la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Honda Crosstour 2013

La Crosstour n'est certe pas le modèle le plus populaire de Honda mais force est d'admettre que le manufacturier ne manque pas d'audace au niveau du style et de la présentation. Au cours de ma semaine au volant, la voiture a suscité des réactions très rangées. Soit qu'on aime ou qu'on déteste, pas vraiment d'ambiguïté! Pour 2013, Honda a rajeuni un peu le modèle et l'offre maintenant dans une version à traction muni du quatre cylindres de 2,4 litres, ce que la Toyota Venza, sa principale concurrente offre depuis son lancement. Il y a cependant une ombre au tableau: la Crosstour est issue de l'ancienne plateforme de l'Accord (2008-2012) ce qui nous porte à réfléchir à son avenir. Est-ce donc le chant du cygne pour cette originale?

  • 2013-honda-crosstour-f1
  • 2013-honda-crosstour-f2
  • 2013-honda-crosstour-f3
  • 2013-honda-crosstour-f4
  • 2013-honda-crosstour-f5
  • 2013-honda-crosstour-f6

La Crosstour n'est certe pas le modèle le plus populaire de Honda mais force est d'admettre que le manufacturier ne manque pas d'audace au niveau du style et de la présentation. Au cours de ma semaine au volant, la voiture a suscité des réactions très rangées. Soit qu'on aime ou qu'on déteste, pas vraiment d'ambiguïté! Pour 2013, Honda a rajeuni un peu le modèle et l'offre maintenant dans une version à traction muni du quatre cylindres de 2,4 litres, ce que la Toyota Venza, sa principale concurrente offre depuis son lancement. Il y a cependant une ombre au tableau: la Crosstour est issue de l'ancienne plateforme de l'Accord (2008-2012) ce qui nous porte à réfléchir à son avenir. Est-ce donc le chant du cygne pour cette originale?

  • 2013-honda-crosstour-f1
  • 2013-honda-crosstour-f2
  • 2013-honda-crosstour-f3
  • 2013-honda-crosstour-f4
  • 2013-honda-crosstour-f5
  • 2013-honda-crosstour-f6

Design

Bien que visuellement rafraîchie pour 2013, la Crosstour n'a pas perdu son look unique. L'avant a été révisé avec l'ajout d'éléments d'aluminium (enfin, un fini alu) qui viennent alléger et dynamiser la présentation auparavant trop austère. Les phares d'appoint sont aussi bien intégrés et complètent bien l'ensemble de la partie avant. L'arrière demeure sans doute l'aspect le plus controversé du design en incorporant au hayon deux parties vitrées qui nuisent considérablement à la visibilité arrière. Merci pour la caméra de recul de série! Par contre, sur la route, la vue du rétroviseur intérieur est pratiquement inutile puisque vous y verrez le décor en deux parties incomplètes de ce qui vous suit. Vous pourrez reconnaître la Dodge Charger qui vous suit mais peut-être pas ses gyrophares, oups! La vue de profile n'est pas particulièrement équilibrée avec une partie avant un peu longue et l'arrière qui remonte sans vraiment donner un air de prestige au véhicule. L'équipement pneumatique de série sur la version EX-L à traction (225/65-17) n'aide pas non plus en paraissant trop petit pour le véhicule.

À l'intérieur

Cette voiture est une caverne, rien de moins! J'ai réussi à y glisser une échelle articulée de plus de trois mètres et refermer le hayon sans problème. Évidemment, la tête de l'échelle reposait sur l'accoudoir entre les sièges avant et je n'avais qu'à couvrir quelques kilomètres, sécurité oblige, mais tout de même assez pratique pour une voiture.

La finition et le choix des matériaux de l'aire de chargement portent à croire que le tout survivra l'usure du temps. Les multiples espaces de rangement dissimulés sous le plancher vous permettront de tenir l'aire principale dégagée et propre. Honda a aussi incorporé son nouveau système pour rabattre les dossiers de la banquette arrière présenté sur le CRV 2012. Deux manettes situées de chaque côté de l'ouverture du hayon déverrouillent le loquet de la banquette et font basculer les dossiers. Simple et pratique, deux attribues typiques des produit Honda.

Vos passagers seront à l'aise dans la Crosstour tant à l'avant qu'à l'arrière car le dégagement pour les jambes, la tête et les épaules y est généreux. Encore là, les matériaux et les cuirs sont de bonne qualité et l'assemblage est très soigné. Même si la Crosstour ne porte plus le nom « Accord » et est dérivée de l'ancienne version, la planche de bord incorpore certaines nouvelles technologies retrouvées sur l'Accord 2013, comme le dispositif de visualisation de l'angle mort, l'alerte de collision avant et la détection de sortie de voie. Notre modèle EX-L offre aussi une climatisation bizone, le système HondaLink avec écran tactile, la radio XM satellite ainsi que la capacité de messagerie texte. Un intérieur confortable, de qualité et surtout silencieux en vertu de son système actif d’annulation du bruit (ANC), qui détecte les bruits indésirables du moteur et de la route, et émet des fréquences opposées pour les neutraliser. Tout ça dans une voiture de pleine grandeur à hayon pour 32 590$ et c'est ici que s'explique le choix de Honda de diversifier la gamme Crosstour en offrant une version moins puissante et sans transmission intégrale à prix franchement compétitif.

La conduite

Si le pari d'offrir une Crosstour à moindre prix peut paraître gagnant sur papier en lui enlevant sa transmission intégrale et le v6, c'est sur la route qu'on est à même de constater que le tout n'est pas joué. Bien que cette version soit allégée de presque 200 kg par rapport à la EX-L V6 AWD, la Crosstour en pèse tout de même 150 de plus que l'Accord de sa génération (2008-2012), soit près de 1700 kg. Seul à bord et la soute vide, le 4 cylindres de 192 chevaux suffit à la tâche en ville et sur autoroute. Sur la route, les dépassements doivent être planifiés puisque le moteur s'essouffle et n'est pas aussi à l'aise. Cette situation risque de devenir encore plus périlleuse si le véhicule est chargé à pleine capacité (on y met du stock dans une caverne!!!). Par contre la boite automatique à cinq rapports – hé oui, pas de CVT – s'acquitte superbement de sa tâche en effectuant des changements de rapports rapidement et en douceur. Le cinquième rapport permet de rouler sans effort à moins 2000 trs/min à 100 km/h et retourne ainsi une consommation observée sur autoroute de 7,2 L/100km. La moyenne de notre essai fut de 9,2 L/100km réalisée à 75% en ville et le reste sur route.

C'est en la conduisant sur une route sinueuse qu'on apprécie le génie de Honda en matière de réglages des suspensions et de la direction. On oublie très vite qu'on conduit une voiture de 1 700 kg et qui plus est, possède une garde au sol plus élevé qu'une berline. Malgré ses petits pneus quatre saisons, elle ne craint pas les courbes et les freinages répétitifs. La suspension filtre bien les aspérités (!) et gère bien les bosses et ondulations de la route même à des vitesses (légèrement) plus élevées que permises.

À vous de juger si la version traction et 4 cylindres vous convient mais sachez que même si la Crosstour ne bénéficie pas de la motorisation « Earthdream » et de l'injection directe, elle se tire bien d'affaire en autant qu'on respecte les limites de ses performances.

Plus et moins

Essai-auto a aimé

• Le volume intérieur tant cargo que passagers
• le confort
• la tenue de route sécurisante
• économie de carburant pour la taille du véhicule
• la qualité des matériaux et de la finition
• l'équipement complet

Essai-auto a moins aimé

• le manque de puissance du moteur
• la visibilité arrière nulle

Conclusion et autre commentaire

On se demande pourquoi Honda s'est lancé dans une telle aventure puisque les voitures à hayon n'ont pas la cote en Amérique du Nord, à part le petit marché québécois et que le CRV est un franc succès. Verrons-nous une Crosstour révisée et issue de la nouvelle plateforme de l'Accord? Cela dit vous trouverez dans celle-ci les principaux attributs associées au constructeur japonais soit la qualité des matériaux, la solidité de la caisse et une finition soignée.

Autres commentaires : Benjamin

Bien que cette voiture offre une conception de qualité et un niveau de polyvalence élevé, il reste que je ne peux ignorer la ligne plutôt étrange et sans âme! Qui plus est, cette version 4 cylindres n’offre pas une puissance adéquate afin de mouvoir le véhicule lorsque pleinement chargé. Pour le prix, le véhicule est sûrement compétitif mais personnellement, j’irais pour un vrai VUS.

Fiche technique

 

Fiche Technique

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Multi-segments
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 28 990$ - 39 355 $
Transport et préparation 32 590 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type 4 cyl.
Cylindrée 2,4 litres
Puissance (ch@tr/min) 192 ch.
Accélération 0-100 km/h 9.3 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 162 lb.pi@ 4400 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 5
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 225/65
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 9,7 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 999 mm
Largeur 1 898 mm
Hauteur 1 670 mm
Empattement 2 797 mm
Garde au sol 205 mm
Poids à vide 1 684 kg
Volume du coffre 728 L
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000 km
Assistance routière

Oui