui m’a agréablement surpris pour le prix de départ sous les 30 000 $. Je me disais qu’il serait sûrement superflu d’opter pour la nouvelle STI considérant l’attrait de la WRX. Et bien j’étais vraiment dans l’erreur car la différence entre la WRX et la STI est réelle et vaut pleinement le surplus exigé pour l’amateur de conduite sportive. Tout est plus direct et communicatif : direction, transmission, cartographie, suspension, roulement. Bien qu’il y ait des similitudes entre les deux voitures, leur comportement est distinct. Bref, cette nouvelle STI est définitivement plus attrayante et moderne que la voiture qu’elle remplace mais la plupart des consommateurs trouveront fort probablement la WRX bien suffisante pour eux. Pour ma part, j’aime les sensations fortes alors j’opterais pour la STI. Exactement comme celle de notre essai en couleur bleu rallye mais jantes BBS dorées.

Fiche technique

 

Fiche Technique (WRX STI)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 37 995$ - 44 995 $
Prix du modèle essayé 40 495 $
Transport et préparation 1 650 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl. turbo
Cylindrée 2,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 305 ch.
Accélération 0-100 km/h 5.0 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 290 lb.pi@ 4000 trs/min
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 18 pouces
Dimension des roues 245/40
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Autre
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 12,3 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 595 mm
Largeur 1 795 mm
Hauteur 1 475 mm
Empattement 2 650 mm
Garde au sol 125 mm
Poids à vide 1 527 kg
Volume du coffre 340 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km