la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Jeep Grand Cherokee Summit 2018

Le Jeep Grand Cherokee fut un des premiers VUS sur le marché. La première génération de Grand Cherokee remonte au début des années 90. Il a longtemps été un véhicule primé et désiré de la part des consommateurs. Avec les années, l'offre s'est accrue dans le marché des VUS et avec l'arrivée des marques plus luxueuses, le Jeep Grand Cherokee a vu sa popularité déclinée. Cela n'en faisait pas en véhicule moins intéressant pour autant. Au cours des dernières années, on a l'impression que ce sont plutôt les changements de restructurations qui ont été à l'avant plan. Laissons tout cela de côté, le Grand Cherokee roule encore sur les routes, il possède encore beaucoup de qualités. La version Summit à l'essai trônait au dessus de la hiérarchie Jeep il y a peu de temps, seule la version SRT la surpassait. C'est presque encore le cas, cependant Jeep a introduit la version Trackhawk en 2018 qui elle surpasse la version SRT.

  • Jeep_grandcherokee2018_1
  • Jeep_grandcherokee2018_10
  • Jeep_grandcherokee2018_11
  • Jeep_grandcherokee2018_2
  • Jeep_grandcherokee2018_3
  • Jeep_grandcherokee2018_4
  • Jeep_grandcherokee2018_5
  • Jeep_grandcherokee2018_6

Le Jeep Grand Cherokee fut un des premiers VUS sur le marché. La première génération de Grand Cherokee remonte au début des années 90. Il a longtemps été un véhicule primé et désiré de la part des consommateurs. Avec les années, l'offre s'est accrue dans le marché des VUS et avec l'arrivée des marques plus luxueuses, le Jeep Grand Cherokee a vu sa popularité déclinée. Cela n'en faisait pas en véhicule moins intéressant pour autant. Au cours des dernières années, on a l'impression que ce sont plutôt les changements de restructurations qui ont été à l'avant plan. Laissons tout cela de côté, le Grand Cherokee roule encore sur les routes, il possède encore beaucoup de qualités. La version Summit à l'essai trônait au dessus de la hiérarchie Jeep il y a peu de temps, seule la version SRT la surpassait. C'est presque encore le cas, cependant Jeep a introduit la version Trackhawk en 2018 qui elle surpasse la version SRT.

  • Jeep_grandcherokee2018_1
  • Jeep_grandcherokee2018_10
  • Jeep_grandcherokee2018_11
  • Jeep_grandcherokee2018_2
  • Jeep_grandcherokee2018_3
  • Jeep_grandcherokee2018_4
  • Jeep_grandcherokee2018_5
  • Jeep_grandcherokee2018_6

La conduite

La conduite

Le Grand Cherokee 2018 est offert avec plusieurs motorisations. Jeep offre un choix d'une motorisation V6, trois V8 et une motorisation diesel. L'acheteur ne peut être qu'emballé par un tel choix mais réalisera que deux des trois moteurs V8 ne sont offerts que dans les versions plus dispendieuses. Pour la version Summit à l'essai, le choix se résume au V6 Pentastar de 290 chevaux ou le V8 HEMI de 5,7 litres développant 360 chevaux et 390 lb-pi de couple. La version à l'essai était munie du moteur V8. Je ne vous apprends rien en disant que sa force brute permettra au Grand Cherokee d'accélérer de façon prompte et linéaire malgré le poids du véhicule. Les reprises sont fermes et puissantes, et la sonorité de cette motorisation est de la musique pour les oreilles. Le son guttural et rauque rugit dès qu'on sollicite le moteur. Sinon il est à peine perceptible et n'envahit pas inutilement l'habitacle. Le moteur HEMI est jumelé à une transmission automatique à huit rapports. Cette transmission s'acquitte assez bien de sa tâche et les rapports se passent avec douceur et régularité. Les reprises ne confondent pas la sélection des rapports mais le tout pourrait se faire un peu plus rapidement. Une des raisons pourquoi les transmissions automatiques sont maintenant conçues avec plus de rapport est pour améliorer l'économie d'essence. Je vous dirais que le Grand Cherokee 2018 ne fait pas très bonne figure à ce chapitre malgré les huits rapports de sa transmission et la présence d'une suspension à l'air qui abaisse le véhicule à haute vitesse afin d'améliorer son coefficient d'efficacité. J'ai obtenue une moyenne de 11 litres au 100 km sur l'autoroute. C'est quand même pas si mal pour un VUS imposant mais c'est en conduite urbaine que le tout se gâche. La moyenne obtenue lors de l'essai fût de 16.5 litres au 100 km tout en évitant une conduite agressive. En se laissant emporter par la sonorité et la puissance du HEMI, vous allez frôler les 20 litres/100 km!

