la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Chrysler 300C 2015

Issue de l’union de Mercedes (Daimler) et de Chrysler en 2005, la 300 avait le mandat de relancer la berline américaine pleine grandeur dans le respect le plus strict de la tradition : grosse caisse, gros V8, propulsion, douceur de roulement et plein bling! Après dix ans et quelques remaniements, la grosse américaine tient-elle toujours son pari?

 

  • 2015-chrysler-300c-f1
  • 2015-chrysler-300c-f2
  • 2015-chrysler-300c-f3
  • 2015-chrysler-300c-f4
  • 2015-chrysler-300c-f5
  • 2015-chrysler-300c-f6
  • 2015-chrysler-300c-f7
  • 2015-chrysler-300c-f8

Issue de l’union de Mercedes (Daimler) et de Chrysler en 2005, la 300 avait le mandat de relancer la berline américaine pleine grandeur dans le respect le plus strict de la tradition : grosse caisse, gros V8, propulsion, douceur de roulement et plein bling! Après dix ans et quelques remaniements, la grosse américaine tient-elle toujours son pari?

 

  • 2015-chrysler-300c-f1
  • 2015-chrysler-300c-f2
  • 2015-chrysler-300c-f3
  • 2015-chrysler-300c-f4
  • 2015-chrysler-300c-f5
  • 2015-chrysler-300c-f6
  • 2015-chrysler-300c-f7
  • 2015-chrysler-300c-f8

À l'intérieur


Pas exclusive mais presque
Le créneau des berlines pleine grandeur est en perte de vitesse depuis plusieurs années et ne représente qu’un maigre pourcentage des ventes annuelles. Les consommateurs ont jeté leur dévolu sur la grandissante popularité des multisegments de plus en plus gros et plus cossus qui offrent beaucoup de volume intérieur et une douceur de roulement associée autrefois aux grosses berlines. Avec la disparition du vénérable Ford Crown Victoria remplacé par la Taurus, il ne reste plus que les cousines Chrysler 300 et Dodge Charger, l’Impala de Chevrolet, l’Avalon de Toyota et la Genesis de Hyundai. Seule la Genesis peut offrir une concurrence directe à la 300 en proposant des versions à traction intégrale jumelées à des moteurs V6 ou V8.
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la Chrysler 300 propose une approche tout droit sortie des belles années des grosses berlines américaines mais sort aussi définitivement des sentiers battus en matière de design. Sa carte de visite de 2015 est demeurée fidèle à ses origines de 2005 et lors de sa refonte en 2011, en conservant un dessin de caisse plutôt massif et une ceinture plus élevée que la moyenne, une calandre et grille que l’on pourrait qualifier de Bentley-esque , de l’ajout de feux de jour aux DEL et, sur certaines versions, des phares d’appoint qui ratissent très large sans éblouir les voitures rencontrées en sens inverse. La partie arrière demeure sobre et présente des embouts d’échappement doubles et des feux aux DEL fort simples mais très bien intégrés à la ligne de coffre. Bref, la 300 a vieillit avec classe et ne laisse toujours personne indifférent sur son passage.
L’aventure du design de cette Chrysler se poursuit à l’intérieur où vous trouverez un mélange de textures allant du cuir capitonné des sièges et des portières, le vinyle de qualité du dessus du tableau de bord et de toutes les surfaces visibles ainsi que la richesse des moquettes. Le choix des couleurs beige et marine qui couvrent toutes les surfaces y compris le volant ne répond peut-être pas aux goûts de tous mais on ne peut critiquer l’audace des concepteurs qui se sont visiblement inspirés des intérieurs d’Audi. Un toit ouvrant panoramique vient aérer et alléger l’intérieur sans pour autant le surchauffer avec une doublure rétractable bien isolée. Seul le choix des fausses boiseries qui ne sont pas très bien assorties aux coloris de la planche de bord vient ternir cet intérieur assez réussi.
Le tableau de bord garde un look rétro avec un compte-tours et un odomètre parfois difficile à lire rapidement mais offre une modularité sans reproche au moyen d’un écran de bonne dimension justement situé entre ces deux compteurs. On peut y afficher une foule d’information sur la vitesse, l’économie de carburant et même les divers paramètres de fonctionnement du moteur et de la boite de vitesses comme la température et la pression d’huile, la pression des pneus et encore plus. Et que dire du système UConnect si convivial de simplicité et d’efficacité. Les commandes pour la navigation et les chaines audio sont intuitives et son écran de 8,4 pouces en fait un des meilleurs systèmes d’info-divertissement de l’industrie.

