la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Chrysler Pacifica 2017

Chrysler vous encourage à avoir des enfants, beaucoup d’enfants.

Le taux de natalité et de fertilité ne cessent de chuter au Canada. De nos jours, même le Pape encourage les familles à faire une bonne planification familiale. Contraire aux tendances, Chrysler continue à nous encourager à nous multiplier depuis les années 80. Pour ce faire, ils ont récemment dévoilé l’ultime véhicule familial: la Chrysler Pacifica 2017.

 

  • 01-IMG_9885
  • 04-IMG_9888
  • 06-IMG_9893
  • 09-IMG_9900
  • 10-IMG_9901
  • 11-IMG_9903
  • 12-IMG_9904
  • 13-IMG_9906

Chrysler vous encourage à avoir des enfants, beaucoup d’enfants.

Le taux de natalité et de fertilité ne cessent de chuter au Canada. De nos jours, même le Pape encourage les familles à faire une bonne planification familiale. Contraire aux tendances, Chrysler continue à nous encourager à nous multiplier depuis les années 80. Pour ce faire, ils ont récemment dévoilé l’ultime véhicule familial: la Chrysler Pacifica 2017.

 

  • 01-IMG_9885
  • 04-IMG_9888
  • 06-IMG_9893
  • 09-IMG_9900
  • 10-IMG_9901
  • 11-IMG_9903
  • 12-IMG_9904
  • 13-IMG_9906

Design

Huit passagers, des portes coulissantes, des systèmes d’info-divertissement pour les passagers, de la flexibilité et de l’espace à revendre; la mini-fourgonnette a véritablement évoluée pour se convertir en la meilleure amie de la famille. Son histoire commence en 1984 avec la Dodge Caravan et la Plymouth Voyager et depuis ce moment-là, Chrysler/Dodge a toujours été un leader dans ce créneau au niveau des ventes. Cependant, malgré leur polyvalence, ces véhicules n’ont pas toujours eu la cote chez les consommateurs. Le look parfois trop parental a permis aux VUS d’usurper une grande partie de ses parts de marché.

Force est d’admettre que la toute nouvelle Pacifica 2017 est réussie sur le plan visuel. Ses lignes fluides n’ont rien à voir avec les minivans du passé, et encore moins avec la génération précédente de la Pacifica – qui était plutôt un multisegment qui ne partage que le nom avec cette nouvelle génération. Son design extérieur est sobre mais sophistiqué, les quelques appliqués de chrome, ses lumières au DEL et le choix de roues lui confèrent de l’élégance et une belle prestance sur la route. Sa silhouette est dynamique voir même athlétique avec les immenses roues de 20 et le becquet arrière intégré dans la ligne de toit. Seul élément visuel où je trouve qu’on aurait pu faire preuve de plus d’imagination est au niveau des lumières arrière qui me rappellent étrangement celles des familiales Ford Taurus du début des années 2000.

À l'intérieur

Faites coulisser une des deux portes latérales, ou ouvrez une portière et vous apercevrez l’attention au détail et la haute qualité de matériaux qui ont été utilisés pour confectionner l’habitacle  de cette mini-fourgonnette. Vous souvenez-vous de la classe R de Mercedes-Benz? Je me suis dit que si ces deux compagnies étaient encore des partenaires, la Pacifica pourrait bien passer pour une classe R.

Prenez place à bord et remarquez l’amplitude intérieure. Un grand toit ouvrant panoramique accentue cet effet à travers les trois rangées de sièges. C’est au niveau de l’engineering que cette Pacifica se démarque le plus de la concurrence. On retrouve des espaces de rangement partout où on regarde, des prises USB pour les passagers arrière, un miroir pour regarder les passagers arrière, des crochets pour les sacs d’épicerie, des pochettes à iPad, un plateau pour le parapluie et même un aspirateur central intégré dans le pilier C - merveilleux.

