Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Subaru WRX 2017 - Plus et moins

Essai-auto.com a fait l'essai de la nouvelle génération de Subaru WRX lors de son lancement en 2015. Nous avions fait l'essai du modèle muni de la transmission CVT et aussi celle avec la transmission manuelle . Il faut avouer que c'est un choix osé que d'offrir ce type de transmission CVT pour une voiture résolument sportive. Subaru nous avait démontré un goût pour le risque. Bien que la WRX nous ait fait bonne impression, nous avions resté un peu sur notre faim. Est-ce que notre opinion a changé deux ans plus tard?

  • 2017-wrx-1
  • 2017-wrx-2
  • 2017-wrx-3
  • 2017-wrx-4
  • 2017-wrx-5
  • 2017-wrx-6
  • 2017-wrx-7
  • 2017-wrx-8

Essai-auto.com a fait l'essai de la nouvelle génération de Subaru WRX lors de son lancement en 2015. Nous avions fait l'essai du modèle muni de la transmission CVT et aussi celle avec la transmission manuelle . Il faut avouer que c'est un choix osé que d'offrir ce type de transmission CVT pour une voiture résolument sportive. Subaru nous avait démontré un goût pour le risque. Bien que la WRX nous ait fait bonne impression, nous avions resté un peu sur notre faim. Est-ce que notre opinion a changé deux ans plus tard?

  • 2017-wrx-1
  • 2017-wrx-2
  • 2017-wrx-3
  • 2017-wrx-4
  • 2017-wrx-5
  • 2017-wrx-6
  • 2017-wrx-7
  • 2017-wrx-8

La conduite

La conduite

Pour cet essai, nous avions à l'essai le modèle 2017 avec une transmission manuelle revue. Les modèles 2017 sont encore tout fraîchement arrivés dans les salles de montre du pays. Je ne ferai pas durer le suspense. La WRX 2017 munie de la boîte manuelle démontre encore une sportivité plus élevée que le modèle munie de la CVT. La boîte se manie relativement bien malgré une légère rugosité lors des premiers rapports. La boîte serait encore plus agréable sans ce petit accroc. Les rapports sont bien étagés et permettent de prendre avantage de la plage de puissance du moteur à turbocompression. L'embrayage est plutôt sportif avec une course plus courte et un point de friction étroit. Les premiers changements de rapports pourront vous sembler plus ardus mais on s'y fait rapidement. Cet embrayage ne change pas de personnalité lors d'une conduite plus sportive alors qu’il démontre alors les mêmes attributs. Parfois, certains embrayages sont sans vie lors d'une conduite au quotidien et s'animent pour ainsi montrer tout leur potentiel en conduite sportive. Ce n'est pas le cas pour la WRX car tel que je le mentionnais, son comportement reste le même peu importe le type de conduite.

La puissance du moteur est inchangée en 2017 et reste à 268 chevaux. Cette petite cylindrée de 2.0 litres bénéficie de l'injection directe et d'une double entrée d'air. La motorisation produit un couple de 258 li-pi de 2000 à 5200 trs/min. Les accélérations sont puissantes et linéaires. Les reprises sont mordantes à condition de se situer dans la plage de puissance du turbo. Si vous êtes hors de la plage d'utilisation de ce dernier, vous peinerez pour quelques secondes et puis la puissance maximale viendra plutôt subitement.

C'est en tenue de route que la WRX Sport-tech définie le mieux cette voiture. Les roues de 18 pouces à profil bas et la suspension sport ne vous laissent aucune marge d'interprétation. Chacune des fissures, bosses et autres imperfections de la route vous rappelleront le caractère résolument sportif de ce modèle. La tenue de route est loin de celle des premières WRX qui étaient plus proches des voitures de rallye. La performance et la personnalité de la génération actuelle s'apparente bien plus aux autres sportives sur le marché. Son caractère distinctif s'est largement dissipé. Sa suspension sèche garde la WRX bien ancrée sur la route et il n'y a pratiquement aucun roulis comme il pouvait y avoir dans le passé. La WRX est à l'aise autant dans les courbes serrées que longues et sinueuses. L'ancienne façon de faire n'en faisait pas une voiture peu plaisante, tout simplement une voiture au visage différent et plus pointilleux.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • La puissance et le couple de la motorisation;

  • Le raffinement de cette motorisation face à l'ancien 2,5 litres;

  • La tenue de route résolument sport;

  • La personnalité plus sportive lorsque munie de la boîte manuelle;

  • La chaîne audio Harman Kardon présent dans le modèle Sport-tech.

