la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Lincoln MKC 2015

Désireux depuis un certain temps de transformer complètement son image, la compagnie Lincoln nous présente désormais des modèles d’allure racée et surtout très rajeunis si l’on compare au bon vieux Lincoln Town Car du passé. Naturellement, son grand rival américain qu’est Cadillac a prit également la même tangente alors l’option du sur place menait tout droit vers une mort certaine. Le Lincoln MKC est donc issue de cette nouvelle philosophie.

Le MKC est un véhicule multisegment utilisant la plateforme Global C de Ford, la même que l’on retrouve chez le Ford Escape. Il n’est donc pas surprenant de voir autant de similarité au niveau des deux véhicules. Naturellement, le Lincoln est d’apparence beaucoup plus soignée. Pour notre part, nous avons eu droit au modèle le plus dispendieux, équipé du moteur Ecoboost de 2.3 litres et de toute la pléiade d’équipements technologiques dont nous aurons l’occasion de reparler.

 

Désireux depuis un certain temps de transformer complètement son image, la compagnie Lincoln nous présente désormais des modèles d’allure racée et surtout très rajeunis si l’on compare au bon vieux Lincoln Town Car du passé. Naturellement, son grand rival américain qu’est Cadillac a prit également la même tangente alors l’option du sur place menait tout droit vers une mort certaine. Le Lincoln MKC est donc issue de cette nouvelle philosophie.

Le MKC est un véhicule multisegment utilisant la plateforme Global C de Ford, la même que l’on retrouve chez le Ford Escape. Il n’est donc pas surprenant de voir autant de similarité au niveau des deux véhicules. Naturellement, le Lincoln est d’apparence beaucoup plus soignée. Pour notre part, nous avons eu droit au modèle le plus dispendieux, équipé du moteur Ecoboost de 2.3 litres et de toute la pléiade d’équipements technologiques dont nous aurons l’occasion de reparler.

 

La conduite


Au premier contact, j’ai été impressionné par la qualité des matériaux utilisés dans l’habitacle de ce petit véhicule de luxe. La qualité des cuirs utilisés est sans reproche, de même que les matériaux du tableau de bord qui sont impeccables. L’esprit que l’on s’attend d’un véhicule de luxe est tout à fait présent, le tout agrémenté d’un très bel éclairage ambiant la nuit. L’insonorisation est également sans reproche, ce qui procure une quiétude à bord du véhicule. Équipé en option de pneus de 19 pouces, le MKC procure une très bonne tenue de route. Son centre de gravité étant plus bas qu’un VUS traditionnel, on ressent vraiment les fruits de la recette d’un mélange entre ce type de véhicule et une voiture, ce qui nous donne un multisegment. Tellement que parfois, je faisais le saut en débarquant du véhicule à cause de la hauteur de celui-ci, mélangé à mon impression d’être dans une voiture.

Pour ce qui est des performances moteurs, notre MKC était muni de la plus grosse motorisation offerte, sois le quatre cylindres 2,3 litre Ecoboost. Ce dernier développe 285 chevaux et un couple de 305 lb-pi. Si on m’avait dit il y a une couple d’année que je conduirais un quatre cylindre aussi puissant, je ne pense pas que je l’aurais cru. Malheureusement, la puissance ne rime pas avec une sonorité virile car un quatre cylindres ne pourra jamais cacher sa vraie nature. Toutefois, les reprises sur l’autoroute sont impressionnantes et ce MKC ne vous laissera pas à court de puissance. La consommation d’essence est cependant à la hauteur de la puissance du moteur. Je m’en suis donc tenu à une consommation d’environ 12.7 litres aux 100 km pour une utilisation majoritairement urbaine. La bonne nouvelle c’est que cela est en ligne avec les chiffres annoncés par le manufacturier. Je dois toutefois souligner que le réservoir de seulement 58 litres nous force à passer à la station-service un peu trop souvent à mon goût.

