la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

BMW i3 2017 - Diriger le courant

Rodrigo Rosales-List

Comme porter une cape et des collants

Qu’est-ce que Superman et la BMW i3 ont en commun? Les deux souhaitent sauver la planète en portant tout un accoutrement. En fait, le design de plusieurs voitures électriques sur le marché est exagéré, avec leurs allures de vaisseau spatial. Est-ce que cette BMW spéciale est la solution à la pollution, ou est-ce plutôt un léotard et une cape pour ceux qui ont plus de fric que de conscience environnementale?

 

  • 01-IMG_1058
  • 02-IMG_1059
  • 04-IMG_1062
  • 05-IMG_1064
  • 06-IMG_1071
  • 07-IMG_1078
  • 08-IMG_1089
  • 09-IMG_1092

 

Comme porter une cape et des collants

Qu’est-ce que Superman et la BMW i3 ont en commun? Les deux souhaitent sauver la planète en portant tout un accoutrement. En fait, le design de plusieurs voitures électriques sur le marché est exagéré, avec leurs allures de vaisseau spatial. Est-ce que cette BMW spéciale est la solution à la pollution, ou est-ce plutôt un léotard et une cape pour ceux qui ont plus de fric que de conscience environnementale?

 

  • 01-IMG_1058
  • 02-IMG_1059
  • 04-IMG_1062
  • 05-IMG_1064
  • 06-IMG_1071
  • 07-IMG_1078
  • 08-IMG_1089
  • 09-IMG_1092

 

Sauvons la planète

Je comprends que des jeans et un t-shirt n’ont jamais été la signature visuelle d’un héros, mais des collants aux couleurs vives et une cape : est-ce vraiment nécessaire pour sauver le monde? L’électrification du parc automobile est inévitable et toutes les compagnies automobiles emboitent le pas pour abaisser les émissions moyennes de CO2 de leurs véhicules. Même BMW, synonyme de voitures sportives et luxueuses, s’est sérieusement investie dans l'électrique en démarrant sa gamme BMW i. La compagnie bavaroise s’est engagée à offrir 25 véhicules électrifiés, dont 12 seront entièrement électriques d’ici 2025. Il est un peu normal qu’ils tentent de se démarquer à leurs débuts, espérons que par 2025, la raison dans le design sera rétablie.

La BMW i3 est la première voiture de série dans la gamme BMW i, et elle sillonne nos routes depuis 2014. C’est une sous-compacte quatre portes et quatre places, qui offre selon BMW, autant d’espace intérieur qu’une série 3. Il existe deux versions de la BMW i3 : une version 100% électrique, et l’autre hybride rechargeable.

Avec le lancement de cette i3, BMW a aussi inauguré de nouveaux processus de fabrication. La i3 est leur premier véhicule de série qui fait grande utilisation de plastiques renforcées avec de la fibre de carbone pour diminuer le poids des véhicules. Ouvrez la portière de cette i3, et vous verrez immédiatement à quoi je fais référence. L’habitacle est conçu en plastique renforcé de fibre de carbone qui est exposé pour votre plaisir visuel.

L’utilisation de ce matériau, n’est pas sans défis. Pour parvenir à minimiser ses couts d’exploitation BMW fabrique son propre plastique renforcé de carbone aux États-Unis, dans l’état de Washington, en utilisant des matières premières provenant du Japon. Ce site a été choisi car il utilise de l’hydro-électricité pour alimenter l’usine. Par la suite, le plastique renforcé de carbone est envoyé en Allemagne à l’usine de Landshut, où on fabrique l’habitacle et les composantes des moteurs électriques. Non loin de là, à l’usine de Dingolfing, on fabrique le châssis en aluminium et la transmission, et on assemble les batteries. Finalement, c’est à l’usine de Leipzig, encore en Allemagne, qu’on complètera l’assemblage de la BMW i3 en utilisant que de l’énergie provenant d’éoliennes.

Force est de reconnaître que BMW, avec sa gamme « i », a adopté une philosophie d’écologie et de développement durable poussée. La voiture électrique ou hybride, se veut ultimement un symbole de prise de conscience face à l’environnement. Lorsque cette conscientisation est faite dès le début du processus de sa fabrication, le produit final et ses consommateurs en bénéficient inévitablement. C’est admirable.

