la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Infiniti QX60 hybride 2014

Changement de nom mais même vocation

Tous les véhicules Infiniti changent de nomenclature pour 2014. Ainsi, les voitures (débutant par Q) pourront être différenciées des VUS et multisegments (débutant par QX). Donc, le VUS d’Infiniti basé sur le Nissan Pathfinder, le JX35, devient donc le QX60.  La réelle nouveauté est plutôt au niveau d’une nouvelle version hybride qui est offerte au catalogue. Disponible pour quelques milliers de dollars supplémentaires, cette version peut théoriquement offrir une économie d’essence de plus de 20% par rapport à la version non-hybride que nous connaissons depuis 2013, tout en offrant les mêmes performances. Tout ceci semble très beau sur papier mais au quotidien, est-ce vraiment le cas? Je peux tout de suite vendre la mèche et vous dire que l’économie d’essence observée sera au mieux de 10% par rapport à la version V6 non-hybride. Voyons voir tout cela ensemble.

  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f1
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f2
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f3
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f4
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f5
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f6
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f7

Changement de nom mais même vocation

Tous les véhicules Infiniti changent de nomenclature pour 2014. Ainsi, les voitures (débutant par Q) pourront être différenciées des VUS et multisegments (débutant par QX). Donc, le VUS d’Infiniti basé sur le Nissan Pathfinder, le JX35, devient donc le QX60.  La réelle nouveauté est plutôt au niveau d’une nouvelle version hybride qui est offerte au catalogue. Disponible pour quelques milliers de dollars supplémentaires, cette version peut théoriquement offrir une économie d’essence de plus de 20% par rapport à la version non-hybride que nous connaissons depuis 2013, tout en offrant les mêmes performances. Tout ceci semble très beau sur papier mais au quotidien, est-ce vraiment le cas? Je peux tout de suite vendre la mèche et vous dire que l’économie d’essence observée sera au mieux de 10% par rapport à la version V6 non-hybride. Voyons voir tout cela ensemble.

  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f1
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f2
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f3
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f4
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f5
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f6
  • 2014-infiniti-qx60-hybrid-f7

À l'intérieur

Bienvenue à bord

Mettons de côté l’aspect technique et débutons par l’habitacle. Le QX60 offre tout le luxe auquel on pourrait s’attendre. Son équipement de série est complet et la liste des options disponibles peut même le transformer en l’un des plus technologiquement avancé sur le marché. La conception de la planche de bord est à la fois agréable à l’œil et tout de même ergonomique, malgré un grand nombre de boutons un peu partout. La position de conduite se trouve facilement et on remarque immédiatement que l’on est assis moins haut que plusieurs autres VUS et multi-segments. Donc certains aimeront, d’autres non. Pour ma part, j’ai bien aimé ce format tout au long de ma semaine d’essai, peu importe si j’étais seul ou bien lors de salle comble avec 7 personnes au total.  L’espace n’est jamais vraiment un problème avec ce véhicule. Les sièges de la deuxième rangée peuvent s’ajuster de plusieurs façons afin d’augmenter le confort et l’espace des occupants, ou bien pour faciliter l’accès à la troisième rangée qui offre un volume surprenant. En effet, deux adultes peuvent y accéder et y loger sans problème. On ne peut en dire autant de plusieurs véhicules offerts actuellement. Bref, il est difficile d’en demander plus à un véhicule à vocation familiale.

Vive la technologie

Tel que je le spécifiais précédemment, ce véhicule est superbement équipé de série, et ce QX60 peut être livré avec une pléiade de gadgets électroniques. Le modèle à l’essai incluait plusieurs groupes d’options (les ensembles privilège, technologie, divertissement, et aides à la conduite) qui faisaient grimper le prix jusqu’à plus de 60 000 $. Mais considérant la longue liste de gadgets et d’équipement, on peut légèrement mieux digérer cette somme. En effet, on y retrouve un écran de visualisation du périmètre avec fonction de détection des objets en mouvement et système de sonar avant et arrière procurant une vue de 360 degrés, deux écrans arrière de 7 pouces pour le visionnement de DVD, système audio Bose 5.1 à 15 haut-parleurs, sièges chauffés et climatisés sur la première rangée, sièges chauffés sur la seconde rangée, toit vitré aux deuxième et troisième rangées, système de prévention et de détection de sortie de voie, la reconnaissance vocale et j’en passe.

Il est certain que toutes ces fonctions demandent une certaine adaptation car des boutons, il y en a plusieurs. Mais rapidement, on se rend compte que l’ergonomie est excellente, aidant de beaucoup l’utilisation de tous ces accessoires. Malheureusement, comme on le remarque souvent, certains de ces systèmes ne peuvent fonctionner lorsque la voiture est ensevelie de sel, glace ou neige. Il faut donc régulièrement laver ces capteurs si l’on désire que tous ces groupes technologiques fonctionnent adéquatement.