La conduite

Comportement routier étonnant

Pour 2015, Chrysler vous force à faire un choix déchirant. Si vous tenez à équiper votre 300 du V8 HEMI de 5,7 litre, vous devrez faire passer les 363 chevaux et les 394 livres de couple par les seules roues arrière puisque seules les versions équipées du V6 Pentastar seront offertes avec la traction intégrale. À première vue, le choix de Chrysler semble pénaliser les acheteurs qui doivent affronter nos hivers peu commodes mais en y regardant de plus près, il devient possible de faire des choix plus éclairés. Si vous devez absolument avoir la traction intégrale, sachez que le V6 Pentastar produit tout de même 300 chevaux et 264 livres de couple et que cette combinaison représente un gain de poids que de 50 kilos par rapport à la version V8 à propulsion. Il est donc possible d’imaginer des performances dans la bonne moyenne.
Si vous décidez par contre d’envoyer promener le Bonhomme Hiver et vos amis écolos, vous serez en droit de vous amuser au volant de votre « ganster car » puisque Chrysler a eu la très bonne idée de doter ses modèles V8 de suspensions plus fermes et de freins beaucoup plus endurants. Il est tout de même assez étonnant de littéralement jeter la voiture dans des virages et de constater sa stabilité. Il en faut beaucoup avant de voir intervenir les systèmes d’aide à la conduite et si vous actionnez le mode « sport », vous serez en mesure de constater à quel point ce système est permissif. Il est possible de faire décrocher le train arrière sans que le système vous coupe toute la puissance mais il entre en jeu judicieusement lors de freinages appuyés. Le meilleur des deux mondes. Montés sur des jantes en aluminium de 20 pouces, les Firestone FR70 gardent leur clame même lorsque vous poussez leurs limites d’adhérence et demeurent relativement silencieux. En conduite normale, la 300C offre une douceur de roulement et un silence digne des grandes berlines d’antan, roulis et tangage en moins.
Notre voiture d’essai avait toutes les options du catalogue en matière de sécurité et d’aides à la conduite ainsi qu’une chaine sono de grande qualité. Le prix de 50 000 $ peut être moindre si vous résistez un peu au jeu des options, mais sachez qu’une propulsion muni d’un V8 atmosphérique peut être à vous pour un peu plus de 45 000 $. Pas chère pour cette exclusivité, mais sachez qu’à 16,5l/100 de moyenne (75% en ville), on souhaite que le baril de brut reste encore sous les 50$US encore un peu.

Plus et moins

Essai-auto a aimé :

  • Technologie UConnect parmi les meilleures de l’industrie;
  • Design qui ne laisse personne indifférent;
  • Tenue de route convenable vue les dimensions de la voiture;
  • Mode de conduite « sport » bien calibré;
  • Gamme de prix raisonnable;
  • Phares d’appoint qui ratissent très large;
  • Douceur de roulement surprenante malgré les roues de 20 pouces.

Essai-auto a moins aimé :

  • La consommation du V8 HEMI;
  • Coffre peu profond;
  • Valeur de revente incertaine;
  • V8 disponible seulement en version propulsion.

Conclusion

Quel avenir lui réserve-t-on?

La question est lancée : Existe-t-il une autre grosse berline munie d’un V8 atmosphérique et à mode propulsion sur le marché canadien en 2015, toutes marques confondues? Et si vous en trouver une autre, peut-on se la procurer pour moins de 50 000 $? De deux choses l’une : les objectifs de consommation et de réduction des gaz polluants auront raison de cette Chrysler 300 à moteur HEMI ou Fiat Chrysler Automobiles miseront sur l’exclusivité en gardant la formule actuelle intacte pour encore quelques années. Qu’on aime ou qu’on pas, on ne peut que se réjouir de voir qu’un tel anachronisme soit encore possible dans le monde de l’automobile.

Fiche technique

Fiche Technique (300C)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : Grande
Places assises 5
Nombres de portes 4
PRIX
Gamme de prix 38 195$ - 50 425 $
Prix du modèle essayé 50 425 $
Transport et préparation 1 695 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V8
Cylindrée 5,7 litres
Puissance (ch@tr/min) 363 ch.
Accélération 0-100 km/h 5.5 sec.
Couple (lb.pi@tr/min) 394 lb.pi@ 4200 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 8
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 245/45
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 2
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
Volant télescopique Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Nombre de hauts-parleurs 19
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 16,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 5 044 mm
Largeur 1 902 mm
Hauteur 1 492 mm
Empattement 3 052 mm
Poids à vide 1 962 kg
Volume du coffre 467 L
Capacité de remorquage 455 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km
Assistance routière Oui

 

 

Mots-clés: grande