La suspension pneumatique ajuste la hauteur ainsi que la fermeté des suspensions. Le véhicule s'abaissera donc sur l'autoroute afin d'augmenter son aérodynamisme. Le Grand Cherokee est aussi muni d'un mode sport. Lorsqu'il est activé, les suspensions se raffermissent afin de donner une performance accrue en virage. Les suspensions réussissent bien à maîtriser la masse en virage et ainsi le roulis est acceptable et la tenue de route est agréable pour un VUS. En mode normal, le Grand Cherokee offre plutôt un comportement routier axé sur le confort. Les suspensions, malgré les roues de 20 pouces à profil bas, réussissent à bien gérer les imperfections de la route.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • la puissance de la motorisation;
  • le comportement routier autant en mode sport qu'en mode normal;
  • le confort de l'habitacle;
  • l'interface UConnect plaisant et efficient;
  • l'espace offert aux passagers

Essai-auto a moins aimé

  • le consommation d'essence en conduite urbaine;
  • le prix élevé du véhicule à l'essai;
  • le bouton pour refermer le coffre petit et mal situé
  • la dépréciation et fiabilité de la marque sous la moyenne

À l'intérieur

À l'intérieur

Cette génération de Grand Cherokee a déjà 7 ans. On a vu à plusieurs améliorations au courant des années. Le confort des sièges et de l'habitacle a toujours été au rendez-vous et cet aspect est encore un atout du véhicule. Son côté pratique grâce à l'espace offert et ses nombreux équipements n'est pas non plus remis en cause. Jeep s'est déjà fait reproché l'utilisation de matériaux plastiques de moindre qualité mais ce n'est pas du tout le cas dans le version Summit. Les matériaux sont de qualité et l'assemblage l'est tout autant avec cet habitacle très bien insonorisé. Les bruits de vent et bruits de la route sont très bien maîtrisés. Les occupants jouissent d'une panoplie d'équipements incluants des sièges chauffants à l'avant et l'arrière, l'interface UConnect afin de gérer le large écran de 8,4 pouces, etc. Il ne faut aussi pas oublier les nombreux éléments de sécurité passifs et actifs tel l'alerte de collision, l'avertissement de changement de voie, etc.

La version à l'essai était aussi équipé de quelques ensembles optionnels tel le système de divertissement à l'arrière et de l'ensemble de cuir signature. Les sièges sont d'un confort sans reproche, et la qualité et le design sont hors de toute critique.C'est seulement mon portefeuille qui commence à trouver que le prix est de moins en moins abordable. La version Summit est offerte à partir de 69 195$ (moins la remise de 5000$ actuellement offerte par Jeep). En ajoutant donc les 7150$ d'options et le transport, on se retrouve avec une facture avoisinant les 80 000$. A ce prix, le Grand Cherokee Summit se retrouve donc en compétition directe avec plusieurs marques de luxe allemandes et japonaises.

Conclusion et Fiche technique

Conclusion

La gamme des Grand Cherokee jouit d'une belle réputation auprès des amateurs de VUS. Sa réputation est mérité et Jeep offre le Grand Cherokee en plusieurs versions cette année dont la nouvelle Trackhawk avec sa motorisation de plus de 700ch que nous aurons probablement la chance d'essayer sous peu. Cette nouvelle version est offerte à partir de 110 345$! Elle possède un V8 suralimenté et fait passer la version SRT pour une tortue...La version de base quant à elle est offerte à partir de 44 895$. Avec cinq versions entre la version de base et la version Summit à l'essai, vous trouverez sûrement votre compte.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Grand Cherokee
Marque :  Jeep
Version :  Summit
Autres versions disponibles :

 Laredo, Limited, Trailhawk,

SRT, Trackhawk, etc

Catégorie :  VUS
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 44 195 $ à 110 315 $
Prix de la version à l'essai : 76 000 $
Transport et préparation : 1895 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V8
Cylindrée : 5.7 litres
Puissance (ch) : 345 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 390(lp-pi)
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue : ND

Performances

Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 16.5 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée non

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière oui
Port USB oui
Connectivité Wi-FI non

Garanties

Générale :  3 ans / 60 000 km
Assistance routière : oui

Mots-clés: VUS