la source en matière d'essai-auto

Essais Routiers

BMW 540i xDrive 2017 - Les + et les -

Une septième génération plutôt sage

Pour 2017, BMW nous présente cette toute nouvelle septième génération de la Série 5. Les ventes de cette série étant à la baisse depuis les dernières années, BMW se devait de réagir et d’arriver avec une toute nouvelle voiture qui irait convaincre les acheteurs de Mercedes (Série E) et Audi (A6) de revenir chez BMW, et les autres (Lexus, Volvo, Infiniti, Acura, Cadillac etc.) de considérer ce constructeur qui n'a plus besoin de présentation. À première vue, on remarque que la Série 5 affiche une carrosserie épurée avec un design très similaire à la Série 3, ce qui est plutôt positif. Pour le reste de la voiture, allons voir ensemble ce qui se cache plus en profondeur…

  • 2017_bmw_540i_essai-auto
  • 2017_bmw_540i_interior
  • 2017_bmw_540i_rear_seat
  • 2017_bmw_540i_remote_key
  • front
  • front_seat
  • rear
  • side

Une septième génération plutôt sage

Pour 2017, BMW nous présente cette toute nouvelle septième génération de la Série 5. Les ventes de cette série étant à la baisse depuis les dernières années, BMW se devait de réagir et d’arriver avec une toute nouvelle voiture qui irait convaincre les acheteurs de Mercedes (Série E) et Audi (A6) de revenir chez BMW, et les autres (Lexus, Volvo, Infiniti, Acura, Cadillac etc.) de considérer ce constructeur qui n'a plus besoin de présentation. À première vue, on remarque que la Série 5 affiche une carrosserie épurée avec un design très similaire à la Série 3, ce qui est plutôt positif. Pour le reste de la voiture, allons voir ensemble ce qui se cache plus en profondeur…

  • 2017_bmw_540i_essai-auto
  • 2017_bmw_540i_interior
  • 2017_bmw_540i_rear_seat
  • 2017_bmw_540i_remote_key
  • front
  • front_seat
  • rear
  • side

Habitacle et équipement

Un habitacle sans compromis

Les dimensions de la Série 5 sont encore plus grandes que par le passé. Elle est un peu plus large et longue que l’ancien véhicule, et on peut même alors se demander pourquoi un acheteur irait se procurer une Série 7 qui est plus grosse et plus lourde, et plus dispendieuse. Tant à l’avant qu’à l’arrière, l’espace est sans reproche et le confort pour tous est assuré avec une isolation remarquable, des sièges parfaitement conçues, des cuirs de grande qualité et une excellente chaine audio Bowers & Wilkins de 1400 watts et 16 haut-parleurs. On ne peut par contre ajuster les bancs pour en faire un lit pour le passager arrière comme dans la Série 7... quelle déception pour ceux et celles recherchant cette caractéristique!

La plupart des avancées technologiques que nous avions découverts dans la nouvelle Série 7 l’an dernier se retrouve maintenant dans cette 540i, comme par exemple le contrôle de certaines fonctions à l’aide de la gestuelle, le très grand écran tactile centrale, la vision de nuit et la clef avec un écran tactile qui peut donner différentes informations sur le véhicule et même faire avance ou reculer le véhicule à distance. Il faut par contre retenir qu’afin d’avoir accès aux plus récentes technologies, il faut opter pour des groupes d’options très dispendieux. La preuve est le prix de notre voiture d’essai qui débutait à 69 000$ mais qui affichait un prix de vente de 90 400$ avec les options choisies!

Performances

Et le plaisir de conduite lui?

Malgré toutes les avancées technologiques présentes dans ce véhicule et les dimensions accrues, il faut saluer BMW pour son effort à maintenir le poids raisonnable grâce à l’utilisation à grande échelle de l’aluminium. En bout de ligne, la voiture affiche quelques kilos de moins et les accélérations (et les reprises) sont supérieures à l’ancien véhicule. Le 0-100 km/h est maintenant sous les 5 secondes (4,7 sec) et le quart de mile tout juste au dessus de la barre des 13 secondes grâce à son six cylindres turbo de 332ch et son excellente boîte automatique à huit rapports. Et tout cela avec une consommation d’essence légèrement plus frugale.

