Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

KIA Stinger GT Limited 2018

Rodrigo Rosales-List

L’habit ne fait pas le moine

La toute nouvelle KIA Stinger GT fait couler beaucoup d’encre. Si on se fie à la grande majorité des médias, il s’agit ici du nouveau standard pour une berline sport. Look d’enfer, puissance abondante, tenue de route étonnante; c’est la voiture qui permettra à KIA de rivaliser les meilleures allemandes et de changer l’ordre établi… Cependant, réussira-t-elle à piquer l’intérêt des acheteurs de berlines de luxe et dissiper les préjugés qu’existent envers cette compagnie mieux connue pour ses voitures à rabais?

  • 001-IMG_1432
  • 001_11-IMG_1429
  • 002-IMG_1424
  • 003-IMG_1461
  • 004-IMG_1437
  • 005-IMG_1453
  • 006-IMG_1442
  • 007-IMG_1467
  • 008-IMG_1446
  • 009_2-5B9377F6-E4CA-4F30-A2C5-04AA3ECAFC4A
  • 010-IMG_1440
  • 011-IMG_1470

L’habit ne fait pas le moine

La toute nouvelle KIA Stinger GT fait couler beaucoup d’encre. Si on se fie à la grande majorité des médias, il s’agit ici du nouveau standard pour une berline sport. Look d’enfer, puissance abondante, tenue de route étonnante; c’est la voiture qui permettra à KIA de rivaliser les meilleures allemandes et de changer l’ordre établi… Cependant, réussira-t-elle à piquer l’intérêt des acheteurs de berlines de luxe et dissiper les préjugés qu’existent envers cette compagnie mieux connue pour ses voitures à rabais?

  • 001-IMG_1432
  • 001_11-IMG_1429
  • 002-IMG_1424
  • 003-IMG_1461
  • 004-IMG_1437
  • 005-IMG_1453
  • 006-IMG_1442
  • 007-IMG_1467
  • 008-IMG_1446
  • 009_2-5B9377F6-E4CA-4F30-A2C5-04AA3ECAFC4A
  • 010-IMG_1440
  • 011-IMG_1470

Rendre à César…

Rien ne semble arrêter le duo KIA – Hyundai. Aucun lieu n’est sacré. Cette fois-ci, l’attaque est frontale envers les berlines sport de luxe, particulièrement les allemandes. Il faut savoir rendre à César ce qui revient à César. Quelle belle voiture qu’est cette nouvelle KIA Stinger GT! Elle est un véritable coup de maître du designer allemand Peter Schreyer, qui est le père de l'Audi TT. Genre de voiture qu’on retrouve sur des dessins de prototypes, mais qui voit rarement  sur la route. Longue et trappue, avec un énorme capot bien agencé avec le fameux « nez de tigre » Kia, des phares aux allures félines, des belles hanches athlétiques, un hayon profilé, de magnifiques roues 19po et quatre échappements… cette KIA pourrait facilement passer pour une Gran Turismo italienne. Ravissante, surtout en personne et surtout livrée en rouge comme notre voiture d’essai. C’est une voiture qui tente d’être discrète, mais qui crie performance tout au long.

Elle est à quelques détails près d’être l'une des plus belles carrosseries présentement sur le marché. À mon avis il y a quelques détails mineurs, et un détail important qui trahissent ses ambitions. Au niveau des détails mineurs, il y a en a un qu’une fois qu’on l’a remarqué on ne peut éviter de le voir : les feux arrière s’allongent sur les côtés de la voiture avec un long réflecteur de forme elliptique. C’est assez bizarre, car la forme de ce réflecteur ne s’agence pas avec aucune autre ligne sur la voiture – regardez le réflecteur latéral arrière sur une Stinger d’une couleur autre que rouge et vous ne la verrez plus jamais du même œil. L’autre détail que je qualifierais de faute est l’ajout de fausses entrées d’air plastiques sur le capot de la voiture. Ces faux appliqués bon marché n’ont aucunement leur place sur une voiture désireuse de percer le marché des berlines sport de luxe. Comme dit si bien la maxime de l’architecte Henry Sullivan : « La forme doit suivre la fonction ».

 

Copie conforme

Pour combattre Audi et BMW sur un pied d’égalité, KIA a dû munir sa Stinger GT d’une panoplie impressionnante de gadgets et de caractéristiques qu’on retrouve seulement dans des voitures de luxe généralement beaucoup plus dispendieuses. Affichage à tête haute, cuir Nappa, une chaine audio Harman Kardon avec 15 haut-parleurs aux grillages en métal, caméras 360 degrés, phares directionnels, plusieurs systèmes d’assistance à la conduite. Nommez-le système que vous voulez et je suis convaincu que vous le trouverez dans la Stinger GT Limited.

