la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

Cadillac SRX 2012

À l’image des autres produits GM, les Cadillac d’aujourd’hui ne visent plus le même genre de clientèle; les lignes raffinées et son caractère agressif en témoignent. Au volant de cette SRX, c’est beaucoup plus un comportement routier ferme qu’une vielle suspension molle qui nous attend.

 

  • Cadillac-SRX-20121
  • Cadillac-SRX-20122
  • Cadillac-SRX-20123
  • Cadillac-SRX-20124
  • Cadillac-SRX-20125
  • Cadillac-SRX-20126
  • Cadillac-SRX-20127

À l’image des autres produits GM, les Cadillac d’aujourd’hui ne visent plus le même genre de clientèle; les lignes raffinées et son caractère agressif en témoignent. Au volant de cette SRX, c’est beaucoup plus un comportement routier ferme qu’une vielle suspension molle qui nous attend.

 

  • Cadillac-SRX-20121
  • Cadillac-SRX-20122
  • Cadillac-SRX-20123
  • Cadillac-SRX-20124
  • Cadillac-SRX-20125
  • Cadillac-SRX-20126
  • Cadillac-SRX-20127

Plus et moins

Essai-auto a aimé

- Le style toujours au goût du jour
- La conduite sportive
- Le tout nouveau moteur 3,6 litres
- L’équipement complet de notre modèle d’essai
- La consommation d’essence raisonnable

Essai-auto a moins aimé


- Son freinage lourd
- Sa visibilité perfectible

Impression de conduite

Quoi de mieux que quelques jours de congé, un voyage en vue et soudainement apprendre que pour se faire, une Cadillac SRX sera mis à notre disposition? Au premier coup d’œil, bien que j’ai déjà fait l’essai du véhicule en 2010, j’étais bien heureux d’en apprécier l’apparence avec les roues de 20 pouces chromées et de reprendre le volant d’une SRX.

En prenant place derrière le volant, on remarque rapidement la beauté générale du tableau de bord. Même si, selon-moi, une touche accrue de luxe aurait pu mieux représenter la marque au niveau des matériaux utilisés, l’aspect général se voulait dans les normes d’un véhicule de cette catégorie. Que dire également des cadrans à rétro-éclairage blanc. Ceux-ci ajoutaient, le soir venu, une touche distinctive de très bon goût. Il y a toutefois un aspect caractérisant chacune des Cadillac essayées récemment, et je me permettrais un petit commentaire d’ordre esthétique. Je parle de l’intérieur du volant qui, avec sa carrure, serait à revoir. En fait, je mentionnais que c’était seulement esthétique mais les embranchements larges et non profilés ne permettent pas d’avoir la meilleure prise sur le volant, tel que l’on retrouve dans d’autres voitures luxueuses à caractère sportif. À titre d’exemple, je citerai le manufacturier allemand BMW qui offre dans tous ses modèles un volant simple mais bien dessiné, privilégiant le confort et la maniabilité.

Une fois toutes ces observations faites, il était temps de tourner la clé, ou plutôt d’enfoncer le bouton pour faire démarrer le moteur. Sous le capot de tous les SRX 2012, on retrouve maintenant un tout nouveau moteur V6 de 3,6 litres, remplaçant les anciens 3.0 litres et 2.8 litres à turbocompression. D’une puissance de 308 chevaux, ce dernier est parfaitement adapté à ce type de véhicule. Sans être une bombe foudroyante, ce qui serait inutile d’ailleurs, la puissance de ce V6 permet de faire de très bonnes accélérations, tout en conservant la douceur civilisée que l’on s’attend de retrouver dans une Cadillac. Au chapitre de l’économie d’essence, j’ai réussi sur l’autoroute à stabiliser une cote de 9,2 litres au 100 km, ce qui est très bien pour un VUS à traction intégrale de plus de 300 chevaux.

