la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Nissan Pathfinder Midnight Edition 2017

Rafraichi mais encore timide

Malgré son nom évocateur, le Pathfinder ne sort pas des sentiers battus mais représente tout de même une offre intéressante dans le segment des VUS intermédiaires. Pour l’édition 2017 Nissan a peaufiné le véhicule en retravaillant l’esthétisme, en améliorant le groupe propulseur et en ajoutant une panoplie de nouvelles technologies maintenant devenues pratiquement obligatoires.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

 

Rafraichi mais encore timide

Malgré son nom évocateur, le Pathfinder ne sort pas des sentiers battus mais représente tout de même une offre intéressante dans le segment des VUS intermédiaires. Pour l’édition 2017 Nissan a peaufiné le véhicule en retravaillant l’esthétisme, en améliorant le groupe propulseur et en ajoutant une panoplie de nouvelles technologies maintenant devenues pratiquement obligatoires.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

 

Design

 

Vu de face, le Pathfinder ressemble à s’y méprendre à son petit frère le Rogue avec sa calandre au contour nickelée, la grille maintenant de signature visuelle plus associée à la marque et les nouveaux feux au LED en forme de boomerang. Une vue latérale offre par contre un aspect plus fluide soit par ses dimensions plus volumineuses ou par le choix des designers dans les lignes de caisse qui prennent naissance de la calandre pour ensuite ceinturer le véhicule et terminer leur cours sur le hayon. C’est mieux que les versions précédentes mais ce n’est pas un look particulièrement viril. Nissan tenterait-il de faire de l’œil à une clientèle plus féminine à la recherche d’un VUS capable de transporter sept passagers sans pour autant passer pour un char d’assaut? Remarquez que Toyota et Honda avec le Highlander et le Pilot ont sensiblement emprunté la même voie en proposant de gros VUS capable de tout faire, soit tracter une remorque de plus de 5 000 livres, ramener une bonne partie de l’équipe de soccer de la petite dernière, affronter les pires hivers et aller au concert symphonique sans embarrasser ses occupants.

L’intérieur du Pathfinder s’est de beaucoup amélioré du moins sur la version Platinum Midnight Edition que j’avais en essai. Les matériaux sont de meilleure qualité et tout ce qu’une main ou un postérieur humain peut toucher est souple et agréable. Certes les plastiques durs sont toujours fidèles au poste mais dans des endroits moins stratégiques tels les bas de portières et la partie inférieure de la console centrale. L’intérieur date un peu surtout si on le compare à celui du Pilot ou de l’excellant CX9 de Mazda. C’est particulièrement évidant lorsqu’on regarde l’écran du système d’infodivertissement beaucoup plus petit et décidément plus vieillot que la concurrence. Tout y est et le fonctionnement est rapide mais les commandes ne sont pas intuitives et certaines autres pour les aides à la conduite se retrouvent çà et là sur la planche de bord. Rien de tragique mais faudra y voir pour ne pas sombrer au bas du classement.

L’attrait de ces VUS intermédiaires réside dans leur capacité d’accueillir sept passagers dans un confort raisonnable aux places avant et du milieu. Pour la troisième banquette, mieux vaut y loger les petits car les plus grands y verront une punition. La modularité des dossiers et le mécanisme utilisé pour faire glisser la banquette centrale pour accéder aux dernières loges facilitent grandement l’accès et l’extirpation des passagers. En fait, l’assise de la banquette centrale se relève et le tout glisse facilement jusqu’aux dossiers des sièges avant. Bien entendu les sept occupants du véhicule auront pris soin de ne pas tous partir en expédition nécessitant trop de bagages puis que l’espace de chargement une fois les dernières banquettes en place est plutôt serré.

