la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Hyundai Elantra 2017

L’inévitable rapport qualité/prix

Les fabricants se vouent une lutte féroce dans la classe des compactes en offrant de plus en plus de contenu et de luxe que jamais auparavant et le consommateur ne peut qu’en sortir gagnant. La guerre entre les nouvelles Civic et Elantra reprend de plus belle cette année et Hyundai voudrait bien en sortir vainqueur. Arrivée en 2011, la version précédente de l’Elantra avait fortement impressionné tant par ses lignes fluides et dynamiques que par son niveau d’équipement face à la concurrence. Mais depuis ce temps la classe a grandement évolué si bien que nos trois premiers choix de la catégorie pour 2016 sont allés à la Mazda3, la Honda Civic et la Kia Forte qui ont impressionné soit pour l’homogénéité de leur design, du plaisir de les conduire ou de l’équipement offert. Hyundai entend faire sa place dans ce palmarès en 2017 en proposant une Elantra complètement revue et redessinée et en offrant toujours plus de luxe pour une voiture de ce segment. Par contre, la stratégie de départ ne tient plus la route puisque la gamme de prix de l’Elantra joue dans le même registre que celui de ses concurrentes et son modèle le plus huppé se retrouve au sommet des prix du segment. Offerte en six versions s’échelonnant du modèle de base L offert à 15 999$ à la version Ultimate hyper équipée et proposée à 28 799$, Hyundai offre aussi des versions LE, GL, GLS et Limited aussi variées qu’intéressantes.

  • 2017-hyundai-elantra-f1
  • 2017-hyundai-elantra-f2
  • 2017-hyundai-elantra-f3
  • 2017-hyundai-elantra-f4
  • 2017-hyundai-elantra-f5
  • 2017-hyundai-elantra-f6
  • 2017-hyundai-elantra-f7
  • 2017-hyundai-elantra-f8

L’inévitable rapport qualité/prix

Les fabricants se vouent une lutte féroce dans la classe des compactes en offrant de plus en plus de contenu et de luxe que jamais auparavant et le consommateur ne peut qu’en sortir gagnant. La guerre entre les nouvelles Civic et Elantra reprend de plus belle cette année et Hyundai voudrait bien en sortir vainqueur. Arrivée en 2011, la version précédente de l’Elantra avait fortement impressionné tant par ses lignes fluides et dynamiques que par son niveau d’équipement face à la concurrence. Mais depuis ce temps la classe a grandement évolué si bien que nos trois premiers choix de la catégorie pour 2016 sont allés à la Mazda3, la Honda Civic et la Kia Forte qui ont impressionné soit pour l’homogénéité de leur design, du plaisir de les conduire ou de l’équipement offert. Hyundai entend faire sa place dans ce palmarès en 2017 en proposant une Elantra complètement revue et redessinée et en offrant toujours plus de luxe pour une voiture de ce segment. Par contre, la stratégie de départ ne tient plus la route puisque la gamme de prix de l’Elantra joue dans le même registre que celui de ses concurrentes et son modèle le plus huppé se retrouve au sommet des prix du segment. Offerte en six versions s’échelonnant du modèle de base L offert à 15 999$ à la version Ultimate hyper équipée et proposée à 28 799$, Hyundai offre aussi des versions LE, GL, GLS et Limited aussi variées qu’intéressantes.

  • 2017-hyundai-elantra-f1
  • 2017-hyundai-elantra-f2
  • 2017-hyundai-elantra-f3
  • 2017-hyundai-elantra-f4
  • 2017-hyundai-elantra-f5
  • 2017-hyundai-elantra-f6
  • 2017-hyundai-elantra-f7
  • 2017-hyundai-elantra-f8

Design

Un air de famille

La dernière-née adopte le design de la marque en proposant des lignes empruntées à la Sonata et la Genesis telles une calandre décidément plus angulaire, des flancs sculptés arborant des plis de carrosserie plus ciselés et une ligne de toit profilée. À l’arrière, Hyundai persiste et signe en proposant des formes tout aussi angulaires et des feux biseautés très bien intégrés à l’ensemble. Si vous appréciez le look de la Sonata, l’Elantra vous plaira assurément tellement les deux modèles se ressemblent.

On le note souvent mais les voitures grossissent constamment et l’Elantra ne fait pas exception à la règle en prenant quelques centimètres ici et là mais heureusement pas trop de poids. Par contre, Hyundai a su profiter au maximum des dimensions de la voiture pour y aménager un intérieur et un coffre particulièrement volumineux. Des adultes de grandes tailles pourront prendre place à l’avant comme à l’arrière sans trop rechigner en autant qu’on limite l’accès à quatre individus. L’installation de sièges pour enfant ou d’appoint se fait aisément et la grande ouverture des portières arrière facilite la tâche aux parent pressés de se rendre à la garderie. Notre modèle d’essai était une version Limited dotée d’une sellerie de cuir un peu décevante parce que manquant de souplesse. Ces cuirs sont montés sur des assises de siège trop molles et qui conséquemment n’offrent pas assez support. Autre accroc à un intérieur qui se veut tout de même accueillant est l’utilisation de plastiques durs sur certaines surfaces comme la bordure de portière où on y dépose souvent le coude, le couvercle du coffre à gant et la console centrale. J’ai bien apprécié par contre la simplicité, l’élégance et surtout la convivialité de la planche de bord et de l’instrumentation. Tout est à portée de main, les commandes sont intuitives et l’ergonomie générale est sans reproche.

