la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Mini Cooper S cabriolet 2012

Une Mini avec deux bancs en moins

La Mini Cooper est très loin d’être une grosse voiture, au contraire. Mais lorsqu’on la compare à cette toute nouvelle version coupé 2012, on oserait utiliser un qualificatif du genre tellement cette nouvelle et étrange création offre une carrosserie encore plus petite. Et avec un habitacle n’offrant que deux places, reste à voir si elle vaut le détour.

 

  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f1
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f2
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f3
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f4
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f5
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f6
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f7
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f8

Une Mini avec deux bancs en moins

La Mini Cooper est très loin d’être une grosse voiture, au contraire. Mais lorsqu’on la compare à cette toute nouvelle version coupé 2012, on oserait utiliser un qualificatif du genre tellement cette nouvelle et étrange création offre une carrosserie encore plus petite. Et avec un habitacle n’offrant que deux places, reste à voir si elle vaut le détour.

 

  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f1
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f2
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f3
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f4
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f5
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f6
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f7
  • 2012-mini-cooper-s-coupe-f8

La conduite

Un look typiquement « MINI », tout comme la conduite

Il faut définitivement quelques temps afin d’apprécier les lignes de cette version coupé. Alors que la partie avant est très similaire aux autres MINI, le reste de la carrosserie est unique et distinctif. Bien que j’apprécie cette audace et que je trouve le résultat rafraîchissant, ce n’est pas l’avis général. Pendant ma semaine d’essai, certaines personnes m’ont arrêté pour me questionner sur ce véhicule et pour partager avec moi leur appréciation envers le look de ce coupé. Par contre, ce ne fût pas le cas de tous car plusieurs m’ont aussi clairement indiqué que cette voiture n’est vraiment pas de bon goût. D’ailleurs, mes deux collègues ne trouvent que peu d’éléments intéressants dans les lignes de cette MINI. Que voulez-vous, il faut un certain goût pour apprécier l’audace!!! Et avant que vous posiez la question, non le toit ne s’enlève pas…

Pour ce qui de l’habitacle, celui-ci a été révisé et amélioré avec les années, et ceci bénéficie grandement à la MINI coupé. Par exemple, l’éclairage et l’agencement des couleurs au niveau des portières donne un effet intéressant et de très bon goût en conduite nocturne. Les différents indicateurs sont toujours offerts en nombre minimum mais tout de même suffisant. À part le fait qu’il n’y a aucun siège arrière, seulement un petit espace de rangement, on ne se sent pas plus à l’étroit que dans un autre produit MINI. Les sièges en cuir de notre Cooper S étaient confortables tout en procurant un excellent support latéral. Cette caractéristique est essentielle lorsque l’on ose attaquer quelques virages à la limite, croyez-moi. D’ailleurs, on reviendra sur ce sujet un peu plus tard.

Le volume offert par le coffre est intéressant et offre même une petite porte au milieu afin d’y passer des skis par exemple. Par chance que le coffre est tout de même correct car l’habitacle n’offre pratiquement aucun espace de rangement. C’est le sacrifice que l’on doit faire pour accéder à la version coupé.

Bon, laissons de côté l’aspect esthétique et pratique, et attaquons la conduite du véhicule. Après tout, les produits MINI, surtout en version Cooper S (et encore plus en version John Cooper Works), sont reconnus pour leur agilité et leur plaisir de conduite élevé. Je l’ai souvent mentionné et je le répète encore : il est très difficile de trouver une voiture de production procurant un meilleur plaisir derrière le volant, surtout dans une série de virages serrés. Totalement grisant! Avec les roues situées aux quatre coins de la voiture, le tout marié à un excellent châssis, un groupe de suspensions sport, un poids peu élevé, une direction offrant une précision chirurgicale et une motorisation surprenante considérant la faible cylindrée, on s’amuse comme un enfant avec une Cooper S. Le caractère sous-vireur habituellement associé aux voitures à traction est presque inexistant ici. On l’aperçoit rendu à la limite d’adhérence mais il suffit alors de relâcher légèrement l’accélérateur et le tout se replace sur le champ. La tenue de route est neutre et sans surprise, et le petit 1,6 litres turbocompressé est une petite merveille avec son gros couple à bas régime et son échappement procurant un plaisir auditif. D’ailleurs, ces observations concernant la conduite sont sensiblement les mêmes que ce que j’avais noté dans le passé avec d’autres MINI Cooper S. Donc, le comportement de cette version coupé n’est pas très différent de la version régulière.

Tout n’est pas parfait sur la route par contre. Avec le groupe Sport offert en option, la tenue de route est superbe sur un circuit mais le confort l’est pas mal moins sur nos routes cahoteuses. Disons que ça cogne dur et on se demande parfois si l’on vient de défoncer un amortisseur tellement les suspensions sont sèches. Et si vous devez monter d’un cran votre discussion sur autoroute, vous n’êtes pas fou car le niveau sonore est plus élevé que la moyenne et certains bruits éoliens sont entendus autour des glaces latérales. Un peu décevant pour une petite voiture offerte à plus de 35 000$ (dans le cas de notre voiture à l’essai).

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • Direction ultra rapide
  • Couple à bas régime
  • Silhouette distinctive
  • Comportement routier digne d’un kart
  • Sonorité de l’échappement
  • Sièges confortables et procurant un bon support latéral

Essai-auto a moins aimé :

  • Suspension sèche (groupe sport)
  • Bruits éoliens
  • Faible volume de rangement total
  • Version coupé plus dispendieuse que la version « normale » de la Mini Cooper

Conclusion

Le look distinctif de la MINI Cooper en version coupé trouvera certains acheteurs mais son manque de polyvalence ainsi que son prix plus élevé en fera sûrement une voiture peu commune sur nos routes dans un proche avenir. Peu importe, le plaisir de piloter une MINI Cooper S coupé est indéniable et il serait dommage que seulement certaines personnes puisent profiter de ce plaisir! Il y a bien sûr une version plus abordable lorsque l’on opte pour la version régulière avec la motorisation atmosphérique mais il faut alors oublier le succulent couple à bas régime de la Cooper S.

 

Fiche technique

Fiche Technique (Cooper S coupé)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport
Places assises 2
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 31 150$ - 37 860 $
Prix du modèle essayé 35 870 $
Transport et préparation 1 480 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl. turbo
Cylindrée 1,6 litres
Puissance (ch@tr/min) 181 ch.
Accélération 0-100 km/h 6.9 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 177 lb.pi@ 1900 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 205/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 8,1 l/100km
DIMENSIONS
Poids à vide 1 230 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui