Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Land Rover Discovery Td6 2018 - La fin du cubisme

Rodrigo Rosales-List

L’aristocrate qui buvait de la piquette.

 
Pendant que la plupart des manufacturiers s’éloignent des motorisations diésel suite aux nombreux scandales récents, voilà que Land Rover tente de séduire le marché canadien avec son nouveau VUS familial au moteur à allumage par compression. Est-ce que ce dernier Discovery préserve l’héritage Land Rover, soit celui d’un véritable hors-route aux manières raffinées, ou est-ce que son sens de découverte a laissé place au confort banlieusard?
 
  • 01-IMG_0902
  • 02-IMG_0905
  • 03-IMG_0920
  • 04-IMG_0935
  • 05-IMG_0940
  • 06-IMG_0951
  • 07-IMG_0961
  • 08-IMG_0964
 

L’aristocrate qui buvait de la piquette.

 
Pendant que la plupart des manufacturiers s’éloignent des motorisations diésel suite aux nombreux scandales récents, voilà que Land Rover tente de séduire le marché canadien avec son nouveau VUS familial au moteur à allumage par compression. Est-ce que ce dernier Discovery préserve l’héritage Land Rover, soit celui d’un véritable hors-route aux manières raffinées, ou est-ce que son sens de découverte a laissé place au confort banlieusard?
 
  • 01-IMG_0902
  • 02-IMG_0905
  • 03-IMG_0920
  • 04-IMG_0935
  • 05-IMG_0940
  • 06-IMG_0951
  • 07-IMG_0961
  • 08-IMG_0964
 

La fin du cubisme

On pourrait argumenter que les VUS modernes ne sont pas aussi robustes que dans les générations précédentes, ils se sont ramollis. Finis sont les carrosseries sur cadre, les pneus à grosses coches, les différentiels verouillables et les suspensions surmontées. C’est en grande partie une bonne chose, car les VUS sont de plus en plus rapides, sécuritaires et confortables. En contrepartie, on continue graduellement à perdre le sens de l’aventure.
 
Les constructeurs automobiles savent très bien que la plupart de leurs VUS ne mettront jamais une roue dans la boue. Cependant, leurs publicités nous présentent souvent leurs véhicules comme des passe-partout utilitaires, facilitateurs d’expéditions. Land Rover en est un de ceux-là. Dans leurs articles promotionnels, Land Rover clame que tous ses véhicules sont des véritables hors-route aux manières raffinées, incluant leur nouveau véhicule sept passagers à vocation familiale, le Discovery.
 
Au premier coup d’œil, il difficile de croire que ce véhicule d’allure sobre et délicate, puisse s’aventurer hors des sentiers battus.  En termes de design, c’est un départ marqué entre ce véhicule et ses prédécesseurs. Ce n’est plus une livre de beurre carrée, aux angles droits et d’allure utilitaire, comme l’étaient les générations précédentes du Discovery ou même le LR3 et LR4. Autant que les anciens modèles se démarquaient dans le paysage automobile par leur carrure, ce nouveau Discovery se fond dans le décor. Ne soyez pas surpris si vos amis et famille le confondent avec un Ford Explorer.
 
Invitez vos amis à prendre place à bord du nouveau Discovery et les parallèles avec l’Explorer s’estomperont rapidement. La qualité des matériaux et l’assemblage sont sans reproche. Les cuirs sont de grande qualité, les appliques de bois sont en vrai chêne, et les poignées et boutons aux allures métalliques sont en aluminium.
 
Au niveau de l’ergonomie ce n’est pas aussi réussi qu’on le souhaiterait. Par exemple, le genou droit du conducteur entre en contact avec le coin carré de la console centrale, qui est en aluminium brossé. Sans doute vos genoux s’endurciront au fil des kilomètres. Un autre exemple, à l’avant, les appui-bras rabattables sont un incontournable de la marque britannique. Cependant, l’espace est étriqué et vous les trouverez dans le chemin, ou mal ajustés plus souvent qu’autrement. Une caractéristique que je prisais des modèles Land Rover précédents était que les boutons et commandes avaient été conçus de façon à être opérés facilement, même lorsqu’on portait des gants. Cette caractéristique semble avoir été mise de côté, car plusieurs des commandes sont assez petites, sans parler de la multitude de menus et commandes dans le complexe système d’info-divertissement, qui à défaut d’être convivial, était visuellement attrayant.
 
L’espace intérieur est un peu juste, surtout si l’on prévoit utiliser la troisième banquette pour les enfants sur une base quotidienne. Lorsque la troisième banquette est relevée l’espace pour les bagages est quasiment inexistant. Une fois assis, le confort des sièges, le silence de roulement et la qualité des matériaux rendront votre déplacement une expérience plaisante qui vous encouragera à voyager des longues distances.
 

Tous les gadgets sauf...

Notre Discovery en essai, avec ses 10 000$ d’options configurées, est une vraie vitrine technologique. On retrouve notamment quelques systèmes moins courants, tels qu’un module de surveillance pour détecter la fatigue du conducteur, le système de reconnaissance des panneaux de signalisation, la suspension pneumatique électronique, un parebrise avec des éléments chauffants, un superbe toit panoramique, accès à l’internet, de l’éclairage ambiant extérieur des silhouettes du Discovery, une chaîne audio de 825 watts et 14 haut-parleurs.
 
