la source en matière d'essai-auto

Actualités

Lexus LS 2018

Du Luxe et du style

Il y maintenant presque trente ans que Lexus ne promettait ni plus ni moins de remettre à leur place les manufacturiers de voitures de luxe allemands en présentant la grande berline LS. Ce fut effectivement tout un coup et plusieurs prétendent aujourd’hui que Lexus a une très grande part de responsabilité dans la nette progression en fiabilité des voitures de luxe allemandes. La LS n’était pas simplement luxueuse et d’une très grande qualité d’assemblage et de finition mais s’est avéré la voiture la plus fiable au monde pendant de longues années. Hélas la popularité n’a pas été au rendez-vous et Lexus vend maintenant beaucoup plus de RX350 que de LS. La cinquième génération de la LS pourrait peut-être se tailler une nouvelle place au soleil en ajoutant cette fois une bonne dose de dynamisme au style de la grande berline.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

 

 

Plus longue, large et basse cette LS de cinquième génération perd tout de même une centaine de kilos dans cette refonte complète du modèle. Le luxe est toujours au rendez-vous tout comme les dernières avancées technologiques en matière de sécurité mais cette fois Lexus a décidé d’insuffler un nouveau dynamisme à son porte-étendard. La signature visuelle de la marque caractérisée par ces calandres à la grille en forme de sablier est bien présente, peut-être trop diront certains mais chose certaine, la LS ne passera plus inaperçue. Souvent critiqué de son manque d’audace, Lexus a décidément tourné la page et présente des véhicules résolument plus stylés et la LS ne fait pas exception.

Lexus emboite le pas en dotant sa grosse beline d’une motorisation suralimentée, soit un V6 de 3,5 litres produisant 415 chevaux et 442 livres de couple et d’une boite automatique à 10 rapports. Lexus annonce que la LS sera en mesure de réaliser le 0-100 km/h en 4,5 secondes grâce à sa boite de vitesse extrêmement rapide conçue pour rivaliser avec les meilleures boites à double embrayage. Lexus promet aussi que la LS sera plus agréable à conduire puisque les ingénieurs ont favorisé un centre de gravité plus bas et des éléments de suspension permettant une meilleure tenue de route tout en offrant aux occupants tout le confort et la technologie de connectivité dont on s’attend d’une telle berline de luxe. Pour le moment la LS n’offre pas la traction intégrale ni de modèle à motorisation plus puissante comme le fait la concurrence avouée de Lexus. Chose certaine, cette lacune devra être comblée rapidement si la LS doit affronter nos hivers.

Mots-clés: luxe