 

Sur la route

 

On n’achète pas un Pathfinder pour ses prouesses en matière de tenue de route ou pour le pur plaisir de conduire. Cela dit, on s’attend à un minimum de confort pour ses occupants lorsqu’on circule au Québec par période de dégel, à un comportement sain lors de manœuvres ou de freinages d’urgence et à des accélérations qui permettent d’accéder aux voies rapides sans soucis. Le Pathfinder s’acquitte relativement bien de toutes ces tâches sans jamais vous ne surprendre ni vous exciter, sans plus. Moins dynamique que le CX9 de Mazda au chapitre de la tenue de route et moins raffiné que les suspensions du Pilot de Honda, les éléments de suspension du Nissan gèrent moins bien les terrains accidentés que la concurrence mais semble être en mesure de tracter de lourdes charges (6,000 lb) sans s’affaisser.

Nissan a aussi revu la motorisation du Pathfinder en augmentant la puissance de l’unique moteur de la gamme, soit un V6 de 3,5 litres de 284 chevaux et 259 livres de couple exprimés à 4,800 tours et apporté certaines retouches à la boite CVT. On remarque la souplesse du V6 et on apprécie le regain de puissance à chaque accélération bien que la CVT soit encore un peu à la traine face aux meilleures boites de ce genre. En ville le gros véhicule se manœuvre bien et ses sonars avant et arrière ainsi que la caméra 360 degrés facilitent le stationnement dans des espaces restreints. L’ajout d’un système d’arrêt/démarrage serait le bienvenu pour réduire la consommation de carburant qui, somme toute, se place dans la bonne moyenne. J’ai pu réaliser une consommation moyenne de 12,6 l/100km lors de mes déplacements effectués du tiers sur autoroute et le reste en ville.

 

 

Les + et les -

 

 

Essai-auto a aimé

  • Retouches esthétiques réussies
  • Confort général de la cabine
  • Qualité des matériaux et de la finition
  • Moteur plus puissant
  • Économie de carburant considérant le poids du véhicule

Essai-auto a moins aimé

  • Système d’infodivertissement vieillot
  • 3e rangée un peu trop étroite
  • CVT manque de raffinement
  • Absence de système d’arrêt/démarrage

 

Conclusion et fiche technique

 

Le Pathfinder se veut avant tout un véhicula familiale capable de tout faire ou presque et dans cette optique nous nous devons de l’évaluer face à ses pairs. Oui le Pathfinder fait presque tout mais hélas la concurrence fait mieux à certains égards. Que ce soit au chapitre du confort, des technologies embarquées ou dans le comportement routier, le Pathfinder est en léger retrait mais tout ça tient à son âge avancé face à la concurrence. Décliné en cinq versions allant du modèle S à traction avant proposé pour 34 500$ à la version Platinum Midnight Edition à 50 500$, le gros Nissan tire bien son épingle du jeu face au Pilot et au Highlander qui frisent les 54 000$ en version de grand luxe. Toyota offre par contre une motorisation hybride que nul autre manufacturier offre dans ce créneau.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Pathfinder
Marque :  Nissan
Version :  Midnight Edition
Autres versions disponibles :

 S, SV, SL, Platinum

Catégorie :  VUS intermédiaire
Nombre de place assises :  7
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 34 500 $ à 50 500 $
Prix de la version à l'essai : 50 500 $
Transport et préparation : 1 795 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6
Cylindrée : 3,5 litres
Puissance (ch) : 284 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 259 : (lp-pi) @ 4 800 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) : non disponible
Transmission manuelle (Nb rapports) :  non disponible
Transmission variable continue : oui

Performances

Accélération 0-100 km/h 8 sec. (estimé)
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 12,6 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui 360 degrés

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : oui
Sièges climatisés oui avant seulement
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 13
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui
Connectivité Wi-FI  non

Dimensions

Longueur : 5042 mm
Largeur : 1960 mm
Hauteur : 1783 mm
Empattement : 2900 mm
Poids à vide : 2013 kg
Volume du coffre :  453 L
Capacité maximale de chargement :  2260 L
Capacité de remorquage : 2722 Kg

Garanties

Générale :  3 ans 60 000km
Assistance routière : oui

Mots-clés: VUS