Un détail qui m'a fait sourire est la forme de la clé de cette Stinger. On dirait un détonateur de bombe, et vous appuyez sur le bouton avec votre pouce pour barrer la voiture. 

L’agencement matériaux et la disposition du tableau de bord sont remarquables à première vue. On ne se questionne pas sur la source d’inspiration. Les coréens n'ont aucune gêne. Vous remarquerez que les buses d’air rondes ont pratiquement été tirées de chez Mercedes, tandis que la disposition intérieure et le style du bras de vitesses sont des copies de chez Audi. Tant qu’à copier, aussi bien copier les meilleurs. Ceci étant dit, prenez place à bord et malgré la fidélité de la copie, vous le saurez que vous n’êtes pas dans une allemande. Le choix de certains plastiques, la qualité des tapis, l’insonorisation et certains détails d’assemblage trahissent les aspirations de berline de luxe de cette KIA.

 

La plus puissante


Au Canada, la Stinger se divise en deux modèles. La Stinger GT et la GT Limited. La seule différence entre les deux, à part le prix, est le niveau d’équipement car la motorisation est la même (46 095 $ pour la GT et 51 895 $ pour la GT Limited). Sur papier, KIA semble avoir trouvé la formule gagnante pour le Canada. Peu importe le modèle choisi, on aura droit à une berline sportive à hayon, avec traction intégrale et un moteur V6 double turbo de 3,3 litres qui produit 365 chevaux et 376 lb-pi de couple. C’est plus puissant qu’une BMW 440i Gran Coupé, qu’une Audi S5 Sportback et même qu’une Porsche Panamera V6. Chez nos voisins du Sud, ils ont droit aussi à une version propulsion (traction arrière) de la Stinger. Hélàs, pas de transmission manuelle dans aucun cas. À noter que pour 2019, une version 2.0T de 255ch vient se joindra à la gamme et le prix devrait être tout juste sous les 40 000$.

Tel que mentionné un peu plus tôt, les roues de base sont des jantes de 19 pouces. Elles sont enrobées de pneus Michelin Pilot Sport et accentuées par des étriers Brembo rouges. Le matériel roulant contribue certainement à donner une bonne dose de sportivité à cette berline, mais surtout il est utile pour caréner sa puissance. Enfoncez la pédale d’accélérateur et la voiture décolle sans hésitation, son couple maximale étant disponible dès les 1,300 tours/minute. Elle vous amènera à 100km/h en 4.9 secondes, avec un rugissement de moteur agréable, qui vous encourage à constamment écraser l’accélérateur.

C’est une voiture rapide, mais elle est facilement gérable; et si vous détectez un peu de déception dans cette phrase, c’est parce que je le suis un peu. Malgré que sur papier elle soit plus puissante que ses rivales allemandes, son temps d’accélération est un brin plus lent. La S5 Sportback boucle le 0-100 en 4,5 secondes, la Panamera V6 en 4,7 secondes et la BMW 440i Gran Coupe en 4,9 secondes. C’est comme si les chevaux n’étaient pas tous réveillés au décollage, et j’estime que ses 4 129 lbs jouent pour beaucoup.

Après avoir autant lu à son sujet, on dirait que je m’attendais à un peu plus. Un peu plus de communication et un peu plus de folie. Surtout pour une voiture qui a été peaufinée par l’ancien VP de la Division M de BMW, Albert Biermann, qui est maintenant l’exécutif responsable des voitures de performance chez Hyundai/KIA. On est loin de la brutalité d’une AMG et loin de la précision d’une M. Je comprends qu’on est loin en termes de prix aussi, mais la Stinger n’est pas aussi performante que je me l’imaginais. Ceci étant dit, elle est très plaisante à conduire, elle vous encourage à frôler les limites de vitesse, et elle est même confortable à haute vitesse, un excellent indicateur de la qualité de construction.

 

Conclusion


Ce n’est jamais facile de changer l’ordre établi ni de changer les habitudes des consommateurs. Cette Stinger GT n’est pas parfaite, mais elle est une vraie alternative aux berlines sport allemandes. Son intérieur fait encore un peu trop bon marché, son prix est un peu trop près des autres berlines de luxe et son badge n’invoque pas encore le pedigree ni le prestige de ses rivales. À mon avis, il repose-là le défi pour la Stinger GT: les gens sont encore fidèles à certaines marques et qu’on veuille ou pas, l’image de marque compte dans le choix d’un véhicule. Même avec toutes ses qualités, certains se verront mal expliquer à leurs amis qu’ils se sont achetés une KIA de plus de 50 000$. Ceci étant dit, c’est une excellente voiture et je souhaite sincèrement son succès.

