la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Mini Cooper 2014

J'ai eu l'occasion de pouvoir faire l'essai de la nouvelle Mini Cooper 2014. Cette génération marque le sceau d'une Mini complètement conçue et dessinée sous le giron de l'équipe BMW. Perdra-t-elle son charme anglais? L'influence germanique sera peut-être trop omniprésente et la Mini perdra de son identité qui la rend justement si attrayante? La nouvelle Mini affiche principalement des dimensions plus grandes que l'ancienne génération, un nouveau moteur 3 cylindres à turbo compression pour le modèle de base.

 

  • mini-cooper-20151
  • mini-cooper-20152
  • mini-cooper-20153
  • mini-cooper-20154
  • mini-cooper-20155
  • mini-cooper-20156
  • mini-cooper-20157

J'ai eu l'occasion de pouvoir faire l'essai de la nouvelle Mini Cooper 2014. Cette génération marque le sceau d'une Mini complètement conçue et dessinée sous le giron de l'équipe BMW. Perdra-t-elle son charme anglais? L'influence germanique sera peut-être trop omniprésente et la Mini perdra de son identité qui la rend justement si attrayante? La nouvelle Mini affiche principalement des dimensions plus grandes que l'ancienne génération, un nouveau moteur 3 cylindres à turbo compression pour le modèle de base.

 

  • mini-cooper-20151
  • mini-cooper-20152
  • mini-cooper-20153
  • mini-cooper-20154
  • mini-cooper-20155
  • mini-cooper-20156
  • mini-cooper-20157

La conduite


Le dicton dit que dans les petits pots sont les meilleurs onguents... et bien Mini testera le dicton dans les années à venir car la version de base de la nouvelle Mini est muni d'un moteur 3 cylindres de 1,5 litres à turbo compression. Est-ce le début d'une nouvelle tendance? Ford emboîte le pas en Amérique de Nord avec l'introduction d'une version de la Fiesta munie d'une motorisation à 3 cylindres. Disons que le pari est plutôt risqué car la perception du consommateur nord-américain sur les petites cylindres est assez mitigée et l'échec des modèles des années 90 munie de telles motorisations l'a confirmé à ce moment-là. Je pense cependant que les mentalités ont évolué durant les 20 dernières années. Il est aussi certain que le prix de base de 20 990 $ de la nouvelle Mini penchera positivement dans la balance. En terme statistique, la motorisation produit 134 chevaux à 4500 trs/min et un abondant couple de 162 lb-pi à seulement 1250 trs/min. La version plus sport , la Cooper S, est quant à elle munie d'un quatre cylindre a turbo compression de 2 litres produisant 189 chevaux.

Revenons à la Cooper de base puisque cette motorisation peut être jumelée de série à la transmission manuelle à six rapports ou en option à une transmission automatique à six rapports également. Le modèle en essai était munie de la transmission manuelle à six rapports. Cette dernière s'est adoucie avec l'arrivée de la nouvelle Mini Cooper. Son côté très sportif avec des changements secs et rapides fait place à une transmission plus conviviale au caractère semi-sportif. Les rapports se passent en douceur. Les études de marché ont sûrement à voir avec cette approche. L'embrayage est facile à manipuler. Le point de friction est bien positionné et permet ainsi un bel équilibre entre la conduite de tous les jours et la conduite sportive. La puissance de la motorisation surprend un peu. À prime à bord, ma première impression fut celle d'un manque flagrant de puissance. On passe les trois premiers rapports et l'impression d'accélération n'y est pas. Mais c'est tout à fait trompeur. La nouvelle Mini Cooper est très bien insonorisée. Les bruits du moteur et de la route sont très bien filtrés, d'où l'impression d'un manque d'accélération. En réalité, il faut plus se fier à l'indicateur de vitesse et au fait que les autres voitures passent derrière nous sans difficulté pour s'apercevoir que la motorisation offre un certain niveau de performance. Il est clair que le moteur de base en reste un de base et que les adeptes de vraies performances devront se tourner vers la version S ou même la version John Cooper Works. Le 0-100 km/h de la Mini Cooper de base se trouve tout juste sous les 8 secondes, ce qui est tout de même environ 2 secondes plus rapides que l'ancienne Cooper avec son 4 cylindres atmosphérique.. La version Cooper S retranchera 1 seconde pour ce situer tout juste sous les 7 secondes.

