la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Mazda3 SkyActiv 2012

On entend parler depuis quelques temps de cette nouvelle technologie SkyActiv que Mazda introduira peu à peu dans tous ses véhicules. Pour l’instant, la première à subir ce traitement est la Mazda3. Mais avant d’évaluer le résultat de cette « révolution » selon Mazda, laissez-moi vous expliquer un peu en quoi consiste cette technologie.

 

  • 2012-mazda3-skyactiv-f1
  • 2012-mazda3-skyactiv-f2
  • 2012-mazda3-skyactiv-f3
  • 2012-mazda3-skyactiv-f4
  • 2012-mazda3-skyactiv-f5
  • 2012-mazda3-skyactiv-f6
  • 2012-mazda3-skyactiv-f8
  • 2012-mazda3-skyactiv-f9

On entend parler depuis quelques temps de cette nouvelle technologie SkyActiv que Mazda introduira peu à peu dans tous ses véhicules. Pour l’instant, la première à subir ce traitement est la Mazda3. Mais avant d’évaluer le résultat de cette « révolution » selon Mazda, laissez-moi vous expliquer un peu en quoi consiste cette technologie.

 

  • 2012-mazda3-skyactiv-f1
  • 2012-mazda3-skyactiv-f2
  • 2012-mazda3-skyactiv-f3
  • 2012-mazda3-skyactiv-f4
  • 2012-mazda3-skyactiv-f5
  • 2012-mazda3-skyactiv-f6
  • 2012-mazda3-skyactiv-f8
  • 2012-mazda3-skyactiv-f9

La conduite

SkyActiv = comment faire mieux avec la technologie actuelle

Mazda n’a jamais été un constructeur reconnu pour fabriquer des voitures avares en essence, au contraire même. Afin de palier à cette observation, Mazda a repensé le concept même du moteur à combustion en plus de revoir tous les autres éléments que comporte une voiture : transmission, châssis, carrosserie, suspension, etc. Le but premier est d’offrir un véhicule avec un rendement énergétique parmi les meilleurs de l’industrie, sans toutefois utiliser une technologie hybride.

Tout d’abord, les ingénieurs de Mazda se sont attaqués à la motorisation. Afin d’améliorer le rendement du moteur de 2,0 litres, ils se sont concentrés sur la réduction des pertes énergétiques en diminuant le diamètre de la chambre de combustion et en créant des pistons avec une cavité au sommet. Et il ne faut pas oublier l’ajout de l’injection directe. Ces changements augmentent le taux de compression de façon significative, dépassant même le 12 :1 (contrairement au taux habituel qui varie de 10 :1 à 11,5 :1 selon les voitures), tout en utilisant de l’essence ordinaire. Certaines applications futures de cette technologie afficheront des taux de 14 :1 ! De plus, un nouveau design du système d’échappement a été ajouté à la motorisation SkyActiv afin de réduire la chaleur créée par ce haut taux de compression. La puissance annoncée dans la Mazda3 est de 155 hp (gain de 7) et de 148 lb-pi (gain de 13). Et comme si cela n’était pas assez, le niveau de friction des pistons avec les cylindres a été réduit de 10%. Bref, Mazda prétend que les émissions de Co2 ont été abaissées de 15% et les gains en consommation d’essence peuvent atteindre 20%.

Le moteur n’est pas le seul à avoir été repensé. Les deux transmissions offertes (manuelle ou automatique, les deux à six rapports) sont maintenant plus légères, compactes, efficaces et rapides dans leur changement de rapports. Les changements concernant la Mazda3 s’arrêtent là mais sachez qu’il s’agit seulement d’un avant-goût de ce que cette nouvelle philosophie nous réserve. Avec le nouveau Mazda CX-5 qui arrivera sur le marché au courant de l’année 2012, on observera alors que le traitement SkyActiv sera aussi appliqué aux châssis, suspensions et carrosserie afin de réduire le poids et augmenter la rigidité. Bref, une meilleure consommation d’essence avec un plus faible poids ainsi qu’un meilleur comportement routier.

Bon, revenons à notre Mazda3…

La théorie, c’est bien beau mais quel est le résultat au quotidien? Tout d’abord, malgré les augmentations tout de même mineures au niveau de la puissance et du couple, on note des accélérations plus soutenues. Les reprises sont définitivement meilleures avec un couple que l’on ressent immédiatement à bas régime. Donc de ce côté, c’est mission accomplie par rapport à la motorisation 2.0 litres des versions GX et GS. Notez que la version GT demeure équipée du moteur 2,5 litres. Le comportement de cette motorisation SkyActiv fait légèrement penser aux moteurs diesel. En effet, en conduite plutôt tranquille, jamais la motorisation ne monte plus haut que 2000 trs/min et la transmission s’assure d’effectuer des changements rapides afin de maintenir le régime moteur au plus bas. Le résultat est une expérience différente des autres petits 4 cylindres sur le marché qui ont souvent besoin de monter plus haut en régime afin d’offrir des accélérations adéquates pour la conduite urbaine.

Un autre aspect où l’on note une amélioration est au niveau du comportement routier. La transmission étant plus rapide, il est clair que la voiture offre un plaisir de conduite amélioré. La direction semble plus vive et la suspension démontre moins de roulis. Donc le Vroom-Vroom est bien présent !

Par contre, il faut savoir que je n’ai jamais réussi à reproduire les côtes de consommation affichées par Mazda. Selon Transport Canada, cette Mazda3 SkyActiv ne consomme pas plus qu’une Volkswagen Golf TDi sur la route. Votre humble serviteur n’a jamais réussi à atteindre ce chiffre de 4,9 litres/100 km, tout comme lors de mon essai de la Ford Focus 2012 qui affiche une consommation similaire sur route. En bout de ligne, en conduite mixte (ville et route), j’ai par contre noté une consommation d’essence moins importante avec le 2.0 litres SkyActiv versus le moteur 2.0 litres habituel. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’économie représente 20% mais plutôt un bon 10% et même 15% par moment, ce qui n’est pas négligeable. Considérant la modique somme pour accéder à cette nouvelle technologie, je la recommande sans hésitation malgré une économie à la pompe moins élevée que ce que Mazda prétend. Et de plus, vous vous retrouverez avec une voiture qui offre un plaisir de conduite légèrement plus élevé. Bref, le meilleur des deux mondes !

Conclusion

Et pour le reste?

Pour ce qui est de l’habitacle et du format de la Mazda3, il s’agit essentiellement de la même voiture qui est sur notre marché depuis 2010. La disposition des commandes est toujours aussi intéressante et la conception de la planche de bord est dynamique. Les principaux cadrans ont par contre été révisés afin d’offrir un éclairage différent. Le volume intérieur est bien mais par rapport à certains compétiteurs, le dégagement offert au niveau des jambes pour les passagers arrière devrait être amélioré car pour l’instant, il s’agit du plus gros point négatif de la Mazda3.

La différence la plus notable de cette version SkyActiv concerne le silence de roulement. La motorisation révolutionne beaucoup moins, diminuant ainsi de façon significative le nombre de décibels dans l’habitacle. J’ai été agréablement surpris par le faible niveau sonore!

J’ai bien hâte de voir les prochains produits qui afficheront une application complète de cette nouvelle façon de faire chez Mazda. Mais pour l’instant, ces changements s’annoncent intéressants car cette Mazda3 SkyActiv nous donne un aperçu prometteur de ce qui est à venir. Concernant sa disponibilité, et bien cette technologie n'est disponible pour l'instant que sur le modèle GS, soit en version Sport (à hayon) ou berline. Le prix débute à 18 995 $ pour le format berline et 19 995 $ pour le format à hayon. Donc la Mazda3 SkyActiv se situe tout juste entre la version de base GX (15 595 $) et la version GT (23 695 $).

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • Nouvelle technologie SkyActiv disponible à faible coût
  • Silence de roulement
  • Conduite dynamique
  • Bonnes performances
  • Economie d’essence réelle

Essai-auto a moins aimé : 

  • Espace pour passagers arrière (jambes)
  • "Sourire" de la grille avant toujours aussi étrange
  • Suspension un peu trop sèche

 

Fiche technique

Fiche Technique (Mazda3 SkyActiv)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Compacte
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 15 595$ - 25 895 $
Prix du modèle essayé 23 195 $
Transport et préparation 1 595 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cylindres
Cylindrée 2,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 155 ch.
Accélération 0-100 km/h 8.9 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 148 lb.pi@ 4100 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Oui
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 16 pouces
Dimension des roues 205/55
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Non
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 7,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 505 mm
Largeur 1 755 mm
Hauteur 1 470 mm
Empattement 2 640 mm
Garde au sol 155 mm
Poids à vide 1 350 kg
Volume du coffre 481 L
Capacité maximale de chargement 1 213 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km