la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Jeep Renegade 2016

Le tout nouveau Jeep Renegade en surprendra plus d’un tant par son audace que par ses origines. Issu de la Fiat 500L, ce diminutif 4x4 est fabriqué en Italie et sa version Trail Hawk prétend pouvoir s’aventurer hors route. Mais cela en fait-il nécessairement un Jeep?

 

  • jeep-renegade-2016-f1
  • jeep-renegade-2016-f2
  • jeep-renegade-2016-f3
  • jeep-renegade-2016-f4
  • jeep-renegade-2016-f5
  • jeep-renegade-2016-f6
  • jeep-renegade-2016-f7
  • jeep-renegade-2016-f8

Le tout nouveau Jeep Renegade en surprendra plus d’un tant par son audace que par ses origines. Issu de la Fiat 500L, ce diminutif 4x4 est fabriqué en Italie et sa version Trail Hawk prétend pouvoir s’aventurer hors route. Mais cela en fait-il nécessairement un Jeep?

 

  • jeep-renegade-2016-f1
  • jeep-renegade-2016-f2
  • jeep-renegade-2016-f3
  • jeep-renegade-2016-f4
  • jeep-renegade-2016-f5
  • jeep-renegade-2016-f6
  • jeep-renegade-2016-f7
  • jeep-renegade-2016-f8

Design

Jeep vient s’ajouter à la liste des manufacturiers qui vous proposent de petits VUS dont la popularité ne cesse de grandir auprès des consommateurs toujours à la recherche d’originalité dans leur choix automobile. Le Renegade affronte ainsi le Mazda CX3, le Honda HRV, le Kia Soul, le duo GM composé de la Chevrolet Trax et le Buick Encore et finalement sa cousine, la Fiat 500X. Par contre, aucun de ces véhicules ne peut prétendre vous amener hors route alors que le Renegade vous y invite en autant que vous ayez choisi la version Trail Hawk. À la limite on pourrait avancer que Jeep avait déjà le Compass et le Patriot dans sa gamme de petits VUS mais le Renegade semble vouloir boxer dans une catégorie de poids plus légère que ses confrères.

Des airs de famille Jeep

Je dois avouer que notre Renegade en essai a suscité plusieurs commentaires suivis de questions quant à ses origines, son design et ses capacités hors route. Qualifié de petit « Tonka cute » par certains ami(e)s et collègues qui n’avaient pas l’intention de prêter quelconque intérêt pour ce petit VUS, je me suis prêté au jeu de l’avocat du diable en soulignant les efforts des concepteurs pour intégrer le plus de détails associés depuis toujours à la marque Jeep. La calandre se rapproche le plus de la Jeep US Army de 1941 avec de gros phares ronds et sa grille à sept ouvertures verticale et le parechoc simple muni de crochets de remorquage surdimensionnés.  L’arrière n’est pas en reste puisque le design rétro va jusqu’à aller chercher le célèbre X qui ornait le réservoir d’essence extérieur du modèle original et l’insérer à l’intérieur des feux carrés à l’arrière du Renegade. La carrure des flancs et des portières, l’angle plutôt droit du parebrise, le hayon simple et les porte-à-faux courts donnent au véhicule un air utilitaire mais pas sévère ni austère. Le traitement réservé aux glaces latérales vient alléger et moderniser l’ensemble tout en contribuant à aérer l’espace intérieur. Encore au nom du design Jeep a voulu donner au Renegade une touche de grand air emprunté au Wrangler en proposant un toit ouvrant à panneaux amovibles et non rétractables. Une fois l’opération complexe terminée, les panneaux doivent être rangés dans une enveloppe et attachés au plancher de la soute à bagages. C’est long, laborieux et cela bouffe de précieux litres cube d’espace dans la soute déjà un peu juste en plus de jouer les devinettes avec la météo. Si l’orage menace, prenez-vous d’avance en comptant quelques longues minutes pour remettre le tout en place. Nous avons aussi noté que les panneaux en matière plastique réagissent aux variations de température et peuvent émettre des craquements par temps froid.

L’intérieur est tout aussi réussi que l’extérieur et propose aussi plusieurs rappels aux origines de la toute première Jeep. En plein centre au-dessus de l’écran du système U Connect on peut voir les mots « Since 1941 » gravés dans la planche de bord, les contours des haut-parleurs sont marqués du logo Jeep, soit deux cercles et les sept fentes de la grille et on retrouve ainsi ces touches nostalgiques un partout à l’intérieur de l’habitacle. Le volume intérieur est bien aménagé et quatre adultes peuvent y prendre place sans trop se plaindre du confort des sièges ou du bruit lors de longs trajets. La planche de bord est simple, claire et d’une bonne ergonomie. Le système UConnect doit se contenter d’un écran de 6,5 pouces si vous optez pour la navigation et s’avère un des meilleurs de l’industrie.