Peu importe les conditions de la chaussée, cette berline sera toujours rapide et sécuritaire car elle est livrée de série avec la traction aux quatre roues xDrive. À noter qu’une version 530i (4 cylindres turbo de 248ch) est aussi disponible pour environ 8000$ de moins et qu’une version M550i avec son V8 biturbo de 462ch est à la portée de la main de ceux et celles ayant des poches plus profondes (PDSF débutant à 81 000$).

Ce qui est dommage est le fait que malgré ces excellents chiffres et mesures au niveau des performances, il manque définitivement une âme à cette grande routière. On a l’impression d’être un spectateur derrière son volant au lieu d’être celui qui ne fait qu’un avec le véhicule. Bien que directe et précise, la direction est malheureusement muette et la suspension affiche du roulis lorsque fortement sollicitée en virage. D’accord, c’est plus sportif qu’une Lexus GS, Acura RLX , Infiniti Q70 ou Volvo S90 mais pour un manufacturier qui a toujours primé l’expérience de conduite, c’est plutôt décevant. Je vais garder espoir que la nouvelle M5 fera mieux à ce chapitre…

Les + et les -

Essai-auto a aimé :

-          Silhouette épurée

-          Technologie de pointe

-          Confort sans reproche

-          Motorisation souple et puissante

-          Consommation d’essence tout de même raisonnable

Essai-auto a moins aimé :

-          Expérience de conduite sans panache

-          Options très dispendieuses

-          Direction peu communicative

-          Compétition très féroce

Conclusion et spécifications

Considérant la situation au niveau des ventes, je m’attendais à ce qui BMW présente une voiture qui révolutionne le marché. Malheureusement, BMW reste conservateur dans son approche et ne se démarque plus comme dans les années 90 et au début du tournant du millénaire. À l’exception de la BMW M2, on dirait que le plaisir de conduire est rendu secondaire et c’est cela qui est décevant pour les amateurs de conduite. Pour les autres, vous apprécierez assurément le confort, le style, la puissance, le silence et tous les gadgets inimaginables que l’on retrouve dans l’habitacle de cette berline. Si c’est justement ces derniers aspects que vous recherchez dans une grande berline de luxe, assurez-vous de bien jeter un coup d’œil à l’étonnante Volvo S90 avant de jeter votre dévolu sur la Série 5 de BMW….

 

Fiche technique

Information de base

Nom du véhicule :  Série 5
Marque :  BMW
Version :  540i xDrive
Autres versions disponibles :  530i, M550i
Catégorie :  Berline de luxe
Nombre de place assises :  5
Nombre de portes :  4
Gamme de prix : 61 500$ à 114 420$
Prix de la version à l'essai : 90 400$
Transport et préparation : 2095$

Groupe Motopropulseur

Type de moteur :  6 cylindres en ligne turbocompressé
Cylindrée : 3.0 litres
Puissance (ch) : 335 ch.
Couple (lb.pi@tr/min) 332 lp-pi @ 1400 trs/min
Transmission automatique (Nb rapports) :  8 rapports
Transmission manuelle (Nb rapports) :  ND
Transmission variable continue :  ND

Performances

Accélération 0-100 km/h 4.7 sec.
Accélération 400m 13.1 sec.
Consommation moyenne durant l’essai : l/100km 11.5 l/100km

Sécurité

Freins antiblocage : oui
Assistance au freinage : oui
Répartition électronique du freinage : oui
Assistance à la stabilité : oui
Système d'avertissement de collision : oui
Système d'avertissement de changement de voie : oui
Système d'avertissement d'angle mort : oui
Aide au stationnement : oui
caméra de recul : oui

Confort et commodité

Garniture des sièges : Cuir
Sièges chauffant avant : oui
Sièges chauffant arrière : oui
Sièges climatisés oui
Système de navigation oui
Système de clé sans main oui
Banquette rabattable oui

Système Sonore

Capacité MP3 : oui
Nombre de hauts-parleurs : 16
Puissance (watts) : 1400 watts
Branchement auxiliaires : oui
Système de divertissement arrière non
Port USB oui
Connectivité Wi-FI oui

Dimensions

Longueur : 4935 mm
Largeur : 1868 mm
Hauteur : 1466 mm
Empattement : 2975 mm
Poids à vide : 1830 kg
Volume du coffre : 530 L
Capacité de remorquage : 750 Kg

Garanties

Générale :  4 ans ou 80 000km
Assistance routière : oui

Mots-clés: luxe