La conduite

Motorisation hybride et comportement routier

Généralement, Infiniti nous présente des véhicules ayant une certaine dose d’adrénaline et un caractère sportif. Dans le cas de ce VUS, il est évident que cette dose a été laissée de côté. Vraiment, on se croit plutôt au volant d’un VUS de Lexus ou Buick. La suspension est molle et manque de fermeté. Dans les courbes, on ressent le poids élevé du véhicule et il est difficile de trouver un plaisir de conduite sur un tracé sinueux. D’un autre côté, ça m’étonnerait que les familles considérant un tel véhicule placent le plaisir de conduite dans le haut de leurs exigences et besoins. Reste que le Mazda CX-9 ou l’Acura MDX font beaucoup mieux à ce niveau.

Alors que la version V6 offre 265 ch et 248 lb-pi de couple, cette version hybride affiche tout de même 250 ch et aussi 243 lb-pi. Bref, très similaire sur papier et aussi au niveau des accélérations et reprises. Par contre, quand on soulève le capot, la différence est importante. Dans cette version hybride, le V6 a laissé sa place à un 4 cylindres 2,5 litres avec un compresseur volumétrique (« supercharged »). À lui seul, il produit 230 ch. Donc, le petit moteur électrique de 15 kW ajoute environ 20 ch au groupe motopropulseur. Tout comme toutes les versions du QX60,  la transmission CVT s’occupe de transmettre la puissance aux roues avant ou de façon intégrale comme dans le cas de notre véhicule d’essai. La transmission effectue un bon travail mais elle est parfois lente à effectuer sa tâche. L’élément qui est le plus agaçant avec cette transmission est ce temps mort lors d’un départ arrêté. Il faut au moins une bonne seconde avant que l’on sente une vraie poussée vers l’avant, même si l’accélérateur est enfoncé au plancher. On s’y habitue mais c’est un élément nettement négatif et souvent observé avec les transmissions CVT dans des véhicules lourds. J’aurais cru que le moteur électrique aurait aidé à ce niveau lors des départs mais ce n’est pas le cas. D’ailleurs, il faut noter qu’il n’est pas possible de se déplacer en mode uniquement électrique comparativement à certains autres véhicules hybrides offerts.

Les différences de la version hybride

Ce groupe motopropulseur hybride est aussi performant que le V6 mais on ressent tout de même un manque de fluidité lors de son utilisation. C’est difficile à décrire mais on a l’impression que ce n’est pas aussi sophistiqué que ce dont on devrait s’attendre d’un véhicule de plus de 60 000 $. Lorsqu’il fait froid en hiver, les démarrages laissent émettre certains sons étranges durant les quelques minutes que le véhicule se réchauffe. Et au niveau de la consommation d’essence durant mon essai hivernal, je n’ai pas réussi à faire mieux qu’une moyenne qui oscillait entre 12.5 et 13 litres par 100 km. Lors de mon dernier essai du JX35 (V6), j’avais obtenu une moyenne de 13.5 litres par 100 km. D’accord, cet essai fût réalisé en été mais on remarque que l’économie de plus de 20% annoncé par Infiniti est impossible à réaliser au quotidien.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

- polyvalence de l'habitacle

- accès facile à la troisième banquette

- équipement de série et options disponibles

- puissance adéquate pour un véhicule familial

- suspension confortable

- habitacle silencieux et luxueux

Essai-auto a moins aimé :

- prix trop élevé avec les options

- mauvaise visibilité arrière (merci à la caméra de recul)

- consommation d'essence plutôt moyenne pour un véhicule hybride

- transmission CVT lente lors d'un départ

- comportement routier molasse pour un véhicule Infiniti

Conclusion

Bref, si vous aimez ce QX60, allez-y avec la version V6 qui est plus fluide et évitera la complexité d’un système hybride qui ne semble pas amener une économie d’essence substantiel. De plus, évitez de le remplir d’options qui feront grimper la facture au-delà des 60 000 $. Cette somme est alors beaucoup trop élevée et il est mieux d’y aller avec les versions offertes pour moins de 50 000 $. Une autre option intéressante existe si le format du véhicule vous convient : le Nissan Pathfinder. Son prix est plus abordable et il offre le même espace et niveau de polyvalence. À vous d’y voir!

Fiche technique

 

Fiche Technique (QX60 hybride)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : VUS
Places assises 7
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 42 450$ - 64 945 $
Prix du modèle essayé 64 945 $
Transport et préparation 1 995 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl. hybride
Cylindrée 2,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 250 ch.
Accélération 0-100 km/h 8.2 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 243 lb.pi@ 4300 trs/min
Transmission variable continue Oui
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 235/55
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Puissance : 13 watts
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 12,9 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 989 mm
Largeur 1 960 mm
Hauteur 1 750 mm
Empattement 2 900 mm
Garde au sol 165 mm
Poids à vide 2 005 kg
Volume du coffre 453 L
Capacité de remorquage 1 585 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 4 ans / 80 000 km
Assistance routière Oui