 

Réchauffement planétaire

En peu de temps, la petite citadine i3 a réussi à se tailler une place dans le marché canadien des véhicules hybrides électriques rechargeables. En 2016, au Canada il s’est vendu près de 320 BMW i3, la rendant le troisième meilleur vendeur dans la catégorie des véhicules hybrides. Cependant, elle est loin derrière la Chevrolet Volt qui occupe la première place avec plus de 3 400 unités vendues en 2016 seulement. Notez qu’on parle de véhicules hybrides, pas 100% électriques. En 2016, plus de 11 500 voitures électriques et ou hybrides ont été vendues au Canada. C’est quasiment le double qu’en 2015, et c’est preuve que de plus en plus de canadiens souhaitent démontrer leur engagement écologique et se réchauffent à l’idée de choisir des formes alternatives de transport.

BMW a misé beaucoup sur le look de la i3 pour se démarquer dans le parc automobile. Cependant, je ne suis pas convaincu que c’est une bonne chose de se démarquer avec un look comme ça. Le moteur et la transmission sont à l'arrière, tout comme les batteries. Ce qui veut dire que BMW avait carte blanche au niveau du design et ils ont créé un cube de glace qui fond au soleil. Attendez… à moins que ça soit leur façon de nous rappeler que la glace fond car la planète se réchauffe - ah oui ça doit être ça, c’est brillant!

En parlant de brillant, l’habitacle de la i3 est chic et original. À l'intérieur on a droit à un buffet de matériaux recyclés ou obtenus à partir de sources durables. La finition est impeccable et nous rappelle que nous sommes dans une BMW. Vous trouverez du bois d’eucalyptus des forêts européennes, de la laine naturelle, du chanvre, du cuir tanné à l’olivier et j’en passe. Sur les panneaux de porte vous les trouverez tous agencés dans un même espace.

La voiture a quatre portes, dont les deux arrières sont de style « suicide », ce qui veut dire qu’elles s'ouvrent à l'envers. Le seul bémol avec ces portes est que le conducteur et/ou le passager avant devront détacher leur ceinture de sécurité et ouvrir leur porte, si l’un des passagers arrière désire sortir ou entrer. L’espace intérieur est surprenant pour une sous-compacte. Les passagers arrière seront étriqués, mais à l’avant on a l’impression d’être un poisson dans un bocal tellement qu’il y a de la lumière et de l’espace. Les sièges sont adéquats, mais ils pourraient bénéficier de plus de support latéral. Surtout compte tenu du pedigree sportif de la marque.

Le design du tableau de bord est futuriste et fonctionnel. Le système d’info-divertissement a encore trop de sous-menus, mais il est beaucoup plus convivial que dans le passé.

Recharger la BMW i3 est aussi simple que de la brancher dans le mur. Lorsqu’on la recharge avec du courant 120-volt normal de maison, il peut prendre au-delà de huit heures à recharger complètement les batteries. Cependant, branchez-la dans une station de recharge qui utilise du courant 20-Ah à 220-volts et l’opération peut prendre aussi peu que trois heures. Pour la modique somme de 1 000$, BMW se fera un plaisir de vous vendre en option un chargeur mural pour votre maison, que vous pourrez faire installer par votre électricien pour pouvoir bénéficier d’une recharge rapide.

 

 

Diriger le courant

La BMW i3 que nous avions en essai est le modèle REX (Range Extender), qui est la version hybride rechargeable. Nouveau pour 2017, ce modèle a reçu une batterie de 33.2KWh (94 Ah), qui a augmenté son autonomie de façon considérable. Lors de notre essai, lorsque la batterie était complètement chargée, on pouvait lire sur le tableau de bord qu’on avait une autonomie électrique de 166km. Le modèle REX étant un véhicule hybride, est aussi équipé d’un moteur de scooter BMW, qui aide à prolonger l’autonomie du véhicule en rechargeant la batterie. Ce moteur de 647cc à deux cylindres qui développe 38 chevaux, permet d’ajouter un 100km de plus d’autonomie à la BMW i3. Il est important de noter, que le moteur ne fournit pas sa puissance aux roues, mais agit plutôt comme une génératrice qui recharge les batteries.

Si vous n’avez pas encore eu la chance de conduire une voiture électrique, lors de votre premier contact avec la i3 vous remarquerez qu’il y a quelques différences subtiles avec une voiture à essence. La première chose que vous remarquerez est le couple instantané auquel vous avez accès. Lorsqu’on appui sur l’accélérateur, la voiture plonge vers l’avant avec une vigueur soutenue qui est inexistante dans les moteurs à combustion. Cette petite i3 accélère de 0-100 km/h en 7.3 secondes, cependant le 0-50km/h ou le 50-100km/h sont plus impressionnants lorsqu’on considère que les 170 chevaux et leurs 184lb-pi de couple sont disponibles instantanément. La deuxième différence principale est au freinage. La voiture freine lorsque vous relâchez l’accélérateur pour ainsi recharger les batteries à l’aide de la friction. Cet aspect peut prendre un peu de temps à s’y habituer, et je vous suggère de vous pratiquer avant l’hiver. En courbe, dans des conditions glissantes, relâcher l’accélérateur pourrait déclencher un survirage, car la voiture est propulsion (deux roues motrices arrière).