Pour un chroniqueur passionné de conduite automobile, critiquer cette voiture et ce qu’elle représente est l’équivalent de se darder soi-même avec une aiguillon (stinger); et ce pour la simple et unique raison qu’on aimerait avoir plus de voitures comme celle-ci. Malgré nous, nous sommes entrés dans l’ère des VUS et de la voiture électrique. Donc, même si cette Stinger GT est un nouveau modèle, elle fait probablement partie d’une des dernières générations de berlines sport à combustion, et elle demeurera probablement comme l’une des seules berlines haute performance à moins de $50 000. Je comprends mieux maintenant pourquoi tous les autres chroniqueurs qui l’ont essayé avant moi lui ont fait un concert d’éloges. Malgré ses défauts, on se doit d’applaudir KIA de vouloir oser changer l’ordre établi : « Bravo KIA, votre Stinger est phénomenale! ».

Autres commentaires: Benjamin

Cette KIA Stinger n'est pas seulement jolie mais aussi tellement pratique. Ce format berline à hayon nous permet de remettre en question l'engouement actuel envers les VUS. Elle offre pratiquement autant d'espace tout en étant plus agréable à conduire et plus performante que certains VUS haut de gamme affichant un prix environ deux fois plus élevé. Tout comme mon collègue le mentionne, on n'a pas encore la sensation d'être dans une voiture haut de gamme derrière le volant. Il manque ce "je ne sais quoi" qui permettrait d'être réellement nez-à-nez avec la compétition européenne mais avec les dizaines de milliers de dollars économisés (à équipement égal), on lui pardonne bien des choses. Le plus gros défi pour KIA sera de convaincre les acheteurs de produits allemands d'entrer dans les concessionnaires KIA et magasiner leur Stinger à côté d'une Rio ou Soul. À mon avis, la création d'une section haut de gamme ou même d'une division unique serait bénéfique, tout comme Hyundai l'a fait avec la marque Genesis.

Autres commentaires : Eric

C’est tout de même assez rare que je me sente obligé d’ajouter mon grain de sel à une chronique de Rodrigo et de surcroit aux commentaires de Monsieur Cyr, mais voilà ce que j’ai constaté au volant de cette très belle Kia. J’ai eu l’occasion d’aller faire un aller-retour Gatineau-Dorval pour aller cueillir ma plus jeune et une copine à leur retour de la Grande-Bretagne et la grosse hatchback a bien englouti tous leurs bagages et offert à mes passagères confort et silence de roulement de classe affaires. Je ne crois pas que le Jaguar E-Pace aussi disponible pour cet aller-retour aurait fait mieux, ce qui augure plutôt bien pour la survie d’une berline sport à hayon dans notre univers VUS. Mon grain de sel? Pour que la Stinger rivalise la BMW 440 Gran Coupé ou l’Audi S5 Sportback, Kia devra lui faire perdre 200 kilos et un tel régime risque d’ajouter plus de 10 000$ à son étiquette. Voilà le « je ne sais quoi » qui manque à la Stinger pour vraiment aller frotter son museau de tigre aux BM et Audi de ce monde.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Stinger GT
Marque :  KIA
Version :  GT Limited
Autres versions disponibles :  GT
Catégorie :  berline à hayon
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  5
Gamme de prix : 46 095 $ à 51 895 $
Prix de la version à l'essai : 51 895 $
Transport et préparation : 1 785 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6 double turbo
Cylindrée : 3,3 litres
Puissance (ch) : 365 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 376 lp-pi @ 1 300 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue : non

Performances

Accélération 0-100 km/h 5.0 sec.
Quart de mile 13.3 sec. à 172 km/h
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 13.2 L/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui 
Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : oui 
Système d'avertissement de changement de voie : oui 
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : oui 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir 
Sièges chauffants  : oui 
Sièges climatisés oui 
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui 
Troisième rangée non

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 15
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière ND
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui

Dimensions

Longueur : 4 830 mm
Largeur : 1 870 mm
Hauteur : 1 400 mm
Empattement : 2 905 mm
Poids à vide : 1 873 kg
Volume du coffre : 660 L
Capacité maximale de chargement : 1 158 L

Garanties

Générale :  5 ans 100 000km
Assistance routière : oui 
Perforation due à la corrosion :  5 ans, km illimité

Mots-clés: Berline, Sport