la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Hyundai Ioniq électrique 2017 - Design

Lorsque j'étudiais en administration, les professeurs de gestion et de marketing aimaient répéter qu'il y avait deux types d'entreprise lorsqu'on parle d'innovation. Le premier type crée la vague et sont souvent seuls dans leur créneaux, et il y a ceux qui surfent la vague. Il ne faut pas être pris au creux de la vague. Et si vous êtes pour surfer, autant vous assurer que votre produit est à point puisque vous bénéficiez des leçons chèrement acquises par vos compétiteurs. En matière d'hybride, Hyundai a choisi la deuxième option et s'en tire assez bien puisque ses produits sont de qualités et présentent des performances adéquates. Hyundai se lance maintenant pleinement dans l'aventure électrique avec la Ioniq 2017. Cette version sera disponible en trois versions : hybride, électrique et hybride branchable.

 

  • 2017_hyundai_ioniq_1
  • 2017_hyundai_ioniq_11
  • 2017_hyundai_ioniq_12
  • 2017_hyundai_ioniq_13
  • 2017_hyundai_ioniq_4
  • 2017_hyundai_ioniq_5
  • 2017_hyundai_ioniq_7
  • 2017_hyundai_ioniq_8

Lorsque j'étudiais en administration, les professeurs de gestion et de marketing aimaient répéter qu'il y avait deux types d'entreprise lorsqu'on parle d'innovation. Le premier type crée la vague et sont souvent seuls dans leur créneaux, et il y a ceux qui surfent la vague. Il ne faut pas être pris au creux de la vague. Et si vous êtes pour surfer, autant vous assurer que votre produit est à point puisque vous bénéficiez des leçons chèrement acquises par vos compétiteurs. En matière d'hybride, Hyundai a choisi la deuxième option et s'en tire assez bien puisque ses produits sont de qualités et présentent des performances adéquates. Hyundai se lance maintenant pleinement dans l'aventure électrique avec la Ioniq 2017. Cette version sera disponible en trois versions : hybride, électrique et hybride branchable.

 

  • 2017_hyundai_ioniq_1
  • 2017_hyundai_ioniq_11
  • 2017_hyundai_ioniq_12
  • 2017_hyundai_ioniq_13
  • 2017_hyundai_ioniq_4
  • 2017_hyundai_ioniq_5
  • 2017_hyundai_ioniq_7
  • 2017_hyundai_ioniq_8

Design

Design

Basé sur la plateforme globale de Hyundai appelé SuperstructureTM, la Ioniq offre des dimensions et une conduite similaire à l'Elantra. À la base, on peut même dire que leurs designs extérieurs sont similaires. Lorsqu'on les regarde de face ainsi que de profil, elles ont des airs de famille. Le design arrière est quant à lui plus distinctif. La Ioniq 2017 électrique (version à l'essai) offre pratiquement autant d'espace intérieur que l'Elantra alors il est possible de loger cinq passagers confortablement. Tout comme les autres modèles dans la catégorie des compactes, les longs déplacements avec trois passagers à l'arrière peuvent s'avérer moins confortables mais pour les déplacements urbains, c'est plus que convenables. Mon covoiturage pour les pratiques de soccer a donc pu s'effectuer sans problème. En fait, les filles étaient plutôt impressionnées par la voiture. Certaines m'ont mentionnées préférer celle-ci à ma voiture puisqu'elle avait davantage d'espace à l'arrière pour les jambes puisque le plancher est plat. Il est aussi évident que rouler dans une voiture verte est très bien vu par les ados et qu'ils seront aussi prêt à faire quelques sacrifices sachant qu'ils donnent un coup de pouce à la planète. C'est donc au niveau du coffre arrière que l'espace est moins grand que celui d'une compacte dite régulière. Les sacs d'équipements doivent être entassés et s'ils sont trop grands et trop nombreux, ils devront être sur les genoux de leur propriétaires durant le trajet. Ce ne fut pas notre cas mais je peux certainement imaginer une telle situation puisque le coffre est logeable mais pas autant que celui d'une compacte. Quant aux sièges de la Ioniq, ils sont confortables et les passagers avant peuvent bénéficier d'un ajustement électrique et la position de conduite se trouve facilement. Les sièges étaient chauffants à l'avant ainsi que le volant dans la voiture d'essai. Le motif du tissu des sièges est moins réussi par contre, peu de gens l'ont trouvé sympathique. Le design de ces sièges insuffle donc un look quelconque à un habitacle gnéralement réussi.

Les matériaux et la finition sont des plus intéressants. Le tableau de bord est une belle trouvaille avec un affichage électronique simple et efficace. Il est facile pour le conducteur de consulter l'information au niveau de la vitesse, l'autonomie de la batterie et la consommation d'électricité. La présentation est réussie de ce côté. La console centrale est elle aussi réussie avec son tableau d'affichage qui ne diffère pas des autres modèles de la marque. Cette affichage est claire, facile à consulter. Les commandes audios s'opèrent facilement, et les informations sur l'autonomie, l'emplacement des bornes de recharges les plus proches ainsi que sur le trajet sont des plus utiles. Les commandes de la climatisation sont de types classique et sont situés sous l'écran principal. La Ioniq se différencie au niveau du design des commandes de la voiture. Le sélecteur de vitesses est situé entre les deux sièges. Son design unique est esthétique et vous demandera un peu d'adaptation mais au bout de quelques jours, on trouve plus instinctivement où se situe les boutons « D » et « R ».

