la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Mazda CX-5 GT 2017

 

Éblouissant

 Le CX-5 de Mazda célèbre son cinquième anniversaire d’existence avec une peau neuve et un intérieur plus cossu. Avec cette refonte, Mazda nous promet un plaisir de conduite inégalé dans ce segment.  Est-ce que derrière cette carrosserie de VUS compact se cache vraiment une voiture raffinée au tempérament sportif, ou s’agit-il de la poudre aux yeux ? 

 

  • 1-IMG_0576
  • 2-IMG_0579
  • 4-IMG_0592
  • 5-IMG_0596
  • 6-IMG_0598
  • 7-IMG_0607
  • 8-IMG_0610
  • 9-IMG_0614

 

 

Éblouissant

 Le CX-5 de Mazda célèbre son cinquième anniversaire d’existence avec une peau neuve et un intérieur plus cossu. Avec cette refonte, Mazda nous promet un plaisir de conduite inégalé dans ce segment.  Est-ce que derrière cette carrosserie de VUS compact se cache vraiment une voiture raffinée au tempérament sportif, ou s’agit-il de la poudre aux yeux ? 

 

  • 1-IMG_0576
  • 2-IMG_0579
  • 4-IMG_0592
  • 5-IMG_0596
  • 6-IMG_0598
  • 7-IMG_0607
  • 8-IMG_0610
  • 9-IMG_0614

 

Éblouissant

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais l’expression française « jeter de la poudre aux yeux » date du XIIe siècle. Elle trouve son origine aux Jeux olympiques, plus particulièrement dans la course à pied, et fait référence à la poussière soulevée par les coureurs sur les pistes de terre battue. La poussière soulevée par le premier coureur aveuglerait les concurrents à l’arrière, lui permettant ainsi de remporter la course plus facilement. Bien entendu, aujourd’hui on utilise cette expression pour faire référence à une situation où l’on se trouve aveuglé par une apparence trompeuse.

Je trouve cette expression appropriée pour parler du CX-5 pour deux raisons. Premièrement, je m’imagine bien le nouveau CX-5 lors d’une course, en tête de peloton, en train de saupoudrer de terre battue les parebrises de ses concurrents. Il est indéniable que sa conduite est dynamique et inspirante. Cependant, en deuxième lieu, je m’imagine aussi les dirigeants Mazda, lors d’un comité, à choisir les composantes esthétiques et technologiques qui à premier regard aveugleraient les futurs acheteurs vis-à-vis le fait que la majorité des composantes sont quasi identiques à la génération précédente.

Design

Mazda a le coup de crayon heureux ces jours-ci. Sa nouvelle philosophie de design, appelée Kodo, a donné à ses véhicules une allure très épurée à la japonaise, tout en ayant certains accents forts pour leur donner une bonne présence et un flair européen. Le look de ce nouveau CX-5 est très réussi à mon avis. Sobre et athlétique, c’est une voiture qui risque de bien vieillir.

À l’intérieur le coup d’éclat se poursuit, avec une présentation moderne, soignée et digne de voitures plus haut de gamme.  La disposition des contrôles est logique et la qualité des matériaux est bien au-dessus de la moyenne, particulièrement dans la version GT avec ses garnitures en cuir ornées de surpiqûres. Autre fait remarquable est la quantité de technologie embarquée dans ce véhicule. On retrouve en première pour ce segment, le système de projection sur le pare-brise avec la technologie d’identification des panneaux de signalisation, vous indiquant à tout moment la vitesse maximale permise sur votre route. Une chaîne audio ambiophonique Bose, des sièges chauffants arrière, un régulateur de vitesse à capteur radar, des roues de 19po, et des phares directionnels sont quelques exemples d’équipements qu’on peut retrouver dans la version GT du Mazda CX-5, et qui ne sont pas traditionnellement disponibles dans ce segment de marché. L’espace intérieur est adéquat pour les petites familles, compte tenu que les enfants soient passés à l’âge des bancs d’auto, car l’espace est restreint pour les coquilles. Au cours de mon essai avec ce véhicule, je n’ai pas eu un passager qui n’a pas été agréablement impressionné par l’apparence intérieure et extérieure de ce véhicule.

Au quotidien, l’habitacle du CX-5 perd un peu de son éclat au fur et à mesure qu’on découvre certains bémols. Par exemple, les sièges baquets en cuir sont enveloppants, mais ils sont d’une minceur déconcertante. Votre passager arrière n’a qu’à frôler votre siège pour en ressentir l’effet. Un autre irritant est la lenteur avec laquelle la connexion Bluetooth s’établit à votre téléphone intelligent lors du démarrage de la voiture ; et plus inquiétant encore sont les crashs du système d’info-divertissement lorsqu’on diffuse en streaming la musique de notre téléphone portable. Aussi, le système de reconnaissance de la voix n’est pas encore au diapason avec les meilleurs de l’industrie. Au niveau de la carrosserie, une fois le coup de foudre estompé, on réalise l’existence de plusieurs appliqués de plastique noir non-peint, qui sans doute terniront au soleil avec le temps.