L'indéniable point fort de cette motorisation est son économie d'essence. J'ai obtenu une consommation moyenne de 5,9 litres/100 km en conduite urbaine et 4,9 litres/100 km sur l'autoroute. C'est tout à fait remarquable! En fait, je ne comprends pas pourquoi Mini a voulu équiper ses modèles de la technologie qui coupe le moteur à l'arrêt lorsque la motorisation est si efficace. Et surtout que cette technologie n'est pas vraiment réussie dans la Mini. Le moteur s'éteint seulement lorsque la voiture est au neutre et à l'arrêt. Dès qu'on enfonce l'embrayage, le moteur reprend vie mais de façon plutôt maladroite.

La tenue de route de la nouvelle Mini Cooper n'est pas aussi incisive que celle de l'ancienne génération. Ses dimensions accrues la rende un tantinet moins agile. Elle est toutefois encore une des voitures les plus plaisantes à conduire sur le marché. Elle saura procurer à son conducteur un agrément sans pareil mais elle est tout de même plus civilisée que l'ancienne génération. On s'en aperçoit lorsqu'on la pousse vraiment en virage serré puisqu'elle est plus sous-vireuse qu'auparavant. Il reste que la limite est loin et la voiture vous offrira nombre de sensations avant de trouver cette limite.

Plus et moins



Essai-auto a aimé :

  • l'économie d'essence du moteur à trois cylindres : moyenne sous les 6 litres au 100/km;
  • l'insonorisation;
  • le plaisir de conduite demeure présent;
  • la direction précise et directe;
  • les dimensions accrues pour les passagers arrière;
  • le prix de base de 20 990$.

Essai-auto a moins aimé :

  • la boîte de vitesse manuelle adoucie et moins directe qu'auparavant;
  • technologie arrêt/démarrage du moteur inutile et maladroite;
  • les commandes peu intuitives sur la planche centrale;
  • le comportement sous-vireur lorsqu'on pousse en virage.

À l'intérieur



C'est plus une évolution qu'une révolution à l'intérieur. Le gain majeur est celui de l'insonorisation. Les progrès de ce côté sont majeurs. La Mini est maintenant aussi insonorisée que la plupart des modèles d'entrée de gamme des marques de luxe. C'est ici que l'influence germanique se fait sentir le plus quant à l'approche à l'intérieur. Le design reste assez similaire à l'ancienne génération puisqu'on retrouve la planche centrale à l'intérieur du cadran en cercle et la présence des boutons de style "chasseur britannique" de la 2e guerre mondiale. Le tableau de bord compacte communique adéquatement les informations utiles au conducteur. Son éclairage rouge et jaune est facilement lisible en soirée.

Je l'ai dit à plusieurs reprise depuis le début de mon article, la Mini Cooper est maintenant plus grande. Elle s'est allongée de 10 cm. Ce sont les passagers arrière et le coffre qui bénéficient le plus de ce volume ajouté. Bien que la Cooper reste un 2+2, les passagers arrières y prennent place avec plus de facilité et se retrouveront moins coincés. Le coffre à bagage est somme toute raisonnable permettant ainsi à un couple de loger les bagages nécessaires à une fin de semaine en dehors de la ville. Pour plus d'espace, il vous faudra abaisser la banquette arrière.

Conclusion

La nouvelle Mini Cooper plaira sûrement à un nombre accru de consommateur. Elle a su garder le principal de son caractère unique tout en s'adoucissant un peu. Les amateurs de conduite sportive pure et de performance jetteront leur dévolu sur la version Cooper S avec son moteur de 189 chevaux. Pour ce qui est de la Cooper de base, son prix alléchant de 20 990$ plaira à tous. Les options à retenir sont la transmission automatique au prix de 1400 $ et l'ensemble supérieur pour 2100 $. À ce prix, les phares DEL ne sont pas inclus. Vous pouvez constater que le prix de base peut grimper assez rapidement si on se laisse prendre au jeu des options. Somme toute, la Mini Cooper m'a conquise grâce à sa conduite dynamique et son look toujours unique.

Fiche technique

 

Fiche Technique (Cooper)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Sous-Compacte
Places assises 4
Nombres de portes 2
PRIX
Gamme de prix 20 990$ - 31 045 $
Prix du modèle essayé 24 470 $
Transport et préparation 1 695 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 3 cyl. turbo
Cylindrée 1,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 134 ch.
Accélération 0-100 km/h 7.7 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 162 lb.pi@ 1250 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Tissu
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 5,6 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 3 837 mm
Largeur 1 727 mm
Hauteur 1 414 mm
Empattement 2 495 mm
Poids à vide 1 182 kg
Volume du coffre 211 L
Capacité maximale de chargement 1 076 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui