la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Nissan Qashqai 2018

Le petit nomade de Nissan

L’origine du nom inusité de ce VUS sous-compact se retrace à un peuple nomade du Moyen-Orient aussi appelé Kachkaïs. Commercialisé avec beaucoup de succès en Europe depuis bientôt 10 ans, le petit nomade est arrivé sur nos terres en 2017 mais adopte le nom de Nissan Rogue Sport chez nos voisins du sud qui n’arriveraient vraisemblablement pas à prononcer, voir lire ce nom. Le Qashqai viendra jouer du coude en compagnie des Hyundai Tucson, Honda HR-V, Toyota C-HR et Mazda CX-3 pour ne nommer que ces derniers. Enfin avec le Qashqai, Nissan bonifie son offre en présentant non moins de cinq VUS à son catalogue et peut maintenant affronter la concurrence à armes égales.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Le petit nomade de Nissan

L’origine du nom inusité de ce VUS sous-compact se retrace à un peuple nomade du Moyen-Orient aussi appelé Kachkaïs. Commercialisé avec beaucoup de succès en Europe depuis bientôt 10 ans, le petit nomade est arrivé sur nos terres en 2017 mais adopte le nom de Nissan Rogue Sport chez nos voisins du sud qui n’arriveraient vraisemblablement pas à prononcer, voir lire ce nom. Le Qashqai viendra jouer du coude en compagnie des Hyundai Tucson, Honda HR-V, Toyota C-HR et Mazda CX-3 pour ne nommer que ces derniers. Enfin avec le Qashqai, Nissan bonifie son offre en présentant non moins de cinq VUS à son catalogue et peut maintenant affronter la concurrence à armes égales.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Design

Le Qashqai reprend si bien le langage stylistique de la maison qu’il faille s’y prendre par deux regards pour le distinguer du Rogue ou même sous certains angles du luxueux Murano. Nissan a réussi à dessiner un petit VUS urbain qui affiche une belle élégance sans tomber dans les excès de style lorsqu’on le compare à l’ancien Juke ou encore le CH-R de Toyota. Nissan joue avec les contrastes de couleurs et les textures pour égayer l’avant du véhicule. La calandre en V de la marque s’y retrouve mais de dimension raisonnable et est flanquée de blocs optiques bien dessinés qui se prolongent dans les ailes. Le parechoc est massif et sa teinte noire apporte des traits plus agressifs sans pour autant alourdir l’ensemble du design. Vu de côté on remarque de légers gonflements des ailes à l’avant comme à l’arrière qui apportent une note de sportivité au véhicule. Le pavillon de toit se termine avec un becquet de dimension très juste et complète une ligne de caisse fort dynamique. L’arrière du VUS n’est pas en reste puisqu’il présente des feux surdimensionnés qui se prolongent dans les ailes arrière et un parechoc noir serti de réflecteurs rouges. Bref un design sobre mais élégant.

En prenant place à bord de ce VUS urbain, on note quelque chose de différent mais ce n’est qu’en se rappelant que le véhicule a été conçu en Europe pour le marché européen que l’on comprenne le style et le choix des designers. L’agencement des matériaux allant des appliqués noir laqué à l’utilisation de l’aluminium pour sertir la planche de bord est très bien intégré et les surfaces exposées au toucher sont souples et semblent de bonne qualité. Dans son ensemble l’ergonomie est bien mais il faut cependant ajouter un petit bémol au sujet de l’emplacement choisi pour certaines commandes. La fonction Eco pour réduire la consommation de carburant est située à hauteur de genou à gauche du volant et doit être réactiver à chaque départ. La commande pour activer la fonction 4X4 se situe juste à côté et donc tout aussi difficile d’accès. Les sièges de tissu à motif ajoutent une note de luxe mais gagneraient à offrir plus de confort en allongeant l’assise afin de mieux soutenir les cuisses des passagers avant. L’arrière peut accueillir des adultes de taille moyenne mais les enfants y seront plus à l’aise car l’espace pour les jambes est un peu juste. Le coffre propose un ingénieux système pour retenir les petits objets en place en donnant deux planchers. En effet, il suffit de prendre la partie supérieure du plancher et de l’insérer à la verticale dans les points d’ancrage prévus à cet effet et ainsi diviser le coffre en deux sections.

Le Qashqai est offert en trois versions allant de la S à traction avant et boite manuelle proposée à 19 998$, la SV à compter de 24 598$ et la SL disponible en traction intégrale seulement pour 29 498$. Nous avions la version SL à traction intégrale valant 26 798$ pour notre essai.