Au niveau du confort maintenant, tel que je le disais d’entrée de jeu, ce SRX offre une suspension plutôt ferme. Loin de m’avoir déçu car j’aime mieux les conduites de type sportive, je suis certain que des habitués de la marque trouveront peut être ce comportement routier plus raide qu’ils ne l’auraient souhaité. L’intérieur de cette Cadillac n’en est pas pour autant diminué. Les sièges offrent un très bon confort et l’espace pour les passagers se veut très généreuse. Sans compter que notre modèle d’essai (Groupe premium) était pourvu de tout l’équipement possible. On parle entre autre des bancs chauffants et climatisés, des phares directionnels, la radio satellite, le système de navigation, un immense toit ouvrant panoramique, une caméra de recul et j’en passe. Tant qu’à parler de cette caméra, je dirais que dans la SRX, elle n’est pas un luxe mais presqu’une nécessité en raison de la visibilité arrière se voulant exécrable.

Quant à l’espace de chargement, la SRX offre un bon coffre à bagage et les sièges rabattables à l’arrière pourront y ajouter de l’espace supplémentaire si désiré. Si vous songez à faire l’achat d’un VUS, peut être que cela veut dire que la capacité de remorquage est importante pour vous. Si tel est le cas, sachez que ce SRX peut tirer une charge allant jusqu’à 3500 lbs (avec ensemble remorquage). Je serais curieux toutefois de constater à quoi ressemblerait le freinage avec tout ce poids au derrière car je trouve déjà le freinage très lourd. Nous avions remarqué la même chose en 2010. Je suis donc un peu déçu de voir que ce problème n’a pas été adressé.

Offert en différentes configurations, soit à traction avant ou intégrale, le SRX se situe dans une gamme de prix allant de 42 000 $ à 54 580 $, ce qui à mon avis très raisonnable par rapport à la compétition. J’aime bien le fait qu’un modèle de base soit offert tout juste au dessus de la barre des 40 000 $ et cela contribue certainement à mettre plus de SRX sur les routes et ainsi augmenter la visibilité du produit.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, l’essai de cette Cadillac SRX 2012 fut pour moi une expérience des plus positives. Je crois en effet que GM présente un VUS de luxe qui se compare avantageusement à la compétition. Naturellement, il reste du travail à faire pour attirer une jeune clientèle professionnelle dans les salles de montre de Cadillac car ceux-ci sont généralement plus attirés par des modèles allemands ou japonais. Il faut donc se débarrasser de nos vielles croyances et constater que nous sommes loin de la Cadillac Deville des belles années!

 

Fiche technique

Fiche Technique (SRX)

INFORMATION DE BASE
Catégorie de véhicule : VUS
Places assises 5
Nombres de portes 5
PRIX
Gamme de prix 42 000$ - 54 580 $
Prix du modèle essayé 54 580 $
GROUPE MOTOPROPULSEUR
Type V6
Cylindrée 3,6 litres
Puissance (ch@tr/min) 308 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 265 lb.pi@ 2400 trs/min
Transmission automatique (nombre de rapports) 6
Transmission variable continue Non
Freins antiblocage Oui
PNEUS
Grandeur des pneus 20 pouces
Dimension des roues 235/55
SYSTÈME DE SÉCURITÉ
Sacs gonflable avant 2
Sacs gonflable latéraux 2
Rideaux latéraux 4
Système antipatinage Oui
Contrôle de stabilité électronique Oui
COFORT ET COMMODITÉ
Garniture des sièges Cuir
Sièges chauffants Oui
Climatiseur Oui
Régulateur de vitesse Oui
Serrures électriques Oui
Télédéverrouillage Oui
Vitres électriques Oui
Volant ajustable Oui
SYSTÈME SONORE
Radio AM/FM avec multi DC Oui
Capacité MP3 Oui
Branchement auxiliaires Oui
CONSOMMATION D'ESSENCE (L/100 km)
Moyenne durant l’essai 10,5 l/100km
DIMENSIONS
Longueur 4 834 mm
Largeur 1 910 mm
Hauteur 1 669 mm
Empattement 2 807 mm
Garde au sol 179 mm
Poids à vide 2 015 kg
Volume du coffre 839 L
Capacité maximale de chargement 1 733 L
Capacité de remorquage 1 588 kg
GARANTIES (ANNÉES / KM)
Générale 3 ans / 60 000km
Assistance routière Oui