la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Ford Mustang Shelby GT350

Jouissif!

Tout un revirement pour Ford en ce qui concerne la version Shelby de la Mustang. Alors que depuis environ une décennie l’ancienne Shelby GT500 essayait d’être la plus puissante et rapide en ligne droite, le développement de cette nouvelle GT350 fût axé sur la création d’une vraie voiture sport qui offrirait des performances exquises à tous les niveaux. L’équipe responsable du développement de cette nouvelle Shelby a même réussi à faire approuver par les dirigeants de Ford la création d’un moteur unique dans l’industrie.

 

  • 2016_ford_mustang_shelby_gt350_essai-auto
  • 2016_ford_mustang_shelby_rear
  • 2017-shelbygt350_2017_essai-auto
  • 2017
  • 2017_ford_mustang_shelby_gt350_interior
  • Ford_mustang_shelby_gt350_2017
  • Shelby_brake
  • mustang_shelby_gt350_engine

Jouissif!

Tout un revirement pour Ford en ce qui concerne la version Shelby de la Mustang. Alors que depuis environ une décennie l’ancienne Shelby GT500 essayait d’être la plus puissante et rapide en ligne droite, le développement de cette nouvelle GT350 fût axé sur la création d’une vraie voiture sport qui offrirait des performances exquises à tous les niveaux. L’équipe responsable du développement de cette nouvelle Shelby a même réussi à faire approuver par les dirigeants de Ford la création d’un moteur unique dans l’industrie.

 

  • 2016_ford_mustang_shelby_gt350_essai-auto
  • 2016_ford_mustang_shelby_rear
  • 2017-shelbygt350_2017_essai-auto
  • 2017
  • 2017_ford_mustang_shelby_gt350_interior
  • Ford_mustang_shelby_gt350_2017
  • Shelby_brake
  • mustang_shelby_gt350_engine

Motorisation

Vilebrequin à plat!

Alors que la GT500 utilisait une version suralimentée du moteur V8 de 5,8 litres, la nouvelle voiture ouvre son capot sur un tout nouveau moteur de 5,2 litres atmosphérique à vilebrequin à plat. Cette technologie est plutôt inusitée mais permet de faire révolutionner ce V8 jusqu’à 8250 trs/min, rien de moins! D’ailleurs, l’autre manufacturier à utiliser cette technologie est basé à Maranello en Italie et produits des voitures exotiques rouges affichant des prix débutants à 250 000 $. Vous avez surement une idée de quelle marque je parle….

À elle seule, cette motorisation rend l’expérience tout à fait singulière : les vibrations, la sonorité qui n’a aucun comparable dans l’industrie, la poussée à partir de 6000 trs/min. Tous ces éléments regroupés ensemble ne peuvent être décrits, il faut plutôt les vivre pour comprendre. C’est vraiment transcendant comme expérience! Bien que les performances en accélérations soient naturellement en retrait par rapport à l’ancienne Shelby GT500 de 662ch, il faut avouer que les 526ch et 429lb-pi de couple permettent des accélérations qui n’ont rien de banal. Vu qu’il faut faire révolutionner à haut régime ce moteur pour en extirper les meilleures performances, le 0-100km/h n’est pas aussi rapide qu’on pourrait le croire mais la vitesse de plus de 190km/h atteint sur le quart de mile en dit long sur les capacités de cette super-Mustang et sa vélocité. Tout comme sa vitesse de pointe de plus de 300 km/h.

Comportement routier

Ce qui est tout aussi impressionnant concerne tout le reste du véhicule. Les amateurs de Mustang remarqueront immédiatement les différences visuelles. Toute la partie avant de cette GT350 est nouvelle afin d’assurer un meilleur aérodynamisme et refroidissement des divers composantes. Le capot est maintenant d’aluminium afin d’alléger l’ensemble, les freins Brembo sont immenses et les quatre sorties d’échappements permettent de remarquer qu’on a affaire à quelque chose de sérieux. On remarque aussi des jantes uniques de 19 pouces avec de très larges pneus sport de 295mm de largeur à l’avant et 305mm à l’arrière. On y trouve aussi différents modes de conduite qui permettent d’ajuster tous les paramètres (direction, échappement, sensibilité de l’accélérateur, suspension, etc.) afin de choisir le mode idéal selon l’environnement dans lequel on se retrouve.

Une fois qu’on se glisse dans les bancs Recaro, on se sent immédiatement enveloppé et le volant en Alcantara tombe en main naturellement, tout comme le levier de la boîte manuelle à six rapports. Cette dernière est la seule transmission offerte dans ce bolide. De plus, elle est exclusive à la GT350 et n’a aucun lien avec celle qu’on retrouve dans la Mustang GT. Étonnamment, l’embrayage est plutôt progressif et tout de même facile au quotidien. Les changements de rapport se font avec facilité et la précision est là, ce qui est nécessaire à une voiture qui fût conçu pour visiter les circuits routiers.

