la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Honda Odyssey Touring 2018

La soucoupe spatiale des Jetson

La Honda Odyssey a été complètement redessinée pour 2018. Dans cette nouvelle génération vous ne trouverez pas de moteur électrique, ni de traction intégrale, ni de module de décollage et atterrissage vertical. Alors, est-ce que les changements apportés seront suffisants pour répondre aux besoins des familles du futur?

 

  • 01-IMG_1116
  • 02-IMG_1122
  • 03-IMG_1124
  • 04-IMG_1130
  • 05-IMG_1132
  • 06-IMG_1134
  • 07-IMG_1112
  • 08-IMG_1101

La soucoupe spatiale des Jetson

La Honda Odyssey a été complètement redessinée pour 2018. Dans cette nouvelle génération vous ne trouverez pas de moteur électrique, ni de traction intégrale, ni de module de décollage et atterrissage vertical. Alors, est-ce que les changements apportés seront suffisants pour répondre aux besoins des familles du futur?

 

  • 01-IMG_1116
  • 02-IMG_1122
  • 03-IMG_1124
  • 04-IMG_1130
  • 05-IMG_1132
  • 06-IMG_1134
  • 07-IMG_1112
  • 08-IMG_1101

Design et technologies

 Les parents qui sont de ma génération se rappelleront de la famille Jetson. Les aventures télévisées de cette famille américaine du futur nous faisaient souvent rêver de voitures volantes, robots ménagers et maisons dans le ciel; c’était tout un contraste avec les Pierreafeu qui jouaient peu avant ou après.

C’est difficile à dire qu’est-ce que George et Jane Jetson choisiraient comme véhicule s’ils devaient en choisir un aujourd’hui. Une chose est certaine : avec leurs deux enfants Judy et Elroy, ainsi qu’avec leur robot ménager Rosie et leur chien Astro qui les accompagnent partout, une fourgonnette serait certainement un choix judicieux pour la famille Jetson. Est-ce qu’une Honda Odyssey 2018 pourrait être la solution pour une famille branchée comme les Jetson? Allons-voir.

Au premier coup d’œil, tant au véhicule qu'à sa fiche technique, les différences sont subtiles entre la génération précédente et cette cinquième génération. Au niveau du design extérieur, Honda nous parle d’une évolution progressive, ce qui se traduit par une nouvelle calendre, de nouveaux phares DEL et quelques lignes plus aiguisées rendant son design quelque peu plus moderne et plus sportif. Vous remarquerez que Honda, en peinturant en noir une partie du pilier D, a tenté de capturer cette apparence de toit qui « flotte » qui est bien à la mode (voir la nouvelle Maxima, ou le Lexus RX, ou un Range Rover Evoque, etc..). C’est difficile de faire mieux avec une fourgonnette donc je pense que les Jetson pourront s’y faire.

Cependant, c’est ce qu’on ne voit pas qui fait la différence dans le design de cette nouvelle Odyssey. Honda a déployé tout un arsenal aérodynamique. Pour commencer, ils ont muni le parechoc de l’Odyssey de grillages qui se ferment partiellement ou automatiquement, tout dépendamment de la météo, ou de la température du radiateur, ou de la vitesse, ou même en fonction du poids remorqué. Les essuie-glaces sont cachés sous une partie du capot, les rétroviseurs sont sculptés, on retrouve un aileron à l’arrière et ils ont couvert le dessous du véhicule avec des plaques aérodynamiques qui dirigent l’air. Toutes ces modifications contribuent à réduire la traînée aérodynamique ce qui améliore l’économie de carburant et réduit le bruit du vent. Je crois que les Jetsons seraient aussi impressionnées par ça.

Ce qui risque d’impressionner les Jetson encore plus c’est l’habitacle de cette Odyssey. C’est une vraie limousine familiale, surtout lorsqu’on choisit le modèle Touring. L’intérieur est spacieux, flexible et luxueux. En termes d’espace, l'Odyssey peut accueillir confortablement jusqu'à huit passagers. C’est sensiblement les mêmes dimensions que la génération précédente, sauf qu’on a gagné quelques litres de volume de chargement dans la valise. En termes de flexibilité, les sièges peuvent être configurés de mille et une façons pour répondre aux besoins. La deuxième rangée, en plus de coulisser vers l'avant et vers l'arrière, peut aussi s'ajuster latéralement de cinq façons différentes. Enlever les sièges requiert quand même une bonne force et un peu de patience, mais c’est relativement facile. L'accès aux sièges de la troisième rangée est très adéquat et même des adultes pourront s’y assoir.

La qualité des matériaux et la disposition des commandes et des espaces de rangement sont sans reproche. Il y a quelques plastiques durs, mais en général la plupart des surfaces qu’on touche sont d’excellente qualité. Au niveau de la finition, j’ai été surpris de voir certains panneaux du tableau de bord qui étaient mal emboités ou mal alignés (voir photos). Il est possible que notre véhicule de presse soit un modèle de préproduction, mais c’est à souhaiter que ça ne soit pas un problème dans les véhicules de série.

Les Jetson se sentiront à la maison avec toutes les technologies et gadgets qu’on retrouve à bord de cette nouvelle Odyssey. Même Rosie, le robot ménager des Jetson, trouvera son compte avec le système d’aspirateur intégré qui se trouve à l’arrière de la Odyssey : le HondaVAC. La différence technologique entre l’ancienne et la nouvelle génération est impressionnante. Au centre du tableau de bord, un grand écran multimédia est greffé et non seulement il est compatible avec Apple Car Play et Android Auto, il s’opère de façon très semblable à ces systèmes. Une multitude d’applications sont au bout de vos doigts : une calculatrice, un fureteur, la météo, et même deux applications super amusantes : CabinWatch, une caméra jour et nuit pointée sur vos passagers et CabinTalk, un système de sonorisation de la voix du conducteur, qui vous permet de jouer au capitaine d’avion avec vos passagers. De plus, avec l’application CabinControl vous pourrez contrôler certaines fonctions de votre fourgonnette, telles que les verrous de porte et la climatisation à partir de votre appareil mobile, et ça vous permet aussi d’obtenir certaines informations telles que la quantité d’essence restante dans le réservoir. Le seul bémol à toute cette technologie est qu’elle est une source de distraction pour le conducteur, et opérer certaines des applications requière qu’on enlève le regard de la route de longs moments. Je ne serais pas surpris de voir qu’à l’ère des Jetson, ces genres de systèmes multimédia seront prohibés lorsqu’on conduit, à même titre que nos appareils mobiles.

 

Sous le capot

Sous le capot de la Odyssey, un seul choix de moteur s’offre à vous : Un V6 de 3,5-litres qui développe 280 chevaux et 262 lb-pi de couple. Cependant deux transmissions sont offertes, tout dépendamment de votre choix de modèle. Tous les modèles à l’exception du modèle Touring utilisent une transmission neuf vitesses signée par le fabricant ZF. Le modèle Touring, quant à lui, a droit à une nouvelle transmission 10 vitesses fabriquée maison par Honda. Malgré que je n’ai pas eu l’opportunité d’essayer la transmission neuf vitesses, la plupart des journalistes qui l’ont essayée s’entendent pour dire qu’elle est très décevante et devrait être remplacée immédiatement par la transmission 10 vitesses.

La consommation moyenne de carburant de la Honda Odyssey Touring pendant notre essai a été de 14,6L /100km. C’est plus élevé que les chiffres rapportés par Honda, cependant j’ai conduit cette fourgonnette lors d’une des semaines les plus froides de l’année, ce qui peut expliquer en partie la consommation.

Dans les brochures et dans les articles promotionnels de Honda, on met beaucoup l’accent sur la sportivité de cette Odyssey, principalement à cause de sa suspension et sa direction assistée électroniquement. Cette fourgonnette est munie d’une suspension indépendante aux quatre coins (MacPherson à l'avant et entièrement rétractable à l'arrière). De plus c’est la première fois qu’on retrouve une barre stabilisatrice arrière dans une Odyssey. Je dois avouer que le résultat inspire confiance, offre une bonne maniabilité et donne un caractère tout à fait neutre à cette nouvelle Odyssey. Cependant j’ai de la misère à parler de « sportivité ».

 

Conclusion et fiche technique

En termes de prix, le modèle de base, soit la Odyssey LX, se détaille à partir de 36 841$, et par la suite les groupes d’options font grimper la facture jusqu’à 52 241$ qui est le prix demandé pour une Odyssey Touring. Ces prix sont en ligne avec ses plus grands compétiteurs : la Chrysler Pacifica et la Toyota Sienna. D’ailleurs le prix d’une Pacifica Limited toute équipée peut dépasser les 56 000$.

Malgré que les changements visuels et mécaniques soient modestes, c’est au niveau des techniques d’assemblage, de la polyvalence de son intérieur et des technologies à bord que cette fourgonnette a été réoutillée pour l’avenir. Cependant, le manque d’une motorisation hybride ou d’un système de traction intégral me laissent perplexe. Surtout lorsqu’on sait que Toyota offre la traction intégrale dans la Sienna et Chrysler offre une motorisation hybride dans la Pacifica. L’ajout de ces technologies aurait permis de rapidement clore le débat sur quel véhicule les Jetson conduiraient aujourd’hui.

Le nom de la Honda Odyssey évoque des images d’un voyage dans l’espace riche en aventures et péripéties mais il semble bien que la voiture idéale pour les Jetsons ne soit pas encore de ce monde. Entre temps, je crois bien que les Jetsons se contenteraient de conduire une Honda Odyssey Touring.

 

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Odyssey
Marque :  Honda
Version :  Touring
Autres versions disponibles :  LX, EX, EX-RES, EX-L RES, EX-L NAVI
Catégorie :  Fourgonette
Nombre de place assises :  8
Nombre de portes :  5
Gamme de prix : 35 141 $ à 52 241 $
Prix de la version à l'essai : 52 241 $
Transport et préparation : 1 910 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6
Cylindrée : 3,5 litres
Puissance (ch) : 280 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 250 : (lp-pi)
Transmission automatique (Nb rapports) :  10 vitesses en option, 9 vitesses de série
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue :  ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 7.5 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 14.6 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui 
Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : oui 
Système d'avertissement de changement de voie : oui 
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : oui 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir 
Sièges chauffant avant : oui 
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés oui 
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui
Troisième rangée oui 

Système Sonore

Capacité MP3 : oui 
Nombre de hauts-parleurs : 11 Touring, 7 de série
Puissance (watts) : 550 watts Touring, 150 de série
Branchement auxiliaires : oui 
Système de divertissement arrière oui 
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui 

Dimensions

Longueur : 5161 mm
Largeur : 2345 mm
Hauteur : 1767 mm
Empattement : 3000 mm
Garde au sol : 148 mm
Poids à vide : 2086 kg
Volume du coffre : 929 L
Capacité maximale de chargement : 3973 L
Capacité de remorquage : 1587 Kg

Garanties

Générale :  3 ans 60,000km
Assistance routière : oui 
Perforation due à la corrosion :  5 ans, km illimité

Mots-clés: fourgonnette