Conduite

Heureusement pour les amateurs de voitures, le CX-5 brille à son plus fort derrière le volant. La direction assistée offre en tout temps une belle résistance et elle est communicative. De plus, le volant en cuir est agréable à tenir en main.  La tenue de route est inspirante, on peut facilement retrouver le sourire sur un chemin sinueux. La transmission est bien adaptée au moteur et en mode sport on garde les révolutions hautes tout en améliorant le temps de réponse de l’accélérateur. Ce petit VUS est solidement planté en virage avec très peu de roulis. De plus, une nouvelle technologie, le « G-Vectoring Control » ajuste le rendement du moteur par ordinateur, en fonction des données du châssis et des entrées de direction, pour permettre à la voiture de demeurer plus stable et agile en virage.

Le CX-5 est plaisant à conduire, à une exception : son moteur. Le moteur quatre cylindres de 2.5-litres fût conçu pour l’économie d’essence avant tout, et ses 187 chevaux et 185lb-pi de couple grondent et peinent à donner la motivation qu’on souhaiterait avoir dans une voiture aussi plaisante à conduire. Ce n’est pas une voiture lente, les reprises et les accélérations sont adéquates, mais on aurait souhaité un peu plus de « oomph ». En contrepartie, avec sa moyenne de consommation qui frôle les 10L au 100km, on ne se plaindra pas trop à la pompe.

Conclusion et fiche technique

Pour percer dans le monde ultra concurrentiel des VUS compacts, la CX-5 de base (GX) est offerte à partir de 26 910$. À ce prix-là c’est le modèle à traction avant, avec transmission manuelle et motorisation de 2 litres (155ch), des sièges en tissu et des roues d’acier de 17 pouces. Je vous recommande de regarder pour une Mazda 3, si le modèle GX vous intéresse, vous sauverez près de 9000$ pour une voiture un peu plus petite, mais quasi équivalente.

Le modèle intermédiaire du CX-5 se détaille à partir de 31 110$ pour le modèle à traction, et 33 110$ pour le modèle à traction intégrale. Comme vous pouvez imaginer, une multitude d’options s’offrent à vous, et peuvent faire grimper la facture au-delà des 39 000$. À ce prix-là vous aurez une Mazda CX-5 GT dans sa couleur signature, rouge crystal métallisé, avec des phares au xénon directionnels, des roues en alliage de 19po, des sièges en cuir et tous les gadgets.

Le CX-5 est un VUS compact qui récompense son conducteur avec une bonne communication et une tenue de route sportive. Son look et son habitacle sont nettement plus raffinés que la compétition. Malgré ses quelques éclats souvent illusoires, à mon avis il s'agit encore du meilleur VUS compact à moins de 40 000$.

À noter qu'une version diesel sera offerte dès l'automne 2017. Cette motorisaiton de 2,2 litres affichera une puissance de 173ch et 310 lb-pi de couple.

  

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  CX-5
Marque : Mazda 
Version : GT 
Autres versions disponibles : GX, GS 
Catégorie :  VUS compact
Nombre de place assises :
Nombre de portes :
Gamme de prix : 26 910 $ à 39 096 $
Prix de la version à l'essai : 38 646 $
Transport et préparation : 1 895 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cylindres
Cylindrée : 2,5 litres
Puissance (ch) : 187 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 185 lp-pi 
Transmission automatique (Nb rapports) : 6 vitesses 
Transmission manuelle (Nb rapports) : 6 vitesses (GS) 
Transmission variable continue : non

Performances

Accélération 0-100 km/h 8.6 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 10.1 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage :

oui 

Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : oui 
Système d'avertissement de changement de voie : oui 
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : non 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir 
Sièges chauffant avant : oui 
Sièges chauffant arrière : oui 
Sièges climatisés non
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui 
Troisième rangée non  

Système Sonore

Capacité MP3 : oui 
Nombre de hauts-parleurs : 10
Branchement auxiliaires : oui 
Système de divertissement arrière non 
Port USB oui 
Connectivité Wi-FI non 

Dimensions

Longueur : 4550 mm
Largeur : 1842 mm
Hauteur : 1680 mm
Empattement : 2698 mm
Garde au sol : 192 mm
Poids à vide :  1659kg
Volume du coffre :  875 L
Capacité maximale de chargement : 1687 L
Capacité de remorquage : 907 Kg

Garanties

Générale :  3 ans km illimité
Assistance routière : oui
Perforation due à la corrosion : 7 ans km illimité 

 

 

 

 

Mots-clés: VUS