Mis à part sa direction qui pourrait bénéficier d’un peu plus de rétroaction, la tenue de route et la maniabilité de la i3 sont exceptionnelles pour une sous-compacte. L’architecture de cette voiture fait en sorte que la majorité du poids (batteries et moteur) est près du sol, ce qui se traduit par un centre de gravité très bas. De plus, le moteur est placé au-dessus des roues motrices arrière. Ces aspects, lui confèrent une attitude sportive. Dommage que les pneus soient aussi minces, car les limites de la voiture sont atteintes plus rapidement qu’elles pourraient l’être, cependant sa vocation de citadine écoénergétique oblige.

Pour 2018, BMW a porté quelques retouches esthétiques mineures à la carrosserie de la i3, et a dévoilé aussi une version plus sportive: la i3s. Cette version est censée avoir une meilleure tenue de route, principalement grâce à une suspension surbaissée et une voie élargie entre les roues. De plus elle accélérera plus rapidement avec ses 184 chevaux et 199 lb-pi de couple, extraits du même moteur électrique en modifiant certains contrôles et en utilisant des meilleurs billes (bearings). À partir de l’année-modèle 2018, toutes les BMW i3, incluant les modèles 100% électriques, seront munis de la batterie de 33.2KWh.

 

 

Conclusion et fiche technique

Le prix de départ de cette sous-compacte est de 50 952$ pour la version purement électrique et 55 552$ pour la version hybride (REX). Notre modèle à l’essai, équipé de A à Z, se détaille à 62 897$. À ce prix-là, il est évident que cette BMW cible une clientèle fortunée.

Pour ceux avec un plus petit budget et qui sont tout de même soucieux de leur image et de l’environnement, mais qui ne sont pas intéressés à sauver la planète en utilisant leur vélo ou le transport en commun, il y a plusieurs alternatives à la i3. Par exemple, la Chevrolet Bolt, aux dimensions semblables, possède une autonomie supérieure à cette dernière - le tout pour 15 000$ de moins.

Je crois fermement que les composantes mécaniques et dynamiques de la i3 en font une super voiture et un heureux présage de ce que nous réserve l’avenir; même pour nous qui aimons conduire. Cependant, après avoir découvert ce que les voitures électriques sont capables de faire, je ne peux que souhaiter que la Tesla Model 3 arrive plus tôt que prévu pour sauver le monde, au prix annoncé de 44 000$.

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  i3
Marque :  BMW
Version :  REX 94Ah
Autres versions disponibles :  100% électrique
Catégorie :  hybride sous-compacte
Nombre de place assises :  4
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 50 952 $ à 62 897 $
Prix de la version à l'essai : 62 897 $
Transport et préparation : 2 095 $

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  électrrique 94Ah + essence 647cc
Cylindrée : 0.647 litres
Puissance (ch) : 170 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 184 : (lp-pi) 
Transmission automatique (Nb rapports) :  1
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue :  ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 7.3 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 0 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui 
Assistance au freinage : oui 
Répartition électronique du freinage : oui 
Assistance à la stabilité : oui 
Système d'avertissement de collision : non
Système d'avertissement de changement de voie : non
Système d'avertissement d'angle mort : oui 
Aide au stationnement : oui 
caméra de recul : oui 

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir et tissu 
Sièges chauffant avant : oui 
Sièges chauffant arrière : non
Sièges climatisés non 
Système de navigation oui 
Système de clé sans main oui 
Banquette rabattable oui 
Troisième rangée ND

Système Sonore

Capacité MP3 : oui 
Nombre de hauts-parleurs : 12
Puissance (watts) : 360 watts
Branchement auxiliaires : oui 
Système de divertissement arrière ND
Port USB oui 
Connectivité Wi-FI oui 

Dimensions

Longueur : 3 999 mm
Largeur : 1 775 mm
Hauteur : 1 578 mm
Empattement : 2 570 mm
Garde au sol : 139 mm
Poids à vide : 1 195 kg
Volume du coffre : 260 L
Capacité maximale de chargement : 1044 L
Capacité de remorquage : 0 Kg

Garanties

Générale :  4 ans, 80 000km
Assistance routière : oui 
Perforation due à la corrosion :  12 ans, km illimité

 

%MCEPASTEBIN%

Mots-clés: verte