Tous les gadgets s’y trouvent, sauf les essentiels. Je me demande encore comment est-il possible qu’un véhicule Land Rover vendu au Canada ne soit pas équipé de série avec des sièges chauffants et un volant chauffant. Surtout lorsqu’on considère que le prix d’un Discovery de base est de 61 500$, et celui qu’on avait en essai frôlait les 90 000$. Il faut débourser 1 200$ de plus pour avoir ces nécessités. Inconcevable.
 
En parlant de prix, le nouveau Discovery se décline en quatre modèles qui varient dépendamment du choix de moteur. Vous aurez le choix entre un moteur à essence V6 suralimenté de 3,0 litres qui développe 340 chevaux et 332 lb-pi de couple; ou, un moteur diesel turbocompressé TD6 de 3,0 litres avec 254 chevaux et 443 lb-pi de couple.
 
Avec le moteur à essence, il est possible de choisir les modèles SE, HSE, HSE Luxury et First Edition, avec les prix de départ variant de 61 500$ à 82 500$ dépendamment du niveau d’équipement désiré. Une prime de 2 000$ est demandée pour le moteur diésel, et il est seulement disponible sur les modèles HSE et HSE Luxury.
 
Ayant mis le moteur diesel à l’épreuve, je suis porté à croire que c’est le meilleur choix des deux pour ce véhicule, malgré que les performances soient un peu inférieures. Le moteur diésel est allié à une transmission automatique huit vitesses. En termes d’accélération, le moteur diesel concède une longue seconde en accélération 0-100km/h au moteur à essence (8,1 sec diesel vs 7,1 sec essence). Cependant, l’immense couple du Td6 s’avère adéquat dans le quotidien et c’est un atout lorsqu’on tracte une charge, ou lorsqu’on sort des sentiers battus. À basse révolution, le bruit du moteur est quasi imperceptible, ce qui est un atout considérant le fait qu’il s’agit d’un moteur à allumage par compression qui bien pourrait se trouver sous un tracteur.
 
Le Discovery affiche une saine tenue de route qui inspire confiance. Sa suspension à long débattement nous aide à oublier l’état pitoyable de nos routes et le véhicule affiche peu de roulis de caisse lorsqu'on le plonge dans des courbes prononcées. Le véhicule possède une manette qui permet d’adapter le comportement du véhicule selon le type de surface, neige, gravier, boue, sable, etc.  Seul bémol, on souhaiterait un peu plus de puissance et un mode sport qui pourrait raffermir la suspension et la direction quelque peu.
 

Conclusion et fiche technique

 
Lors de notre essai, nous n’avons malheureusement pas eu le plaisir d’essayer les prouesses hors-route de ce nouveau Discovery. Cependant ses bonnes manières sur la route, la vitalité de son moteur diésel, sa suspension ajustable et ses multiples gadgets nous portent à croire que ce véhicule serait un bon compagnon d’aventure, même si on doit aller au-delà de l’asphalte. Peu de véhicules sept passagers peuvent le concurrencer à ce chapitre.
 
Les plus grands ennemis du Discovery sont son prix de vente, son look sobre, et la réputation de fiabilité de Land Rover. D’après-moi, un véhicule familial qui frôle les 90 000$ devrait être un véhicule sans compromis, et le Discovery demande qu’on lui accorde un peu trop de concessions.
 
 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Discovery 
Marque :  Land Rover
Version :  HSE Luxury Td6
Autres versions disponibles :  SE, HSE, HSE Lux
Catégorie :  VUS
Nombre de place assises :  7
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 61 500 $ à 89 747 $
Prix de la version à l'essai : 89 747 $
Transport et préparation : 2 722 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6 turbo diésel
Cylindrée :  3.0 litres
Puissance (ch) : 254 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 443 (lp-pi) 
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue : Non

Performances

Accélération 0-100 km/h 8.1 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 11 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui 
Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : oui 
Système d'avertissement de changement de voie : oui 
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : oui 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir 
Sièges chauffant avant : en option 
Sièges chauffant arrière : en option
Sièges climatisés non 
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui 
Troisième rangée oui 

Système Sonore

Capacité MP3 : oui 
Nombre de hauts-parleurs : 14
Puissance (watts) : 825 watts
Branchement auxiliaires : oui 
Système de divertissement arrière non
Port USB oui 
Connectivité Wi-FI oui 

Dimensions

Longueur : 4970 mm
Largeur : 2073 mm
Hauteur : 1846 mm
Empattement : 2923 mm
Garde au sol : Ajustable de 220 a 284 mm
Poids à vide : 3050 kg
Volume du coffre : 1137 L
Capacité maximale de chargement : 2406 L
Capacité de remorquage : 3500 Kg

Garanties

Générale :  4 ans, 80 000 km
Assistance routière : oui 
Perforation due à la corrosion :  6 ans, km illimité
 

Mots-clés: VUS luxe