la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Lincoln MKZ 2017

Nouveau visage

La gamme Lincoln tente depuis plusieurs années de se refaire une image plus moderne. La nomenclature des véhicules fut changée afin de remplacer des noms qui évoquaient le passée par des noms constituées de lettres. On faisait encore toutefois un certain clin d’œil au passé en utilisant les lettres MK dans la nomenclature des nouveaux modèles puisque les versions plus luxueuses de la marque possède l'acronyme Mark. Ainsi étaient donc nées les MKZ, MKX et MKC. Ces véhicules arboraient un look moderne avec une grille avant assez distinctive. Cette grille n’a pas plus à tous dès son lancement. Parfois, il faut laisser du temps au design pour gagner le cœur des amateurs. C’est un peu ce qui s’est passé avec le nouveau design de la grille avant chez Lexus. Il faut croire que c’est une deuxième tentative chez Lincoln. La nouvelle MKZ 2017 possède donc une grille avant redessinée qui est fort réussie. Essai-auto.com a fait l’essai du MKZ à quelques reprises depuis son lancement, voyons ce que le modèle nous réserve en plus de cette nouvelle grille.

  • 2017_lincoln_mkz_essai-auto
  • 2017_lincoln_mkz_interior
  • 2017_lincoln_mkz_rear-seat
  • lincoln-mkz-2017-dashboard
  • lincoln
  • mkz-2017-2
  • mkz
  • porte

Nouveau visage

La gamme Lincoln tente depuis plusieurs années de se refaire une image plus moderne. La nomenclature des véhicules fut changée afin de remplacer des noms qui évoquaient le passée par des noms constituées de lettres. On faisait encore toutefois un certain clin d’œil au passé en utilisant les lettres MK dans la nomenclature des nouveaux modèles puisque les versions plus luxueuses de la marque possède l'acronyme Mark. Ainsi étaient donc nées les MKZ, MKX et MKC. Ces véhicules arboraient un look moderne avec une grille avant assez distinctive. Cette grille n’a pas plus à tous dès son lancement. Parfois, il faut laisser du temps au design pour gagner le cœur des amateurs. C’est un peu ce qui s’est passé avec le nouveau design de la grille avant chez Lexus. Il faut croire que c’est une deuxième tentative chez Lincoln. La nouvelle MKZ 2017 possède donc une grille avant redessinée qui est fort réussie. Essai-auto.com a fait l’essai du MKZ à quelques reprises depuis son lancement, voyons ce que le modèle nous réserve en plus de cette nouvelle grille.

  • 2017_lincoln_mkz_essai-auto
  • 2017_lincoln_mkz_interior
  • 2017_lincoln_mkz_rear-seat
  • lincoln-mkz-2017-dashboard
  • lincoln
  • mkz-2017-2
  • mkz
  • porte

La conduite

La conduite

Le dernier modèle de MKZ à l’essai était caractérisé par un focus optimum sur le confort de roulement et la sensation de souplesse offerte aux occupants. Plutôt porté à plaire aux personnes ne recherchant pas une conduite sportive et une sensation de conduite omniprésente, le MKZ offrait un roulement doux, agréable, prévisible, sur et confortable. La nouvelle calandre nous annonçait peut-être un peu de changement côté conduite mais ce n’est pas le cas. Le MKZ 2017 offre les mêmes caractéristiques de conduite qu’en 2014. Tout l’aspect de la conduite est axé vers le confort. Les suspensions sont calibrées afin d’offrir un confort maximal aux occupants et ainsi le véhicule survole les anomalies de la route. Les routes cahoteuses sont soudainement beaucoup plus agréables. Par contre, le Lincoln MKZ 2017 démontre un certain roulis en virage. La tenue de route est tout de même intéressante une fois qu’on se familiarise avec le roulis. Les suspensions sont un peu plus molles mais sans l’être trop. Il n’y a donc pas d’effet de rebondissement si on frappe des bosses dans un virage. La direction est elle aussi axée vers le confort et filtre à peu près toutes les sensations de la route. On remarque aussi un effet de surmultiplication assez présent.