Ayant eu la chance de piloter cette Shelby sur une période d’une semaine, je peux avouer avoir tombé en amour avec son charme, son exclusivité, ses performances et avec l’expérience unique qu’elle livre à son propriétaire. Sur un circuit routier, elle se transforme pratiquement en Porsche tellement la communication avec le conducteur est étonnante et les temps au tour beaucoup plus rapide que n’importe quelle autre Mustang conçu depuis 1964, incluant la plus récente version Boss 302 produite il y a quelques années. Vraiment, l’expérience de conduite n’a rien à voir avec une « simple » Mustang GT même si le poids total est encore trop élevé selon moi pour une voiture sport. Peu importe, les G latéraux impressionnent, les freins sont ultra puissants et endurants, et les sorties de virage sont divins en ayant la possibilité de rester dans le même rapport beaucoup plus longtemps vu la ligne rouge à 8250 trs/min. Bref, une réussite sur toute la ligne pour les ingénieurs de Ford. Je ne peux qu’imaginer ce qu’aurait pu être le comportement routier avec un 100kg en moins!

Au quotidien

Curieusement, cette Shelby n’est pas trop extrême pour un usage de tous les jours. Il suffit d’opter pour le mode de conduite approprié et la sonorité devient moins dérangeante pour les voisins, la suspension moins extrême et la direction un peu plus démultipliée. Il reste que les places arrière sont plutôt symboliques mais le confort est adéquat. Bien qu’il y a des touches ici et là dans l’habitacle afin qu’on se souvienne qu’on soit au volant d’une Mustang de plus de 60 000$, il reste que c’est essentiellement le même environnement qu’on connait depuis le lancement de cette nouvelle génération de Mustang en 2015.

Un aspect qui devient irritant au quotidien est cette fâcheuse habitude que le train avant possède de suivre les moindres imperfections de la route. Les très larges pneus avant ne sont pas étrangers à cette observation mais on passe notre temps à corriger le volant de gauche à droite afin de maintenir la voiture en ligne droite. J’ai rarement observé quelque chose d’aussi flagrant et présent presque tout le temps sauf sur les surfaces totalement parfaites et sans fissure.

Les + et les -

Essai-auto.com a aimé:

-          Look juste assez intimidant sans trop d’artifices

-          Moteur tout simplement divin

-          Excellente boîte manuelle

-          Châssis très rigide

-          Exclusivité de la monture

-          Habitacle assez confortable pour vivre au quotidien

-          Sonorité unique et incomparable

Essai-auto a moins aimé :

-          Moins rapide en ligne droite que certains rivaux moins chers

-          Poids encore au-dessus des 1700kg

-          Prix tout de même élevé

-          Pneus larges qui suivent toutes les imperfections de la route

Conclusion

Pour les amateurs de voiture sport sans concession, il existe une version GT350R. Avec un prix de départ de 80 000$, elle offre un aérodynamisme plus agressif et un poids total diminué d’environ 60kg (grâce aux jantes en carbone ultra légère, le retrait des sièges arrière et de l’air climatisé). À moins d’être un vrai amateur de circuit routier et de s’y présenter à tous les weekends, la GT350 est une voiture déjà suffisamment compétente, rapide, exclusive et qui permet d’aller au travail la semaine dans un confort bien adéquat.

Cela arrive une fois ou deux par année qu’on voudrait tout faire pour ne pas avoir à remettre la clef au manufacturier après une semaine d’essai. Cette année, il y a eu deux voitures qui m’ont fait cet effet : la BMW M2 et cette Ford Mustang Shelby GT350. Bravo à Ford d’avoir réussi à conquérir mon cœur. Je suis très exigeant envers les voitures produites de nos jours mais quand la passion fait partie de la conception d’une voiture, on le ressent immédiatement et je suis toujours le premier à tomber sous le charme.

Fiche technique

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Mustang
Marque :  Ford
Version :  Shelby GT350
Autres versions disponibles :  GT350R
Catégorie :  Sport
Nombre de place assises :  4
Nombre de portes :  2
Gamme de prix : 62599 $ à 76540 $
Prix de la version à l'essai : 73560 $
Transport et préparation : 1550 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur : V8 
Cylindrée : 5.2 litres
Puissance (ch) : 526 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 429 lp-pi @ 4250 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  N/D
Transmission manuelle (Nb rapports) :  6

Performances

Accélération 0-100 km/h 4.7 sec.
Accélération 400m 12.5 sec @ 191 km/h
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 14.5 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : non
Système d'avertissement de changement de voie : non
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir / Alcantara
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : non
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui

Dimensions

Longueur : 4798 mm
Largeur : 1928 mm
Hauteur : 1377 mm
Empattement : 2720 mm
Poids à vide : 1710 kg
Volume du coffre : 382 L

Garanties

Générale :  3 ans / 60 000 km
Assistance routière : oui

Mots-clés: Sport