La conduite

Citadine avant tout

Une berline compacte de ce prix se veut avant tout d’être pratique, relativement luxueuse et capable de vivre en ville et sur autoroute sans ruiner son propriétaire. Contrairement à certaines de ses rivales, l’Elantra (outre la version de base qui offre une boite manuelle) ne dispose que d’une seule motorisation soit un quatre cylindres de 2,0 litres produisant 147 chevaux et 132 livres de couple jumelé à une très bonne boite automatique à six rapports. L’ensemble est relativement économe de carburant puisque j’ai constaté un très louable 5,6 L/100km sur autoroute à vitesse de croisière raisonnable et 9,2 en ville. C’est bien mais il y a un compromis à payer pour cette économie soit le manque de puissance du moteur lors de manœuvres de dépassement sur routes secondaires où on entend les révolutions-moteur monter sans pour autant y associer une accélération franche. Rien de tragique mais il faut vraiment le prendre en considération. En ville par contre, la combinaison moteur/boite convient parfaitement pour autant qu’on choisisse le mode Sport pour augmenter la nervosité de la motorisation. Le mode Eco ne va que satisfaire ceux et celles qui ne se soucient de l’économie de carburant tant il engourdit littéralement la conduite et le mode normal se situe bien entendu entre les deux autres.

Hyundai déroge encore au chapitre des suspensions par rapport à ses rivales en utilisant un essieu rigide à barre de torsion à l’arrière et non une suspension indépendante. Il en résulte un comportement routier qui laisse perplexe puisque le réglage des amortisseurs est plutôt rigide donnant l’impression de conduire une voiture au comportement sportif mais qui tape fermement sur les imperfections de la route et qui malgré tout n’inspire pas confiance en conduite un peu plus rapide. Lors de mon essai de la Jetta de base proposée à moins de 20 000$ munie de jantes d’acier de 15 pouces et de pneus d’hivers, j’ai constaté un comportement tout autre où la voiture absorbait les chocs de la chaussée sans broncher et permettait une conduite franchement plus allumée. L’Elantra avec de très jolies jantes de 17 pouces et une meilleure monture pneumatique n’arrive tout simplement pas à donner un comportement routier aussi intéressant.

Hyundai propose une panoplie de systèmes de sécurité active et passive sur l’Elantra comme le freinage d’urgence automatisé, le régulateur de vitesse adaptatif et les capteurs d’angle mort mais contrairement à la Civic, ne les offre que sur ses modèles Limited et Ultimate. Il faut aussi faire la part des choses car les manufacturiers ont adopté des approches différentes pour diffuser à grande échelle toute cette technologie et l’acheteur a intérêt à pousser sa recherche avant de faire son choix.

Conclusion

Ce n’est que lorsque l’on compare l’Elantra à ses rivales les plus sérieuses qu’on arrive à se faire une juste idée de son véritable rapport qualité/prix tant ce segment regorge de voitures extrêmement compétentes.  À sa défense, Hyundai propose aussi une voiture très compétente et je suis certain que le manufacturier trouvera un grand nombre d’acheteurs à la recherche d’une voiture compacte bien assemblée, au goût du jour et dotées des dernières avancées en matière de sécurité mais à des prix un peu moins alléchants que dans le passé. Hyundai semble avoir pleinement confiance en ses moyens pour affronter les ténors du segment à prix égal si ce n’est pas tout à fait à armes égales.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :
• Habitacle et coffre volumineux
• Simplicité, élégance et convivialité de la planche de bord
• Économie de carburant
• Bonne boite automatique à six rapports
• Excellente garantie de base

Essai-auto a moins aimé :
• Utilisation de plastiques de qualité moindre sur certaines surfaces
• Confort des sièges avant sur de longs parcours
• Un seul moteur proposé
• Calibration des suspensions à revoir

 

Fiche technique

Fiche Technique (Elantra)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Compacte
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 15 999$ - 28 799 $
Prix du modèle essayé 26 695 $
Transport et préparation 1 750 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cylindres
Cylindrée 2,0 litres
Puissance (ch@tr/min) 147 ch.
Accélération 0-100 km/h 9.0 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 132 lb.pi@ 4500 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission manuelle (nombre de rapports) 6
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 215/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 7,6 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 550 mm
Largeur 1 800 mm
Hauteur 1 435 mm
Empattement 2 700 mm
Poids à vide 1 350 kg
Volume du coffre 407 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 5 ans / 100 000km
Assistance routière Oui

Mots-clés: compacte