Équipement technologique

Maintenant que nous avons parlé de mécanique, regardons un peu ce que le véhicule avait à nous offrir d’un point de vue électronique. Mon défi actuel est de savoir par où je vais commencer. Allons-y alors avec le premier gadget qui m’a sauté en plein visage, soit le contrôle de la trajectoire du véhicule. Il y a donc des capteurs sur le véhicule étant capable de détecter si on roule sur une ligne tracée sur le pavée. Si l’on s’approche d’une de ces lignes pleines ou pointillées,, une légère pression sera appliquée sur le volant afin de ramener le véhicule dans sa bonne trajectoire. La première fois que j’en ai fait l’expérience, je peux vous dire que j’ai resté pas mal surpris. Je dois toutefois dire que ce système fonctionne très bien. Il y a ensuite un régulateur de vitesse adaptatif. Ce type d’équipement n’est plus nouveau mais je le mentionne quand même car j’ai trouvé que celui-ci fonctionnait très bien. Il intervient de façon progressive et non saccadée. J’ai même fait le test pour voir comment il réagissait lors d’un arrêt complet. Il s’adapte donc à la décélération du véhicule qu’il précède et ce jusqu’à environ 5 km/h où il désactivera la fonction pour laisser le relai au conducteur. Je vous dirais qu’au début, j’avais le pied proche du frein mais j’ai appris à faire confiance à ce système. Il y a également l’aide au stationnement, introduit chez Ford il y a plusieurs années, et l’ouverture du hayon arrière avec le mouvement du pied. Pour gâter vos oreilles, notre modèle d’essai était équipé du système de son THX qui procure une puissance et une sonorité de grande qualité.

Au chapitre des irritants, je dois parler de la complexité de manipulations des diverses commandes du véhicules. Premièrement, toutes les fonctions offertes sur le volant sont très petites et entassées l’une sur les autres. Au bout d’une semaine, j’ai commencé à m’y habituer mais normalement, une ergonomie sans reproche ne demande pas autant d’adaptation. Il en va de même pour le reste des commandes que l’on accède via l’écran tactile. On doit encore une fois se concentrer pour trouver ce que l’on cherche et naturellement, cela détourne notre attention de la route. C’est peut-être pour cela que Lincoln ont bien pris soin d’ajouter un capteur anti-collision sur le véhicule.
Au catalogue maintenant, tout commence par le choix du moteur. La version dites de base avec un prix de départ 40 840 $ est offert avec le 2,0 litres Ecoboost qui développe tout de même 240 chevaux. Pour obtenir la version 2,3 litres, vous devrez alors dépenser 10 000 $ de plus. Ceci dit, personnellement je me contenterais des 45 chevaux de moins et j’investirais le 10 000 $ ailleurs.

Conclusion et autre commentaire

Voilà qui complète mon tour d’horizon du MKC. J’en garde un excellent souvenir. C’est un petit véhicule agréable d’utilisation et son design est innovateur. Je ne peux pas dire que je suis un fan des grilles avant de toute la lignée des Lincoln mais pour le reste, le MKC est selon moi très réussi et très intéressant dans la version de base.


Autres commentaires : Benjamin

Un multisegment Lincoln avec la même motorisation qu’offerte dans la nouvelle Mustang, à prime abord le concept semble intéressant. Et le résultat est lui aussi fort intéressant sur plusieurs aspects. La motorisation 2,3 Ecoboost est puissante et aucun « turbo lag » n’est présent. La conduite est tout de même agréable et confortable à la fois. Et quel bel habitacle, le gros luxe comme on dit! Tout à fait réussi jusqu’ici. Mais bon, je ne payerais pas 53 000 $ (prix de détail de la version en essai) pour un multisegment américain si petit, observation que l’on remarque rapidement au niveau du dégagement offert aux passagers arrière. Et surtout pas pour un Escape sur son « 36 » offert à plus de 50 000 $… quoi qu’un MKC de base avec quelques options peut être drôlement intéressant.

Fiche technique

 

Fiche Technique (MKC)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Multi-segments
Places assises 5
Nombres de portes 5
PRIX
Gamme de prix 40 840$ - 52 800 $
Prix du modèle essayé 52 800 $
Transport et préparation 1 675 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl. turbo
Cylindrée 2,3 litres
Puissance (ch@tr/min) 285 ch.
Accélération 0-100 km/h 7.0 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 305 lb.pi@ 2750 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 19 pouces
Dimension des roues 245/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 12,7 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 552 mm
Largeur 1 864 mm
Hauteur 1 657 mm
Empattement 2 690 mm
Poids à vide 1 798 kg
Volume du coffre 712 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui