Objectif et impartial depuis 2001 

Essais Routiers

Cadillac ATS-V berline 2016

Une fusée inattendue

La Cadillac ATS est l’une des réussites de GM avec son excellent châssis et sa conduite inspirante. Elle n’est peut-être pas notre choix numéro un dans cette catégorie (voir nos meilleurs choix) mais elle représente une constante rivale pour les BMW Série 3, Lexus IS et autres de ce monde. Maintenant qu’on a réussi à se rapprocher de la première marche du podium, pourquoi ne pas s’attaquer au marché niche des berlines de haute performance. Ainsi, cette version V propose une alternative très valable à la BMW M3 et des performances qui éclipsent celle de sa rivale allemande, ce qui en dit long sur le sérieux de cette Cadillac.

 

  • 2016_cadillac_ats-v
  • 2016_cadillac_ats-v_essai-auto
  • 2016_cadillac_ats-v_interior
  • 2016_cadillac_ats-v_sedan_top
  • 2016_cadillac_ats-v_track
  • ats-v-dashboard
  • cadillac_ats-v_berline_2016_essai
  • rear

 

Une fusée inattendue

La Cadillac ATS est l’une des réussites de GM avec son excellent châssis et sa conduite inspirante. Elle n’est peut-être pas notre choix numéro un dans cette catégorie (voir nos meilleurs choix) mais elle représente une constante rivale pour les BMW Série 3, Lexus IS et autres de ce monde. Maintenant qu’on a réussi à se rapprocher de la première marche du podium, pourquoi ne pas s’attaquer au marché niche des berlines de haute performance. Ainsi, cette version V propose une alternative très valable à la BMW M3 et des performances qui éclipsent celle de sa rivale allemande, ce qui en dit long sur le sérieux de cette Cadillac.

 

  • 2016_cadillac_ats-v
  • 2016_cadillac_ats-v_essai-auto
  • 2016_cadillac_ats-v_interior
  • 2016_cadillac_ats-v_sedan_top
  • 2016_cadillac_ats-v_track
  • ats-v-dashboard
  • cadillac_ats-v_berline_2016_essai
  • rear

 

Performances

Du sérieux sous le capot

Contrairement à la Cadillac CTS-V, on ne retrouve pas un 8 cylindres sous le capot mais plutôt un moteur V6 3,6 biturbo. Malgré des dimensions similaires, il ne s’agit pas du même moteur qu’on avait retrouvé dans la CTS V-Sport essayé l’an dernier. Celui qui siège sous le capot de l’ATS-V fût grandement modifié et renforcé, entre autre via des bielles en titane et une révision des rotors des turbocompresseurs. Le résultat sur papier n’est pas à prendre à la légère avec 464ch et 445lb-pi. Bien qu’une boîte manuelle soit offerte de série, une boîte automatique à huit rapports est offerte en option et c’est cette unité qui équipait notre voiture d’essai. Cette berline est une propulsion alors la puissance est livrée aux roues arrière et cela via un différentiel à glissement limité électroniquement.

Au niveau des performances chiffrées, nous avons enregistrés un temps de seulement 4,2 secondes pour le 0-100km/h et de 12,2 secondes à 191km/h pour le quart de mile. Pour mettre le tout en perspective, ces mesures sont un tantinet plus rapides que l’ancienne CTS-V de 556ch et de la toute nouvelle Chevrolet Corvette! La bande de puissance est tellement large, c’est remarquable. Le freinage et l’adhérence en virage sont tout aussi impressionnant, enregistrant des G latéral qu’on observe généralement avec de vraies voitures sport ou même exotique. On voit alors l’effet de la suspension magnétique. Bref, il n’y a rien à critiquer sur les performances de cette berline!

Plaisir de conduite

Rapide = plaisir?

Comme on le remarque de plus en plus dans le domaine automobile, la course aux chevaux-vapeurs n’a plus de fin et les performances qui en résultent impressionnent régulièrement. Malheureusement, l’aide électronique, le surplus de poids et les différents ajouts à la sécurité nuisent à procurer un vraie plaisir derrière le volant. L’ATS-V n’est pas ennuyante à conduire mais il est dommage qu’elle soit souvent muette et ne communique que très peu d’information au pilote. Bien que la direction est directe et pas trop légère, on ne se sent pas en symbiose avec la voiture en conduite rapide ou sur circuit. D’accord elle peut procurer un large sourire avec ses prouesses et ses temps rapides mais elle n’arrive pas à aller chercher la passion derrière son volant. La même chose est observable avec la boîte de vitesse qui est rapide en mode automatique mais on se lasse prématurément d’utiliser les palettes montées au volant considérant le délai d’exécution. À ce niveau, les européennes sont nettement supérieures. Et tant qu’à parler d’une voiture qui est définitivement plus éblouissante derrière le volant, je pense immédiatement à mon essai de la nouvelle BMW M2 pour une facture moindre!

Design et habitacle

Regardez-moi

Les ajouts esthétiques sur notre voiture d’essai blanche dotée du Groupe fibre de carbone créaient tout un effet et contraste entre les deux couleurs, et les révisions à la calandre avant lui donne un air intimidant. Les changements à l’arrière sont plus subtils mais on y remarque rapidement un aileron plus volumineux et les quatre embouts d’échappements qui sont beaucoup trop discrets en termes de sonorité, ce qui est dommage dans une voiture offrant autant de performance.

L’habitacle est lui aussi légèrement plus cossu dans la version V avec des ajouts ici et là, des sièges Recaro en cuir et suède ajustables électriquement de multiples façons (support latéral sans reproche mais trop court au niveau des jambes), et une plus belle finition en général. Ce qui n’a pas changé par contre est le volume offert aux passagers arrière qui est en retrait face à certains compétiteurs.

Les + et les -

Essai-auto a aimé :

-          Performances électrisantes

-          Comportement routier au sommet de la catégorie

-          Prix de base compétitif

-          Look discret et menaçant à la fois

-          Beaux ajouts dans l’habitacle

Essai-auto a moins aimé :

-          Habitacle restreint, surtout à l’arrière

-          Échappement trop discret

-          Transmission sans panache et peu plaisante en mode manuelle

-          Sièges avant trop court (manque de soutien pour les jambes)

Conclusion

Le prix de départ de 66 000$ pour cette berline représente une aubaine de plus de 10 000$ par rapport à sa plus proche concurrente. Par contre, Cadillac semble avoir opté pour la méthode allemande au niveau des options. La preuve : notre voiture avait pour 18 000$ d’options et affichait un prix final de 85 625$ avec les frais divers! Il s’agit d’une somme qui fait réfléchir pour une Cadillac ATS malgré les nombreux points positifs de cette version V qui n’est pas piqué des vers.

Encore une fois, ce manufacturier américain nous prouve qu’il peut jouer dans la cour des grands et s’approcher de la plus haute marche du podium mais il manque certains éléments essentiels avant de pouvoir réclamer la première position.

Fiche technique

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  ATS-V
Marque :  Cadillac
Catégorie :  Berline sport
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 66 000$ à 88 650$
Prix de la version à l'essai : 83 550 $
Transport et préparation : 2 050 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  V6 biturbo
Cylindrée : 3.6 litres
Puissance (ch) : 464 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 445 lp-pi @ 3500 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8
Transmission manuelle (Nb rapports) :  6
Transmission variable continue : ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 4.2 sec.
Accélération 400m 12.2 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 12.5 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir et suède
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés non
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui
Troisième rangée non

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui
Connectivité Wi-FI non

Dimensions

Longueur : 4673 mm
Largeur : 1811 mm
Hauteur : 1415 mm
Empattement : 2776 mm
Poids à vide : 1640 kg
Volume du coffre : 300 L

Garanties

Générale :  4 ans / 80 000km
Assistance routière : oui

 

Mots-clés: Berline, Sport