Côté motorisation, la MKZ à l’essai était munie du moteur à turbocompression quatre cylindres de 2 litres. Le moteur développe une puissance de 245 chevaux et un couple optimal de 275 lb-pi. Cette motorisation offre un très bon rendement. Elle est souple, puissante et tout de même assez économe en condition urbaine. Aussi surprenant que cela peut paraître, on aurait pu s’attendre à un meilleur rendement en économie d’essence sur la route mais la différence de consommation entre le milieu urbain et la route n’est pas aussi élevé que dans d’autres véhicules. La moyenne obtenue en conduite sur route fut de 9,5 litres aux 100 km et de 11,8l/100km en conduite urbaine. Quant aux accélérations, elles sont solides et franches. L’excellente insonorisation de l’habitacle pourrait vous jouer des tours car on ne ressent pas l’effet d’accélération et l’absence de bruit de la route ne nous indique pas la vitesse à laquelle on roule. Attention aux secteurs où il y a des photos radars car il sera facile de se surprendre à rouler plus rapidement qu’on le pense. La transmission automatique à six rapports effectue du bon boulot, les passages de rapports sont doux et assez rapides. La transmission ne se laisse pas surprendre et choisi le bon rapport sans trop hésiter.

À noter que la motorisation retrouvée dans la version 2014, soit le V6 de 3,7 litres développant 300 chevaux, n'est plus offerte dans le MKZ. Elle est remplacée par un V6 de 3 litres à turbocompression. Cette motorisation développe une puissance de 400 chevaux! C'est tout à fait surprenant de voir une telle motorisation dans une voiture où le confort est roi et maître à bord. Nous trépidons d'impatience quant à cet essai. Peut-être que la MKZ nous fera découvrir une personnalité cachée?

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • La souplesse de la motorisation 2.0 Ecoboost;

  • L’insonorisation de l’habitacle;

  • L’espace pour les passagers et les bagages;

  • Le souci du détail afin d’offrir une sensation de luxe au propriétaire;

  • La panoplie d’équipements offerts avec le véhicule;

  • Le confort pour les passagers lors de grands trajets.

Essai-auto a moins aimé :

  • Le manque de sensation au volant;

  • La suspension qui est toujours calibrée pour offrir un confort optimal;

  • La consommation moyenne d’essence sur autoroute qui est de 9,5 litres au 100km;

  • Le manque de support latéral des sièges;

  • La visibilité quasi nulle à l’arrière lorsque le toit panoramique est ouvert.

À l'intérieur

À l’intérieur

Si le confort est le principal objectif de la conduite, il l'est tout autant dans l'habitacle. La Lincoln MKZ 2017 est extrêmement bien insonorisée. Les bruits de vents et de roulement sont quasi imperceptible. En fait, un des résultats est que la sensation de vitesse est difficile à juger. Pour les occupants, l'habitacle est spacieux, confortable et luxueux. Les sièges en cuir sont confortables et les ajustements électriques permettent un ajustement optimal. Les sièges avant sont chauffés et climatisés. Cependant, j'aurais préféré un peu plus de support latéral. La planche centrale est, quant à elle, unique et garde le même design avec les commandes de la transmission automatique à gauche de l'écran principal. Cet écran est large est facile à consulter, et les commandes de la climatisation se retrouve juste en dessous. Le tout est ergonomique et facile à manipuler.

La MKZ 2017 est aussi munie du toit panoramique en option. Ce toit offre une luminosité maximal de l'habitacle. Son design teinté permet à la lumière de pénétrer à l'intérieur de l'habitacle mais réussi à filtrer une bonne partie de la chaleur qui pourrait en résulter. Le défaut de ce toit panoramique est qu'une fois ouvert, il obstrue presque complètement la vision vers l'arrière. Il ne vous reste que les miroirs de côté afin de voir vers l'arrière.

Conclusion

Conclusion

La MKZ 2017 est offerte à partir de 41 485$. À ce prix, le moteur 2 litres turbo est de série ainsi que la transmission automatique et la traction intégrale. L'intérieur est naturellement garni de cuir. Les autres modèles de la MKZ feront grimper le prix jusqu'au modèle Reserve munie de la motorisation V6 offert à partir de 48 881 $. Sachez cependant que les groupes d'options pourront aussi faire grimper le prix beaucoup plus haut. Le modèle à l'essai était équipé des groupes Toit panoramique (3450$) et technologie (2450$). Somme toute, la MKZ 2017 sait à qui elle plaira et les acheteurs recherchant ce type de véhicule ne sauront pas déçu puisque la voiture offre un bon confort, un luxe omniprésent et un design moderne et enfin réussi.

Fiche technique

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  MKZ
Marque :  Lincoln
Catégorie :  Luxe
Nombre de place assises : 5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 41 385 $ à 48 881 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  4 cyl turbo
Cylindrée : 2 litres
Puissance (ch) : 245 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 275 (lp-pi) @ 3000 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  6
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue : ND

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée ND

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui

Dimensions

Longueur : 4925 mm
Largeur : 2116 mm
Hauteur : 1476 mm
Empattement : 2850 mm
Volume du coffre : 436 L

Garanties

Générale :  4 ans / 80 000 km
Assistance routière : oui

Mots-clés: luxe