la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Cadillac CTS 2018

Déja cinq ans!

Rendu à sa cinquième année sur le marché, la CTS tente de tenir le coup face à une compétition très féroce qui s’est rajeunie au cours des dernières années. Contrairement aux générations précédentes, la CTS actuelle rivalise avec des berlines de plus grandes dimensions comme la BMW Série 5 pour ne nommer que celle-ci.  À noter que c’est l’ATS qui offre depuis quelques années un format similaire à la CTS d’autrefois. Peu importe, cette berline de luxe possède toujours de belles qualités malgré un succès timide au niveau des ventes.   

 

  • 2018_cadillac_cts_essai-auto
  • 2018_cadillac_cts_interior
  • 2018_cadillac_cts_rear_seat
  • 2018_cadillac_cts_trunk
  • cadillac_cts_2018
  • cts_v6_2018
  • rear
  • side

Déja cinq ans!

Rendu à sa cinquième année sur le marché, la CTS tente de tenir le coup face à une compétition très féroce qui s’est rajeunie au cours des dernières années. Contrairement aux générations précédentes, la CTS actuelle rivalise avec des berlines de plus grandes dimensions comme la BMW Série 5 pour ne nommer que celle-ci.  À noter que c’est l’ATS qui offre depuis quelques années un format similaire à la CTS d’autrefois. Peu importe, cette berline de luxe possède toujours de belles qualités malgré un succès timide au niveau des ventes.   

 

  • 2018_cadillac_cts_essai-auto
  • 2018_cadillac_cts_interior
  • 2018_cadillac_cts_rear_seat
  • 2018_cadillac_cts_trunk
  • cadillac_cts_2018
  • cts_v6_2018
  • rear
  • side

Derrière le volant

Châssis dynamique mais V6 sans panache

Alors que la version de base est livrée avec une motorisation 2 litres turbo, l’essai actuel fût réalisé avec une CTS V6 3.6 en version de luxe haut de gamme avec traction intégrale et groupe technologique. Le prix final oscillait autour de 70 000$. À noter qu’une version V-Sport avec son V6 biturbo est aussi disponible au sommet de la gamme.

Premier constat : il est évident que les ingénieurs ont fait un travail colossal lors du développement de cette CTS et on le remarque encore une fois dès qu’on pousse cette berline. Le poids fût contenu et le châssis affiche une très belle rigidité, le tout affectant positivement le comportement routier de cette berline. La suspension magnétique est elle aussi un facteur important dans ce résultat. Alors qu’on peut définitivement exploiter la tenue de route cette berline en toute confiance, c’est la façon que la direction converse avec le conducteur qui surprend. C’est une berline américaine luxueuse mais qui impressionnera plusieurs sur un chemin sinueux.

Deuxième constat : ce moteur V6 de 335ch est adéquat dans la plupart des situations mais ne semble pas être à la hauteur du châssis du véhicule et sa sonorité à froid ne donne pas confiance avec des bruits étranges émanant sous le capot. Au niveau des performances enregistrées, c’est plutôt moyen pour le prix demandé. En comparaison, une Toyota Camry V6 ou une Honda Accord 2.0T pourront rivaliser avec cette Cadillac au niveau des accélérations et reprises. Bref, rendu à une telle somme, j’opterais pour la version V-Sport de 420ch sans hésitation.

Habitacle haut de gamme

Environnement luxueux et confortable

L’habitacle de cette berline épatera les occupants. Le silence de roulement est de haut niveau, le volume est irréprochable à l’avant, le confort des sièges est excellent et le maintien offert est suffisant lorsque l’on décide de s’amuser un peu en virage. Les matériaux (coutures à la main, cuir d'excellente qualité, appliqués de bois etc.) sont sans reproche mais l’assemblage est imparfait par endroit. Le groupe d’instrumentation principal est complètement numérique en couleur et on peut personnaliser selon l'information que nous désirons visualiser. Ce tableau de bord est ainsi convivial et joli à regarder.

Pour ceux et celles qui aiment une longue liste de caractéristiques de série, vous serez comblez car notre CTS incluait un système de visualisation tête haute couleur configurable, des sièges chauffants à l’avant et arrière, un toit panoramique, un régulateur de vitesse intelligent, un excellent système audio, le démarrage à distance, des rideaux rétractables à l’arrière, etc.

On doit malheureusement terminer cette section sur des facettes moins reluisantes. Je dois débuter avec l’interface CUE (Cadillac User Experience) qui est toujours aussi agréable visuellement et avouons qu’il est plus rapide à se comporter que lors des débuts de ce système. Mais une chose demeure : il faut toujours porter attention lorsqu’il est temps de changer la température, de station de radio, de manipuler le système GPS, et autres. Le fait que le tout est totalement tactile, qu'il n’y a pas de commande en soi, nous oblige à toujours s’assurer d’apposer notre doigt au bon endroit sur cette façade toute noire. Disons que ce n'est pas un exemple de sécurité lorsqu’on conduit.

Finalement, le volume offert aux passagers arrière n’est pas aussi généreux qu’on pourrait le croire car le dégagement pour les jambes souffrent si une personne de grande taille prend place à l’avant. Qui plus est, le volume du coffre est inférieur à 400 litres, ce qui n’est rien de moins que décevant et sous la moyenne des berlines rivales.

Les + et les -

Essai-auto a aimé:

  • Plusieurs choix de motorisation
  • Belles qualités dynamiques
  • Habitacle confortable et silencieux
  • Tableau de bord numérique totalement ajustable

Essai-auto a moins aimé:

  • Places arrière décevantes
  • Interface CUE exigeant toute votre attention
  • Coffre offrant un volume sous la moyenne
  • Moteur V6 manquant de prestance

Conclusion

Malgré qu’elle commence à afficher son âge par endroit, la CTS reste une berline de premier plan au niveau de son dynamisme et du plaisir qu’elle peut apporter sur certaines routes secondaires. Son habitacle est luxueux et bien équipé mais le volume disponible n’est pas son point fort tout comme les performances du V6 à l’essai. L’expérience générale ne donne pas l’impression de conduire une berline haut de gamme exigeant une telle somme. Merci Cadillac mais j’opterais pour une BMW Série 5 ou une Volvo S90.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  CTS
Marque :  Cadillac
Version :  3.6 luxe haut de gamme
Autres versions disponibles :  2.0, 3.6, V-Sport
Catégorie :  Berline de luxe
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 50 100$ à  93 385 $
Prix de la version à l'essai : 70 125 $
Transport et préparation : 1985 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6
Cylindrée : 3.6 litres
Puissance (ch) : 335 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 285 lp-pi @ 4800 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  N/D
Transmission variable continue :  N/D

Performances

Accélération 0-100 km/h 6.0sec.
Accélération 400m 14.2 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 12 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : oui
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière ND
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui

Dimensions

Longueur : 4966 mm
Largeur : 1833 mm
Hauteur : 1454 mm
Empattement : 2910 mm
Poids à vide : 1770 kg
Volume du coffre : 388 L

Garanties

Générale :  4 ans ou 80 000km
Assistance routière : oui

Mots-clés: luxe