Essai-auto a moins aimé :

  • Les suspensions assez sèches surtout lorsque jumelées aux jantes de 18 pouces;

  • L'écran tactile trop petit sauf dans le modèle Sport-tech;

  • Les commandes de la console centrale trop petites;

  • L'intérieur trop sobre;

À l'intérieur

À l'intérieur

Il n'y a pas vraiment de changement à l'intérieur. Les défauts remarqués par Benjamin lors de l'essai initial y sont encore présent. Les commandes beaucoup trop petites de la chaine sonore et de la console centrale rendent la vie à bord moins agréable. Il est pratiquement impossible de pouvoir utiliser les commandes lorsqu'on roule sur une surface qui n'est pas parfaitement plane. L'écran tactile pourrait aussi gagner en dimension. La version Sport-tech possède un écran de 7 pouces et avec les autres modèles, l'écran est de 6,2 pouces. L'écran n'est pas le plus facile d'utilisation surtout de la facon dont les commandes tactiles y sont placées.

L'intérieur est sobre et peut-être un peu trop conservateur. Mais Benjamin avait raison, l'assemblage et la qualité des matériaux est une nette amélioration face aux générations précédentes. Le confort des sièges est intéressant. Ils offrent un bon support latéral ainsi que lombaire.

La Surabu WRX 2017 se décline en trois versions : la version de base est la WRX offerte à 29 995$. Cette version est équipée de la boîte manuelle (ou CVT Lineartronic pour 31 295$), de roues de 17 pouces et de la chaine sonore de base. La version Sport est offerte au prix de 32 795$. Cette version offre en prime des phares de croisement à DEL et des phares antibrouillards, un toit ouvrant électrique et un siège conducteur électrique à 8 réglages. La version la plus dispendieuse est la version Sport-tech offerte à partir de 36 095$. Elle offre des roues de 18 pouces, clé de proximité avec démarrage de bouton-poussoir, écran tactile de 7 pouces et une chaîne sonore de 440 watts.

Autres commentaires

Benjamin:

La Subaru WRX n'a plus la polyvalence d'autrefois avec le retrait de la version à hayon mais il reste que pour les amateurs de voitures compactes sport, il est difficile d'égaler l'offre de la WRX en version de base avec transmission manuelle avec son prix tout juste sous la barre des 30 000$. Il est alors possible de s'amuser 12 mois par année avec une voiture offrant une motorisation moderne et une traction intégrale réputée. Quand on paye 29 995$, on est alors prêt à pardonner un peu plus la présentation sans panache de l'habitacle et l'ergonomie qui comporte quelques lacunes.

 

Fiche technique

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  WRX
Marque :  Subaru
Catégorie :  Sport
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 31760 $ à 37860 $
Prix de la version à l'essai : 37 860 $
Transport et préparation : 1650 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cylindres turbocompression
Cylindrée : 2 litres
Puissance (ch) : 268 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 258 : (lp-pi) @ 2000 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  ND
Transmission manuelle (Nb rapports) :  6
Transmission variable continue : oui

Performances

Accélération 0-100 km/h 5.5 sec.
Accélération 400m 13.8 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 9.5 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés non
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée ND

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 9
Puissance (watts) : 440 watts
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui

Dimensions

Longueur : 4595 mm
Largeur : 2053 mm
Hauteur : 1475 mm
Empattement : 2650 mm
Garde au sol : 125 mm
Poids à vide : 1590 kg
Volume du coffre : 340 L

Garanties

Générale :  3 ans / 60 000 km
Assistance routière : oui

Mots-clés: Sport