La conduite

La conduite

Commençons par parler de ce qui différencie la Ioniq dans sa conduite. Son accélérateur dégressif demande une bonne dose d'adaptation mais une fois qu'on s'y est fait, on se demande pourquoi les autres voitures ne fonctionnent pas de cette façon. Mais qu'est-ce qu'un accélérateur dégressif? La voiture affichera des accélérations proportionnelles à la force utilisée sur l'accélérateur tout comme une voiture normale. Par contre, la voiture ralentira aussi proportionnellement à la force utilisée pour relâcher l'accélérateur. Oui vous avez bien compris, la voiture freine lorsqu'on relâche l'accélérateur! Vous serez donc assez surpris lors des premiers kilomètres. La conduite d'une Ioniq demande donc une précision absolue et constante sur la force exercée sur l'accélérateur. Vous ferez la même gaffe que moi et relâcherez trop rapidement l'accélérateur. La voiture freinera donc avec aplomb. Et puis au fil des kilomètres, la nature humaine opérant, on s'habitue. Et puis le résultat est qu'on appuie presque plus jamais sur la pédale de frein. Cette dernière devient quasi inutile. On ne s'en sert que pour arrêter la voiture sur les derniers mètres.

Pourquoi un tel accélérateur me demandez-vous? Et bien pour plusieurs raisons. Premièrement, plus vous serez constant, plus l'autonomie de votre voiture augmentera. Deuxièmement, il est plus facile de regénérer la batterie avec ce type d'accélérateur. Vous obtenez donc doublement des façons d'augmenter l'autonomie de votre batterie. Hyundai nous indique une autonomie de 200km pour la Ioniq. Après une semaine à bord, je peux vous dire que ce chiffre est conservateur si votre conduite est adaptée. Même l'utilisation du chauffage n'entache pas l'autonomie de la batterie de façon significative. Dans mon cas, la perte d'autonomie fut de 10km. La température un peu au-dessus du point de congélation aidait sûrement, il faudrait donc voir par température sous les -20°C l'effet sur la batterie...

Les performances de la Ioniq sont plus qu'acceptables. Vous n'aurez jamais de difficulté à suivre le trafic. Je dirais même que les dépassements sont assez faciles. Les accélérations sont effectuées avec aplomb, le couple du moteur étant instantané et la Ioniq se faufile avec plaisir. Les accélérations sont aussi faciles à vitesse lente qu'à vitesse élevée. Bref, une vitesse de croisière sur l'autoroute se maintient sans effort.

Le comportement routier de la voiture est similaire à celui d'une autre compacte. On a misé sur cet aspect chez Hyundai et les résultats y sont définitivement présents. Il est clair que les pneumatiques sont choisies pour réduire la friction de roulement et non pour les performances. Tout de même, la Ioniq se débrouille assez bien en courbe. La voiture est maniable, prévisible et stable en virage. Se sont les bosses et trous en virage qui la prennent un peu au dépourvu puisqu'elle aura tendance à bondir un peu plus que souhaité. Par contre, la suspension gère très bien les nombreuses imperfections de la route.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • le comportement routier de la voiture;

  • la puissance du moteur électrique;

  • l'autonomie de la voiture et sa consommation d'électricité;

  • le design intérieur;

  • l'espace pour les passagers

  • son prix de base.

Essai-auto a moins aimé :

  • le motif sièges en tissu;

  • l'espace de chargement dans le coffre arrière;

  • vision arrière limitée.

Conclusion et fiche technique

Conclusion

La Ioniq électrique 2017 sera en vente bientôt. Son prix de base est de 35 649$ auquel on doit retrancher les subventions gouvernementales. La version pleinement équipée est vendue à partir de 41 849$. Avant de juger le prix, comparons un peu. Le prix de base d''une Toyota Prius hybride est tout juste sous les 30 000$; le prix d'une Nissan Leaf est de 33 998$ et son autonomie est d'environ 30 km de moins que la Ioniq; le prix d'une Chevrolet Volt est de 38 590$, et la Bolt est offerte à 42 895$. Il devient donc évident que Hyundai a plutôt bien situé le prix de sa Ioniq. De plus, les nombreuses qualités de cette voiture en font un choix de premier plan dans la catégorie des voitures vertes.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Ioniq
Marque :  Hyundai
Version :  
Autres versions disponibles :  
Catégorie :  EV
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 35 649 $ à 41 849 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  Électrique
Puissance (ch) : 88 kW
Couple (lb.pi@tr/min) 138 lb-pi

Performances

Autonomie 200 km
recharge 110V 24h
recharge 240V 4h 24 min
recharge 450V 33 min

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Tissu
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : en option
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable non
Troisième rangée ND

Dimensions

Longueur : 4470 mm
Largeur : 1820 mm
Hauteur : 1445 mm
Empattement : 2700 mm
Poids à vide : 1435 kg

 

 

Mots-clés: verte