la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Mini John Cooper Works cabriolet 2013

Seulement pour les vrais amateurs

La seule façon d’apprécier une Mini Cooper est de se glisser derrière le volant. J’ai toujours apprécié mes semaines derrière le volant d’une Mini Cooper S avec sa motorisation turbo et l’excellence de son comportement routier. Après toutes ces années à faire ce métier, je n’avais jamais eu la chance de tester la version ultime offerte chez Mini, soit la John Cooper Works (JCW). Cette version est en fait une Cooper S à laquelle nous avons donné quelques bouteilles de Red Bull afin de lui donner des ailes.

  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f1
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f2
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f3
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f4
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f5
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f6
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f7
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f8

Seulement pour les vrais amateurs

La seule façon d’apprécier une Mini Cooper est de se glisser derrière le volant. J’ai toujours apprécié mes semaines derrière le volant d’une Mini Cooper S avec sa motorisation turbo et l’excellence de son comportement routier. Après toutes ces années à faire ce métier, je n’avais jamais eu la chance de tester la version ultime offerte chez Mini, soit la John Cooper Works (JCW). Cette version est en fait une Cooper S à laquelle nous avons donné quelques bouteilles de Red Bull afin de lui donner des ailes.

  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f1
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f2
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f3
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f4
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f5
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f6
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f7
  • 2013-mini-john-cooper-works-decapotable-f8

La conduite

Plus de 200 chevaux

On s’entend tous sur le fait que la Mini Cooper est une petite voiture, très petite. Alors que la version de base offre une puissance tout au plus adéquate avec son 1.6 litre atmosphérique, la version S est quant à elle très intéressante avec l’ajout d’un turbo qui offre 181 ch et 177 lb-pi de couple ainsi qu’une suspension plus ferme. Avec un poids légèrement supérieur à 1200 kg, le plaisir de conduite est assuré. Mais pour ceux et celles qui veulent le summum du plaisir, cette JCW est le choix idéal, à condition d’avoir les moyens pour débourser le supplément exigé. Le petit 1.6 litre est poussé encore plus loin et produit maintenant 208 ch et 192 lb-pi à seulement 1850 trs/min. L’échappement est aussi plus libre et la sonorité est encore plus présente. La suspension n’a pas échappé aux ingénieurs de chez Mini et fût elle aussi modifiée pour procurer un comportement routier plus ferme et rigide. Le résultat final est une voiture qui procure une expérience de conduite qui est beaucoup plus similaire à un kart professionnel qu’à une voiture légale pour la route. La direction est hyper précise, les roues situées aux quatre coins permettent une stabilité surprenante, la suspension est parfaitement ajustée afin de procurer toute la fermeté nécessaire en virage et le couple de la motorisation permet de sortir des virages tel une catapulte (ou presque!).

On ne parle pas ici d’un V8 de 5 litres mais bien d’un minuscule 4 cylindres de 1.6 litres, je tiens à le rappeler. Malgré tout, on enregistre un 0-100 km/h tout juste au-dessus de 6 secondes, et les reprises sont toutes aussi rapides que plaisantes auditivement. L’effet JCW est réel et bien présent. Il est sérieusement impossible de conduire tranquillement une telle voiture; notre pied droit à toujours le désir d’être aussi lourd qu’une grosse brique. Et même si l’on conduit la voiture à fond sans arrêt, je ne crois pas avoir vu un seul automobiliste fâché ou offusqué de ma conduite extrême. La Mini est une de ses rares voitures qui n’attirent aucune animosité de la part des autres conducteurs; j’adore! Et on aime tout autant arrêter faire le plein d’essence car même en conduisant agressivement, on obtient une moyenne qui tourne autour de seulement 8 litres aux 100 km.

À l'intérieur

Un habitacle qui n’a que très peu changé

Malgré le fait que la nouvelle Mini existe depuis plus d’une décennie, l’habitacle n’a pas vraiment changé. D’accord, on y remarque quelques changements, améliorations et évolutions. Certaines commandes ont changé d’endroits et indicateurs ont été revus. Les places avant offrent toujours un espace surprenant et confortable mais les pauvres passagers arrière se souviendront longtemps de leur expérience si vous osez parcourir une longue distance. Et si jamais vous appeler le coffre un espace de rangement, retournez voir le guide du propriétaire et vous découvrirez alors que le volume offert à cet endroit est de 150 litres avec cette version décapotable, et l’ouverture est très petite. En d’autres mots, les sièges arrière sont parfaits pour accueillir vos valises et autres items.

La version décapotable offre bien sûr la possibilité d’avoir les cheveux dans le vent et l’opération se fait en quelques secondes seulement. Une fois le toit retiré, il reste tout simplement plié à l’arrière; étrange. Et lorsque le toit est en place, il ne semble pas très isolé et surtout la vision vers l’arrière est extrêmement réduite, surtout au niveau du pilier C.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :
- plaisir de conduite assuré à chaque instant
- sonorité grisante de l’échappement
- confort des sièges (avant)
- couple et puissance surprenante du petit 1.6 litres turbo
- levier de vitesse précis et agréable à manier entre les rapports
- comportement routier plus près d’un kart que d’une voiture
- consommation d’essence très faible

Essai-auto a moins aimé :
- prix frôlant les 50 000 $
- coffre très petit
- visibilité réduite (pilier C)
- suspension trop sèche pour l’état de nos routes

Conclusion

Près de 50 000$ pour une Mini!

Aucun doute n’est possible en ce qui concerne le plaisir de conduire d'une Mini JCW. L’expérience est unique et il est difficile de trouver un comparable. Mais lorsque l’on regarde le prix demandé, il faut prendre un grand respire car le supplément demandé par rapport à la Cooper S est de plus de 8000$, que ce soit en version régulière, coupé ou décapotable. Voilà donc pourquoi on en voit que très rarement sur les routes. Pour une somme d’environ 47 000$ pour cette JCW décapotable à l’essai, il y a beaucoup d’autres choix plus intéressants et rationnels. Mais aucune des options disponibles ne peut procurer un niveau de plaisir et d’agrément similaire à ce que j’ai vécu au quotidien avec cette voiture.

Fiche technique

 

Fiche Technique (John Cooper Works décapotable)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sport
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 42 900$ - 48 650 $
Prix du modèle essayé 47 750 $
Transport et préparation 1 755 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl. turbo
Cylindrée 1,6 litres
Puissance (ch@tr/min) 208 ch.
Accélération 0-100 km/h 6.3 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 191 lb.pi@ 1850 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 205/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 8,3 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 3 714 mm
Largeur 1 683 mm
Empattement 2 467 mm
Poids à vide 1 235 kg
Volume du coffre 150 L
Capacité de remorquage 660 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui