la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Honda Odyssey 2014

Honda a cru bon d'apporter des retouches esthétiques et fonctionnelles à sa grande fourgonnette pour 2014, question de rester dans le coup de ce qui est devenu un segment de moins en moins populaire auprès des manufacturiers. On ne peut maintenant que comparer l'Odyssey aux jumelles de Chrysler que sont la Grand Caravan et la Town & Country; la Sienna de Toyota; et la Kia Sedona. Les autres manufacturiers n’offrent que des VUS ou multisegments.

 

  • 2014-honda-odyssey-f1
  • 2014-honda-odyssey-f2
  • 2014-honda-odyssey-f3
  • 2014-honda-odyssey-f4
  • 2014-honda-odyssey-f5
  • 2014-honda-odyssey-f6
  • 2014-honda-odyssey-f7
  • 2014-honda-odyssey-f8

Honda a cru bon d'apporter des retouches esthétiques et fonctionnelles à sa grande fourgonnette pour 2014, question de rester dans le coup de ce qui est devenu un segment de moins en moins populaire auprès des manufacturiers. On ne peut maintenant que comparer l'Odyssey aux jumelles de Chrysler que sont la Grand Caravan et la Town & Country; la Sienna de Toyota; et la Kia Sedona. Les autres manufacturiers n’offrent que des VUS ou multisegments.

 

  • 2014-honda-odyssey-f1
  • 2014-honda-odyssey-f2
  • 2014-honda-odyssey-f3
  • 2014-honda-odyssey-f4
  • 2014-honda-odyssey-f5
  • 2014-honda-odyssey-f6
  • 2014-honda-odyssey-f7
  • 2014-honda-odyssey-f8

À l'intérieur


Un segment moribond?


Chrysler a lancé le phénomène de la « minivan » en 1983 avec les toutes premières Dodge Caravan et Plymouth Voyager et ainsi sauvé l'entreprise qui peinait face à ses concurrents Ford et GM. Ces derniers ont due emboiter le pas et sortir leur version de ce nouveau segment sans toutefois avoir le même succès commercial que Chrysler. Plus de trente ans se sont écoulés depuis et tous les manufacturiers américains, japonais et coréens ont fabriqué à venir jusqu'à récemment une fourgonnette à portes coulissantes, la marque de commerce de cette catégorie. Aujourd'hui, un phénomène du même genre risque bien d'enterrer la minivan. Le VUS et multisegments (sorte de trans-genre entre le camion et la voiture) ont capturé la clientèle cible de la minivan: la jeune famille.

Pratico-pratique!

C'est gros, c'est blanc et c'est extrêmement pratique. Non ce n'est pas un frigo, mais une Honda Odyssey SE blanche, une fourgonnette de huit places retouchée pour 2014. Le « gars de char » en moi a eu une petite réaction « platte » lorsqu'on m'a proposé de passer une semaine au volant de l'Odyssey. Heureusement, le côté professionnel a rapidement pris le dessus et je dois avouer que j'aurais bien aimé déplacer ma famille dans ce véhicule lorsque, jadis, nous devions nous rendre au Témiscamingue plusieurs fois par année. Fait intéressant de cet essai, contrairement aux habitudes des fabricants de faire essayer les versions les plus équipées de leurs produits, Honda nous a remis une version de base de sa fourgonnette. Donc une version abordable pour une jeune famille qui doit se déplacer régulièrement avec tout son bagage. Malgré son relatif dépouillement, Honda offre tout-de-même un équipement relativement complet tel la connectivité Bluetooth, une prise USB, une prise auxiliaire et une chaine audio de 270 watts avec sept haut-parleurs et un haut-parleur d'extrêmes-graves.

La version SE se distingue de la version la plus dépouillée par l'ajout de jantes de 17 pouces en aluminium et de sièges plus modulables. En effet, on peut assoir huit passagers à son bord, et ce dans un confort acceptable pour de longs trajets. Vos huit passagers devront avoir un minimum de compétences sociales car vous ne trouverez pas d'écran de DVD ni de jeux vidéos dans cette version. Évidemment, les sorties en moins grand nombre viendront améliorer la situation à bord car cinq passagers auront assez d'espace pour conserver leur bulle personnelle intacte. L'Odyssey offre beaucoup d'espaces de rangement de l'avant à l'arrière: portes gobelets multiples; console avant centrale profonde, amovible et munie d'un support de poubelle; 3 vide-poches sous la planche de bord; et un coffre vraiment profond derrière la troisième rangée de sièges. Honda n'offre que deux coloris intérieurs pour la SE: gris pâle (dit Tissus Gris) et gris moins pâle (dit Tissus Truffe)! Malgré l'aspect terne de l'habitacle, les matériaux utilisés pour les fauteuils et les moquettes sont de bonne qualité et résisteront aux assauts de petits et grands. Le puissant système de ventilation réussit à chauffer l'intérieur rapidement et, même sans contrôles indépendants à l'arrière, assure une répartition égale de la chaleur.

Honda a rafraichit l'extérieur de sa grande fourgonnette quand même bien proportionnée pour ce genre de véhicule en adoptant une calandre double avec des segments horizontaux chromés. On reconnaît immédiatement la signature visuelle Honda et l'ensemble dégage une impression de qualité et de raffinement. L'ajout d'un aileron à l'arrière du pavillon de toit vient dynamiser la silhouette de la bête.

La conduite


Derrière le volant, on serait tenté de croire que nous sommes aux commandes d'un véhicule utilitaire à vocation sportive tellement la tenue de route étonne. Pas de roulis ni de tangage, les suspensions sont calibrées pour absorber les pires surfaces sans secouer ses occupants ni dévier de sa trajectoire et pas de bruits de caisse. Puis on jette un coup d'œil à l'arrière, on constate l'immensité de l'intérieur et on se demande comment les ingénieurs Honda ont réussi à obtenir une telle rigidité de caisse. La visibilité est bonne – le contraire eu étonné, non? - sous tous les angles et on a de petites glaces trois-quart avant qui aident beaucoup aux manœuvres plus serrées. La planche de bord est moins réussie dans cette version SE et les surfaces grises abondent. L'écran central offre une gamme d'information allant des données de consommation à la chaine audio. Le levier de boîte est toutefois mal placé dans la planche de bord et nuit à vos tentatives d'ajustement des réglages de la température ou de la chaine audio. Il a l'avantage de pleinement dégager la console centrale qui ne sert qu'à de multiples rangements.

Sous le capot, on retrouve un V6 de 3,5 litres de 248 chevaux et 250 livres de couple doté du système de gestion variable des cylindres et jumelé, enfin, par une boite automatique à six rapports. Il faut mentionner que malgré ses dimensions, l'Odyssey affiche « seulement » 2000kg à la pesée et la puissance suffit amplement à la tâche. Comme toutes les motorisations Honda, la puissance et le couple sont exprimés à haut régime et le tout respire le raffinement mécanique. Ma semaine passée surtout sur de courts trajets en ville s'est soldée par une consommation moyenne de 13,1 l/100km sur 300 km. Cela dit, j'ai pu observer une consommation de 9,6 l/100km sur une distance de 70km sur autoroute.

Plus et moins

Essai-auto a aimé:

Caisse rigide
Agrément de conduite (pour le type de véhicule)
Polyvalence de l'habitacle
Qualité des matériaux et de l'assemblage
Puissance et souplesse de la motorisation

Essai-auto a moins aimé
:

Habitacle terne de la version essayée
Consommation élevée en ville
Prix devenant élevé dans les versions haut de gamme

Conclusion et autre commentaire



Bien assemblée, solide et silencieuse, l'Odyssey SE représente un choix logique pour les familles nombreuses à budget moyen qui doivent se déplacer sur de longs trajets. Cette fourgonnette offre beaucoup plus d'espace et de confort que la majorité des VUS pleine grandeur pour une fraction du coût d'achat et continuera de faire économiser son propriétaire à la pompe pour plusieurs années. Cela dit, ce n'est pas une berline sport mais il s'agit certes de la fourgonnette la plus dégourdie du groupe.

Autres commentaires: Benjamin

Lorsque l'on met de côté notre égo masculin et notre testostérone, on en vient à un constat évident: rien n'est plus pratique qu'une fourgonnette, surtout lorsqu'il s'agit d'une Odyssey de Honda. La polyvalence d'un tel véhicule est incomparable et l'aspect pratique est tout simplement impossible à prendre en défaut. La consommation d'essence est bonne considérant les dimensions et les performances sont adéquates pour transporter toute la famille. Par contre, je ne sais juste pas comment mon collègue a réussi à trouver un certain plaisir de conduite mais bon, ceci est une autre histoire....

Fiche technique

 

Fiche Technique (Odyssey)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Fourgonette
Places assises 8
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 29 990$ - 47 990 $
Prix du modèle essayé 31 990 $
Transport et préparation 1 450 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V6
Cylindrée 3,5 litres
Puissance (ch@tr/min) 248 ch.
Accélération 0-100 km/h 8.4 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 250 lb.pi@ 4800 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 17 pouces
Dimension des roues 253/65
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Tissu
Sièges chauffants Non
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Non
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 13,0 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 5 153 mm
Largeur 2 011 mm
Hauteur 1 737 mm
Empattement 3 000 mm
Garde au sol 171 mm
Poids à vide 2 070 kg
Volume du coffre 846 L
Capacité maximale de chargement 4 205 L
Capacité de remorquage 1 590 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km
Assistance routière Oui