 

La conduite

La vocation de VUS urbain prêt pour l’autoroute que Nissan donne comme mandat au Qashqai est tout de même assez proche de la réalité. Cependant il faut modérer nos attentes côté performances pures puisque le petit nomade ne fait guère mieux que ses concurrents à ce chapitre. Le seul moteur disponible, un quatre cylindres de 2,0 litres produisant 141 chevaux et 147 livres de couple, peine à mobiliser les 1530 kilos du VUS et la consommation s’en voit affectée. La CVT qui l’accompagne n’est certes pas la plus avancée et fait monter le petit moulin en régimes à la moindre pente à conquérir. Le 2,0 litres a la qualité d’être souple et doté d’une sonorité supérieur à la moyenne dans cette catégorie. À vitesse de croisière sur autoroute, le petit VUS est agréable à conduire et ses passagers ne se plaindront pas du niveau sonore ni de son manque de confort. Cependant, sur routes de campagne tout en pentes avec la petite famille à bord et de l’équipement pour piqueniquer dans le coffre, la donne change sérieusement et on constate que le véhicule peine à s’acquitter de sa tâche. La puissance est trop juste dans ces circonstances mais la calibration des suspensions vient sauver les meubles. Le Qashqai est agréable à conduire sur des routes sinueuses et son petit gabarit lui permet de bien se faufiler en ville.

Il ne m’a pas été possible de reproduire les cotes de consommation de 8,8 l/100km en ville et de 7,3 sur route annoncées par Nissan. J’ai plutôt constaté 10,5 en ville et 8,5 sur autoroute pour aboutir d’une moyenne de 10,0 l/100km pour ma semaine passée au volant du Qashqai.

 

Les+ et les –

Essai-auto a aimé:

  • Style élégant bien réussi
  • Intérieur cossu supérieur à la concurrence
  • Coffre de bon volume et astucieusement conçu
  • Choix osé de couleurs
  • Tenue de route « européenne »

Essai-auto a moins aimé:

  • Puissance limitée du moteur
  • Technologies embarquées et aides à la conduite en option seulement sur version SL
  • Consommation plus élevée qu’annoncée
  • Certains défauts d’ergonomie

 

Conclusion et fiche technique

Le Qashqai fait preuve de dynamisme au niveau de son design et d’élégance pour son intérieur à saveur européenne. Son comportement routier est sain mais sa puissance est un peu juste pour offrir toute la confiance nécessaire à son conducteur dans certaines situations. Il faut aussi noter que Nissan traine de l’arrière au niveau des technologies embarquées et des aides à la conduite, celles-ci n’étant offertes qu’en option et uniquement sur la version SL. Ainsi équipé, le prix gonfle à 32 200$ et place le Qashqai tout près du point de vente d’un Rogue de milieu de gamme. Nissan mise sur une clientèle qui préfère un petit VUS urbain bien équipé à un plus gros moins luxueux. Reste à voir si le petit nomade aura autant de succès qu’en Europe où Nissan en a écoulé près de deux millions au cours des dix dernières années.

Autres commentaires: Benjamin

Je trouve le format de ce Qashqai vraiment intéressant car il est plus volumineux que certains concurrents tout en ayant un format idéal pour les déplacements urbains tout en permettant des voyages à trois ou quatre occupants. Son style est lui aussi un aspect positif de ce véhicule tout comme son confort général. Outre son nom qui n'est pas très "vendeur" à mon avis, certains acheteurs resteront sur leur appétit avec le comportement de la transmission CVT et la puissance souvent insuffisante de son moteur 2 litres.

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Qashqai
Marque :  Nissan
Version :  SV
Autres versions disponibles :  S, SL
Catégorie :  VUS sous compact
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 19 998 $ à 32 198 $
Prix de la version à l'essai : 26 798 $
Transport et préparation : 1 950$

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cyl
Cylindrée : 2.0 litres
Puissance (ch) : 141 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 147 : (lp-pi) @ 4,400 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  ND
Transmission manuelle (Nb rapports) :  6
Transmission variable continue : oui

Performances

Accélération 0-100 km/h 10,5 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 10 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : non
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : non
Système d'avertissement de changement de voie : non
Système d'avertissement d'angle mort : non
Aide au stationnement : non
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Tissu
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés non
Système de navigation non
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée ND

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 6
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui
Connectivité Wi-FI non

Dimensions

Longueur : 4378 mm
Largeur : 1936 mm
Hauteur : 1587 mm
Empattement : 2646 mm
Poids à vide : 1530 kg
Volume du coffre : 648 L
Capacité maximale de chargement : 1500 L
Capacité de remorquage : N.D.

Garanties

Générale :  3 ans 60 000 km
Assistance routière : oui

 

 

Mots-clés: VUS