Sur la route

Un comportement Jeep

La version Trail Hawk est de loin la plus intéressante des versions du Rengade pour quiconque désire s’aventurer hors route de temps à autres. Munie de plaques de protection pour la transmission, le réservoir de carburant, la boite de transfert et les éléments de suspension avant; de pneus tout terrain; d’un système de sélection de modes 4x4 pour la neige, la boue, le sable et les roches et qui peut être verrouillé; d’un système d’aide au départ en pente et d’un limiteur de vitesse en pente; le Trail Hawk a de sérieuses prétentions et prend le dessus sur tous ses rivaux dans la catégorie des petits VUS. Mais, malgré son équipement et ses prouesses, le Renegade ne pourra pas suivre un Wrangler en terrain extrême. 

Cela dit, en utilisation plus civilisée le Renegade tire très bien son épingle du jeu en proposant une agilité en milieu urbain qui vous fera sourire en allant faire vos courses. Relativement silencieux, ce petit VUS repose sur des suspensions ferme mais bien calibrées qui absorbent sans broncher les trous et bosses de nos rues et boulevards mais le grand débattement de ses suspensions nécessaire à la conduite hors route produit plus de roulis en virage que ses concurrents. Le moteur 2,4 litres Tiger Shark est souple si un peu bruyant à haut régime et produit assez de puissance pour amener quatre adultes, leurs bagages et même une remorque de 900 kilos en toute quiétude. La boite ZF à neuf rapports permet une consommation raisonnable de 11,5 litre aux cent km en ville mais réagit trop lentement aux sollicitations de l’accélérateur si bien que l’expérience en devient parfois désagréable. Sur autoroute, le Renegade Trail Hawk consommera environ 8,5 litres aux cent kilomètres. Il faut aussi noter que les versions de base équipées du quatre cylindres turbo de 1,4 litre peuvent être livrées en version manuelle six rapports mais en traction avant seulement. Toutes les versions à traction intégrale sont munies du Tiger Shark atmosphérique de 2,4 litres.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • Comportement sur route relativement confortable étant donné le gabarit;
  • Modes de traction intégrale multiples et bien adaptés à plusieurs types d’environnements;
  • Véhicule agile en milieu urbain;
  • Moteur 2,4l Tiger Shark plus puissant que la concurrence;
  • Système U Connect parmi les meilleurs de l’industrie;
  • Espace intérieur bien conçu.

Essai-auto a moins aimé :

  • Panneaux de toit amovibles et non rétractables sont encombrants une fois retirés et prônes aux craquements lorsqu’en place;
  • Boite automatique à neuf rapports lente à réagir;
  • Attention au coût des ensembles d’options.

Conclusion

Un petit Jeep à petit prix?

Bien que le Renegade soit le plus petit Jeep de la gamme ce n’est pas le moins cher puisque cet attribut revient au Patriot avec son prix de base de 15 245$. Proposé en quatre versions on retrouve le Renegade Sport proposé à compter de 19 995$, vient ensuite le North à 25 995$, le Rengade suit à 31 145$ et finalement tout au haut de la pyramide nous avons le modèle Limited à 32 295$. Notre Renegade Trail Hawk comptait à peu près tous les ensembles d’options au catalogue et présentait une facture de 37 830$.  En y ajoutant les frais de transport de 1 695$ on approche les 40 000$ pour un petit VUS. Ça fait cher le kilo! Il est certainement plus sage de limiter son choix d’ensembles comme les sièges de cuir, la climatisation bizone, les décalques noirs sur le capot et les bas de caisse, le toit amovible et la navigation et ainsi épargner plus de 5 000$. Quoiqu’il en soit, Jeep propose un véhicule pratique et amusant aussi bien en milieu urbain que sur les sentiers et qui saura faire sa place sur le marché.

Autres commentaires

Benjamin

À part son look vraiment différent de la compétition, je m'attendais à peu de choses de ce Renegade. Après quelques jours derrière le volant, je dois avouer que j'en suis ressorti avec un constat positif. Si l'on fait abstraction de sa consommation plus élevée que la moyenne de la catégorie et de sa transmission parfois hésitante, on apprécie rapidement les qualités de ce petit VUS. Ses capacités hors route sont de loin supérieures aux rivaux et il peut tirer une charge plus importante que ces derniers, tout en offrant un volume intérieur surprenant. Il est réellement un véhicule à considérer.

Fiche technique

 Fiche Technique (Renegade Trail Hawk)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : VUS
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 19 995$ - 32 295 $
Prix du modèle essayé 37 830 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cylindres
Cylindrée 2,4 litres
Puissance (ch@tr/min) 180 ch.
Accélération 0-100 km/h 9.0 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 175 lb.pi@ 3900 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 9
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 215/65
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 10,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 232 mm
Largeur 2 023 mm
Hauteur 1 689 mm
Empattement 2 570 mm
Poids à vide 1 381 kg
Volume du coffre 525 L
Capacité maximale de chargement 1 438 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km
Assistance routière Oui