Beaucoup de technologie a aussi été intégrée à bord, comme par exemple des écrans tactiles derrière les sièges avant qui permettent aux passagers de jouer à des jeux, écouter des films et même voir la distance à parcourir jusqu’à destination - comme dans les avions de ligne.

Cependant, son plus grand attrait intérieur est la polyvalence des sièges de la deuxième et troisième rangée. Ces sièges sont escamotables via un bouton électrique, et se rangent sous le plancher de façon à rendre l’espace complètement plat lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Fini de devoir sortir la banquette de la voiture. Les sièges peuvent être configurés de multiples façons.

Quelques plastiques utilisés font bon marché, mais somme tout c’est un des habitacles les mieux pensés que je connaisse.

La conduite

Sous le capot de la Pacifica on retrouve le moteur V6 Pentastar 3,6 litres. Ce moteur a subi quelques ajustements et développe 287 chevaux et 262 lb-pi de couple dans cette fourgonnette. Le moteur est marié à une transmission automatique 9 vitesses. Cette même transmission se trouve notamment dans le Jeep Cherokee, qui a été victime de problèmes mécaniques pour lesquels on a dû émettre des bulletins de service. Soucieux de cette problématique, j’ai porté beaucoup d’attention aux changements de rapports et je dois admettre qu’il m’est arrivé une seule fois au cours de ma semaine avec le véhicule où la transmission n’était pas certaine du rapport dans lequel elle devrait être. Le reste du temps, les changements de vitesse se sont fait avec précision, et je dois admettre que j’étais surpris de la consommation d’essence que j’ai obtenu malgré la cylindrée et la puissance du moteur – un raisonnable 12.5L/100km majoritairement en ville.

Sur la route, c’est un véhicule confortable, silencieux et avec de bonnes manières. Plus légère d’environ 250lbs et plus rigide que l’ancienne Town & Country, cette Pacifica est agile et dynamique. Ce n’est certainement pas une Miata, mais le roulis n’est pas trop prononcé, la direction est précise et les freins sont adéquats. Somme toute, ce n’est pas mal pour une minivan. Seul point à soulever à ce chapitre, les pneus d’origine sont exécrables, leur traction sur le sec et dans la pluie était très décevante.

Conclusion et fiche technique

Les fourgonnettes sont honnêtement le type de véhicule parfait pour une famille. Aucun autre véhicule ne vous rendra la vie aussi facile que celui-ci. Cependant, cette facilité à malheureusement un prix qui est au-dessus de ce que la plupart des familles moyennes pourront se payer. La nouvelle Pacifica commence à 43 995$ et la version que nous avions en essai frôle les 60 000$. Voilà le meilleur contraceptif si vous en aviez besoin d’un. 

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule : Pacifica
Marque : Chrysler 
Version : Limited 
Autres versions disponibles :  Touring L, L Plus
Catégorie :  Mini-fourgonnette
Nombre de place assises : huit 
Nombre de portes :
Gamme de prix : 43995 $ à 60250 $
Prix de la version à l'essai : 60250 $
Transport et préparation : 1795 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6
Cylindrée : 3.6 litres
Puissance (ch) : 287 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 262 lp-pi 
Transmission automatique (Nb rapports) :
Transmission manuelle (Nb rapports) : ND 
Transmission variable continue :

non

Performances

Accélération 0-100 km/h 7.9
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 12.2 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui 
Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 6, 13 ou 20
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière oui
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui

Dimensions

Longueur : 5172 mm
Largeur : 2297 mm
Hauteur : 1777 mm
Empattement : 3089 mm
Garde au sol : 131 mm
Poids à vide : 1985 kg
Volume du coffre : 915 L
Capacité maximale de chargement : 3979 L
Capacité de remorquage : 1633 Kg

Garanties

Générale :  5 ans 100,000km
Assistance routière : oui 
Perforation due à la corrosion :  3 ans

Mots-clés: familiale